Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

 

8 janvier 2018 : date limite de dépôt des dossiers de candidature.

Soutenu par l’Université Paris-Dauphine, le Prix Dauphine pour l’Art Contemporain est une initiative étudiante créée en 2014 dans le but de promouvoir le travail créatif des étudiants en écoles d’art et des artistes de moins de 30 ans. Il est organisé dans le cadre des Dauphine Art Days, un événement culturel et artistique majeur au sein de l’Université Paris-Dauphine.

Les thématiques des quatre premières éditions furent "La frontière", "Métamorphose", "Tandem" et "Immersion".

Pour sa cinquième année, ce Prix adopte une formule devenue partie intégrante de son identité qui, en plus de l’artiste, met à l’honneur la figure du curateur, intervenant important du paysage artistique contemporain. Se concentrant sur ce binôme artiste/curateur, ce Prix met en avant la complémentarité de leurs démarches respectives, permettant de donner une dimension supplémentaire aux idées et aux œuvres déployées dans une exposition.

Le curateur s’associe étroitement au travail de l’artiste pour le porter encore plus loin conceptuellement, et fonctionne intrinsèquement comme un allié du sa démarche créative. Conseiller, rédacteur, scénographe ou encore producteur, il exerce  les missions relatives à la valorisation de l’initiative artistique. Indépendant ou dépendant d’une institution culturelle, il s’engage à mettre en lumière le travail de l’artiste et s’associe à la conception de l’exposition dans son ensemble. Le Prix Dauphine pour l’Art Contemporain s’adresse à tous les curateurs et artistes plasticiens de moins de 30 ans.

La proposition est la suivante : un appel à candidature thématique est lancé auprès de binômes artiste/curateur, étudiants ou jeunes professionnels, sans distinction de nationalité ou de pratique - photographie, peinture, installation, vidéo, ... - pour créer une proposition d’exposition originale qui fera l’objet d’une sélection par un jury du monde de l’art.

Pour sa cinquième édition, le Prix Dauphine pour l’Art Contemporain soulève la question des limites et de leur dépassement. À la croisée de problématiques artistiques, sociales et politiques, la thématique retenue (Hors) Cadre interroge les potentiels inclusifs et exclusifs de l’art, comme la puissance de ses médiums, à la fois limités matériellement et ouverts sur le monde. Alors que l’art contemporain se résout peu à peu à abandonner ses lieux d’expositions privilégiés pour investir les espaces urbains, numériques et naturels, ce Prix invite les duos artistes/curateurs à réfléchir aux enjeux artistiques, sociaux et politiques de ces transformations. Que dit cette dynamique du rapport renouvelé de l’art contemporain à la société ? À l’heure où de nouvelles barrières se dressent entre les peuples, que peut l’art pour l’expression des résistances ? Telles sont les pistes ouvertes par la thématique de cette édition du Prix Dauphine pour l’Art Contemporain.

Les cinq binômes sélectionnés par le jury exposeront leur projet au sein de l’Université Paris-Dauphine. A l’issue de cette exposition, le jury et le public désigneront chacun un binôme lauréat. Le prix du jury est doté de 2 000 euros et le prix du public de 1 000 euros. Les deux binômes lauréats exposeront du 18 au 30 juin 2018 au sein de la galerie du CROUS de Paris. Comme pour les précédentes éditions, une visibilité de leur démarche. 

Chris Cyrille, Laetitia Thomas, Alice Bandini et Kokou Ferdinand Makouvia © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, galerie du CROUS Paris, 24 mai 2017

Lors de la quatrième édition du Prix Dauphine pour l'Art Contemporain 2017, Kokou Ferdinand Makouvia et Chris Cyrille se virent décerner le Prix du jury. Alice Bandini et Laetitia Thomas celui du public.

Pour l'édition 2018, Chantal Crousel, fondatrice et directrice de la Galerie Chantal Crousel, Charles de Meaux, artiste-plasticien, fondateur de la société de production Anna Sanders Films, réalisateur du film Le Portrait interdit sortant le 20 décembre (lire son portrait toute en lumière dans Le Journal des Arts, n° 491), Fabrice Bousteau, rédacteur en chef de Beaux Arts Magazine,  José-Manuel Gonçalvès, directeur du CENTQUATRE-PARIS depuis 2010, directeur artistique des Nuit Blanche Paris 2014 et 2015, commissaire de nombreuses expositions et Sandra Adam-Couralet, critique d’art, commissaire d’exposition indépendant et, aux côtés de Jean de Loisy, co-auteur de l'émission Les Regardeurs sur France Culture,  sont membres du jury.

Un choix ne rougissant nullement face à de grands prix artistiques français même s'il n'y a ni petits, ni grands prix. Il n'y a que des prix animés par le goût de la découverte et l'amour de l'art. Et, le Prix Dauphine y a indubitablement sa place

L'équipe 2018 du Prix. de gauche à droite : Gaëlle de Saint-Pierre, Romane Col, Ariane Fleury, Marine de Marolles, Alexis Diop, Emma Artigala, Damien Tamazout et Tiphany Rétif

Pour la troisième année, Le Curieux des arts a souhaité apporter son soutien à la création émergente en mécénant la 5ème édition de ce Prix, si original par son fonctionnement sur la scène artistique française. Donner sa chance et une visibilité à des artistes et des curateurs de moins de trente ans, vraiment un challenge d'un projet spécifique. Challenge dans lequel une équipe dynamique de huit étudiants de l'Université de Paris-Dauphine s'est investie et qu'il fallait soutenir. Des vrais professionnels dont j'ai pu apprécier, pour les autres éditions que nous avons mécénées, la sagacité, la ténacité et la perception subtile de la complexité du milieu de l'art. La liste des membres des jurys précédents qu'ils surent convaincre de participer à ce prix le démontre.

Deux noms de l'année 2017 ne parlent-ils pas ? Kokou Ferdinand Makouvia lauréat du Prix ADAGP Révélation arts plastiques 2017 au Salon de Montrouge et prix des Amis des Beaux-Arts de Paris 2017 fut lauréat du Prix du jury. Il est exposé chez Anne de Villepoix en février 2018 ! Alice Louradour, finaliste du Prix Dauphine, fut nominée pour la 4ème édition de la Bourse Révélations Emerige 2017 !

Cinq ans. Déjà un bel âge.

Gilles Kraemer

Détails pratiques

8 janvier 2018 : date limite de dépôt des dossiers de candidature

5 février 2018 : annonce des 5 binômes sélectionnés

Dans le cadre de Dauphine Art Days, Prix Dauphine Mode, Dauphine Expo, Do Fine Music, Arts Vivants, exposition des binômes sélectionnés à l’Université Paris-Dauphine du 3 au 5 avril

5 avril : remise des Prix du jury et du public

18 au 30 juin : exposition des lauréats à la Galerie d’art du CROUS.

www.dauphineartcontemporain.com

Jurys des années précédentes

Édition 2014. Frédéric Legros, curateur à la Monnaie de Paris, Bernard Utudjian, directeur de la galerie Polaris, Sébastien Gokalp, conservateur du patrimoine au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris, Odile Burluraux, commissaire d’exposition au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris et Élodie Wysocki, artiste.

Édition 2015. Andréa Ponsini, manager culturel et commissaire d’exposition, Philippe Dagen journaliste et critique, Jérôme Poggi, directeur de la galerie éponyme, Pascale Cayla, fondatrice de L’Art en direct, Yann Toma, artiste et Maeva Castier et Pablo Gauchet, artistes lauréats de l'édition 2014 du Prix Dauphine. 

Édition 2016. Jennifer Flay directrice artistique de la FIAC, Mohammed Bourouissa, artiste plasticien, Jérémy Chabaud, président de l'association Jeune Création et curateur - dont la 4ème édition de la Bourse Révélations Emerige 2017, exposition En forme de vertiges à laquelle participa Alice Louradour, une des cinq nominés du Prix Dauphine pour l'Art Contemporain 2017 -, Katell Jaffrès curatrice au Palais de Tokyo et Martin Kiefer en charge des expositions contemporaines au Musée du Louvre,

Édition 2017. Chiara Parisi, commissaire pour les expositions d’art contemporain  à la Villa Médicis - Académie de France à Rome, Anne De Villepoix, directrice de la galerie éponyme, David Herman, Romain Semeteys fondateur de Lechassis et l'artiste Mathias Kiss.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article