Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE CURIEUX DES ARTS

LE CURIEUX DES ARTS

Le Curieux des arts, observateur de l'actualité artistique. Large focus sur l'Italie. Exposition. Musée. Opéra. Théâtre. Livre. Biennale. Salon. Marché de l'art.


Kingdom selon Anne-Cécile Vandalem. Théâtre ou tournage d’un film ? - 75ème Festival d’Avignon

Publié par Gilles Kraemer sur 13 Juillet 2021, 21:47pm

Catégories : #Avignon, #Théâtre

Gilles Kraemer (séjour personnel à Avignon)

vendredi 9 juillet 2021

 

En 1516 paraît Insula Utopia de Thomas More. Soyez le bienvenu dans le monde utopique. Encore plus dans notre monde actuel. 

Si le théâtre, c’est assister au tournage d’un documentaire ou d’un film, de surcroît dans les conditions d’un studio, direction Cannes plutôt que le Festival d’Avignon… Il vaut mieux refermer la lecture de l’utopique Kingdom créé par Anne-Cécile Vandalem et (re)voir Braguino ou la communauté impossible de Clément Cogitore (2017) et se souvenir de l’exposition consacrée à cet artiste par Le Bal, à l’automne 2017 - commissariat de Diane Dufour & Léa Bismuth -.

© photo Christophe Engels / Festival d'Avignon.

Certes le décor est beau, très réaliste, trop réaliste, des bouleaux, un bateau pneumatique à moteur qui emportera les enfants et le cadavre du chien – très belle vision nocturne, à l’éclairage de bougies -, une cabane de bois, une clôture, une rivière entourant la scène.

Pour vous rendre à Braguino, ce lieu-dit ? Aucune route ne mène vers ce hameau de Sibérie orientale. Seul l'hélicoptère permet d'arriver dans ce nulle part, au cœur de la taïga, à 700 kilomètres de toute présence humaine. Cet hélicoptère que l’on entendra lorsqu’il déposera la nuit les deux réalisateurs du côté des Braguine, filmant uniquement cette famille, lorsqu’il déposera les braconniers du côté des Kiline pour une chasse à l’ours tragique.

Un village, "un royaume", tirant son nom de Sacha Braguine, des cabanes de bois perdues au fond de la Taïga sibérienne, un village coupé par une barrière derrière laquelle vivent les Kiline, les honnis, l’autre branche de la famille, les ennemis.

© photo Christophe Engels / Festival d'Avignon.

Cet endroit, souhaité idyllique par cette communauté de "vieux-croyants" séparée du culte majoritaire orthodoxe, vivant en autarcie, est très vite devenu une zone de conflits. Un paradis perdu, théâtre d'une tension prégnante entre ces deux familles. D’un côté, ceux respectant la nature, y vivant en bonne harmonie, de l’autre ceux l’exploitant, tournés vers le profit. Peu à peu les sentiments se sont exacerbés, aboutissant à la paranoïa de l'autre devenu ennemi et coupable de tous les maux. Une dramaturgie archaïque et larvée que ne cesse de nourrir, d'attiser Sacha, le patriarche. Les Kiline, on ne les verra pas. La vérité n’a droit de s’exprimer que d’un côté, aucun dialogue pour savoir qui a raison. Le regard unique, la barrière de bois empêchant toute liaison mais, cependant une porte permettant à l’une des Braguine de rejoindre son cousin Kiline, le théâtre est toujours le lieu d’amours interdites !

 

© photographies Christophe Engels / Festival d'Avignon.

Sous l’œil des deux réalisateurs, cette tragédie se développe et se projette tout de suite sur l’immense écran montrant la famille Braguine enfermée dans sa maison, serrée autour d’une table. Beaucoup trop de vidéo, trop insistante, beaucoup trop insistante, polluant l’action. Lorsque l’on voit en vrai les acteurs, l’on ne les voit plus, simples figurants qu’ils sont devenus. Seuls les quatre enfants, criants de vérité et de justesse, marqueront notre attention et sont les grands triomphateurs de cette sibérienne nuit.

Morne soirée.

 

Kingdom © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Avignon, 9 juillet 2021.

Kingdom

6 7 8 9 10 | 12 13 14 juillet 2021

Cour du Lycée Saint-Joseph - Avignon

Texte et mise en scène Anne-Cécile Vandalem librement inspiré de Braguino de Clément Cogitore / Dramaturgie Sarah Seignobosc

Musique Vincent Cahay, Pierre Kissling

Scénographie Ruimtevaarders / Lumière Amélie Géhin

Vidéo Frédéric Nicaise / Son Antoine Bourgain

Costumes Laurence Hermant / Maquillage Sophie Carlier

Assistanat à la mise en scène Pauline Ringeade, Mahlia Theismann

Avec Arnaud Botman, Laurent Caron, Philippe Grand’Henry, Épona Guillaume, Zoé Kovacs / Et Federico D’Ambrosio, Leonor Malamatenios (équipe de réalisation) / En alternance les enfants Juliette Goossens/Ida Mühleck  ; Isaac Mathot/Noa Staes ; Daryna Melnyk/Eulalie Poucet  ; Lea Swaeles/Léonie Chaidron

Kingdom © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Avignon, 9 juillet 2021.

Production Das Fraülein [Kompanie] / Coproduction Théâtre de Liège, Festival d’Avignon, Théâtre national Wallonie-Bruxelles, Odéon-Théâtre de l’Europe, Le Volcan Scène nationale du Havre, Théâtre du Nord, Théâtre de Lorient, Théâtres de la ville de Luxembourg, Théâtre de Namur, Le Quai CDN Angers, Les Célestins Théâtre de Lyon, Maison de la Culture de Tournai, La Coop asbl & Shelter Prod (Bruxelles).

 

 

 

 

 

Kingdom © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Avignon, 9 juillet 2021.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents