Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

 

Nicolas Buffe, Peau de licorne, maquette numérique. Grand prix de l'appel à projets 2010 Nicolas Buffe (né en 1978), Peau de licorne, collection Cité internationale de la tapisserie, Aubusson. La maquette est imprimée à partir d’une image numérique (178 cm ht x 127 cm l). La tapisserie fut tissée en laine et soie par l’atelier Patrick Guillot à Aubusson. La tête et les sabots sont en porcelaine de Limoges émaillée par le Centre de Recherche sur les Arts du Feu et de la Terre (CRAFT) de Limoges © Remerciements l'artiste et service presse de la Cité.  

 

Nicolas Buffe, Peau de licorne © Photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Cité internationale de la tapisserie, juillet 2016.

Nicolas Buffe, Peau de licorne, détail du carton © Photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Cité internationale de la tapisserie, juillet 2016.

Leo Chiachio & Daniel Giannone, 2ème prix appel à création 2013, La famille dans la joyeuse verdure. Le tissage de cette immense verdure fut confié à l'Atelier A2 à Aubusson et dévoilée en mai 2017 © Photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Cité internationale de la tapisserie Aubusson Aubusson, juin 2018.

Les appels à création de la Cité internationale de la tapisserie sont la vitrine du renouveau de la création en Aubusson. Après Nicolas Buffe, Cécile Le Talec, Bina Baitel, Goliath Dyèvre & Quentin Vaulot, Pascal Haudressy, Christine Phung et Eva Nielsen, qui sera  le Grand Prix 2019 de la Cité internationale de la tapisserie Aubusson ? Le Fonds régional pour la création de tapisseries contemporaines permet à la Cité de la tapisserie d'intégrer des créations contemporaines à ses collections, notamment à travers ses appels à projets. Avec sa mission de conservation et de préservation du patrimoine de la tapisserie d'Aubusson, la Cité de la tapisserie - qui ouvrit ses portes en juillet 2016 - soutient la filière économique de la tapisserie d'Aubusson, encore complète, en générant des tissages contemporains. Dans un objectif de développement de la filière tapisserie d’Aubusson, la Cité de la tapisserie cherche le repositionnement de la tapisserie sur les marchés du luxe et de la décoration d’intérieur. L'appel à création 2019 de la Cité internationale de la tapisserie s'adresse aux artistes, aux éditeurs, décorateurs, ... 

 

 Maquette et essais de couleurs de Sans titre - Corde Pixels de Mathieu Mercier. 3ème prix appel à création 2011. Le tissage de cette corde monumentale (320 x 320 cm., laine et polyester métallisé) fut réalisé par Daniel Bayle et Agnès-Marie Durieux pour l'atelier Pascal Legoueix. Elle fut libérée du métier à tisser le 6 juin 2014 © Photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Cité internationale de la tapisserie Aubusson Aubusson, juillet 2016. 

L'œuvre ouverte : la tapisserie en extension est la thématique de cette année 2019 invitant les artistes candidats à proposer une maquette comprenant une tapisserie de format moyen (5 à 7 m²) et un certain nombre d’extensions de cette tapisserie sous la forme d’objets faisant appel à d’autres techniques, comme la céramique, le cuir, le métal, l'émail, le bois, le panneau de papier peint ou imprimé, autant de ressources dont dispose notamment la région Nouvelle-Aquitaine.

Il s'agira de générer autour de la tapisserie un espace à la fois immersif et modulable, constitué par le jeu de correspondances qui s’établira entre la tapisserie et ses extensions. Contrairement à la logique de l’installation qui prévaut habituellement dans l’art contemporain, il ne s’agit pas de créer un ensemble clos et fixe, mais un ensemble pensé comme partie intégrante d’un lieu de vie et donc adaptable à l’habitat. Cette démarche vise à exploiter pleinement la dimension immersive qui existe historiquement dans la tapisserie, avec les verdures par exemple, à montrer comment elle peut être la pièce centrale d’un dispositif artistique et décoratif contemporain.

La date de remise des premières intentions artistiques est fixée au mardi 4 juin à 17 h. Parmi les projets proposés en première intention, dix seront présélectionnés par une commission de sélection artistique composée d'élus et de personnalités qualifiées et experts. Ceux-ci seront invités à fournir une maquette numérique du dispositif qu’ils auront conçu.

Le premier prix (15 000 €) et le deuxième prix (10 000 €) seront réalisés, en comprenant les "extensions", ainsi que les tapisseries qui devront être tissées selon les techniques de la tapisserie d’Aubusson telles que les a reconnues l’Unesco en les inscrivant au Patrimoine culturel immatériel de l'humanité. Un appel d’offres sera lancé auprès des ateliers de lissiers de la région d’Aubusson-Felletin qui soumettront des échantillons de tissage.

Les maquettes des troisième à cinquième prix (5 000 €) seront conservées par la Cité en vue de la promotion de ce type de dispositif auprès des professionnels, voire d’une réalisation ultérieure. Les cinq projets non retenus seront indemnisés (1 000 €).

 

Cité internationale de la tapisserie Aubusson © Photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Aubusson, juin 2018.

 

Gilles Kraemer (d'après dossier de presse)

https://www.cite-tapisserie.fr/fr/node/

NE PAS OUBLIER QU'AUBUSSON TISSE TOLKIEN  © Photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Aubusson, juin 2018.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article