Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE CURIEUX DES ARTS

LE CURIEUX DES ARTS

Le Curieux des arts, observateur de l'actualité artistique. Large focus sur l'Italie. Exposition. Musée. Opéra. Théâtre. Livre. Biennale. Salon. Marché de l'art.


1.249.000 €. Record mondial pour un tableau de Francesco Solimena

Publié par Antoine Prodhomme sur 24 Juin 2022, 16:52pm

Catégories : #Brèves, #Marché de l'art, #Naples, #Italie

Antoine Prodhomme (d'après le communiqué de presse)

La maison de ventes Tajan a établi un record du monde pour une œuvre de Francesco Solimena (1657-1747) en adjugeant pour 1 000 000 € (soit 1.249.000 € avec les frais), sur une estimation de 500 000 / 700 000 €, une incroyable esquisse de 2,30 mètres de haut, préparatoire à l’immense fresque (14 x 5 mètres) pour le plafond de la sacristie de l’église napolitaine de San Domenico Maggiore, de 1705-1706.

Francesco Solimena (1657 - 1747), Le triomphe de la Foi et la gloire des dominicains. Huile sur toile. Hauteur 229.5 cm. x largeur 93 cm.. Provenance : collection privée française, hôtel particulier en Bourgogne. Bibliographie : Nicola Spinosa, Francesco Solimena (1657-1747) e le Arti a Napoli, Ugo Bozzi editore, Rome, 2018, p.385, cat. 158.2, repr. p. 386. Expert : cabinet Turquin

Resté à l’abri des regards pendant plus d’un siècle, redécouvert par le cabinet Turquin, ce modello présenté comme de qualité muséale, a été acquis par la galerie italienne installée à Londres, Robilant + Voena justement pour une institution étrangère. À suivre donc… pour une destination étasunienne ou européenne ?

La composition de cette esquisse présente quelques petites variantes par rapport à la fresque. Elle figure une allégorie de la puissance de l’ordre des dominicains au sein de l’Église catholique. Église-mère des dominicains dans le royaume de Naples et église de la noblesse aragonaise, la vaste basilique San Domenico Maggiore, à trois nefs, construite en style gothique au tournant du XIVe siècle, et son couvent adjacent constituent l'un des complexes religieux les plus importants de la ville, situé au cœur du centre urbain. Acteur majeur de la peinture italienne du 18e siècle, Solimena est présent dans la plupart des grandes pinacothèques classiques. Artiste de stature internationale, son influence est profonde sur toute la culture napolitaine et au-delà, il reçut des commandes de l’Europe entière, des cours allemandes, de Louis XIV, de Philippe V en Espagne, de Charles VI à Vienne.

Le modello 2,30 x 0,93 m - (à gauche) et la fresque de la sacristie de l’église napolitaine San Domenico Maggiore 14 x 5 m (à droite) © Tajan.

Il est très difficile de trouver des œuvres importantes dans la peinture ancienne. Ce tableau représentait tout ce que les collectionneurs et institutions recherchent : un grand maître, un état de conservation irréprochable, une redécouverte dans l’histoire de l’art énonce Thaddée Prate, directeur du département tableaux et dessins anciens chez Tajan. Pour Éric Turquin du cabinet d’expertises Turquin, En ce début du 18ème siècle, et juste avant la mort de Luca Giordano, Solimena révolutionne la peinture napolitaine avec cette composition et la fait entrer dans ce siècle. Il bascule du Baroque au courant Rococo, parfaitement illustré par les anges virevoltants gracieusement, les raccourcis saisissants, le mouvement ascensionnel au milieu des nuées et le tourbillon de l’ensemble.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents