Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE CURIEUX DES ARTS

LE CURIEUX DES ARTS

Le Curieux des arts, observateur de l'actualité artistique. Large focus sur l'Italie. Exposition. Musée. Opéra. Théâtre. Livre. Biennale. Salon. Marché de l'art.


La collection de Christo et Jeanne-Claude emballe les enchères chez Sotheby’s Paris

Publié par Gilles Kraemer sur 18 Février 2021, 17:07pm

Catégories : #Expositions Paris, #Marché de l'art, #Musées

Gilles Kraemer.   

 

Succès total. 8 048 310 euros (frais compris) et vente en gants blancs pour cette vente qui ne pouvait se dérouler qu'à Paris. Lieu fort de symboles. La ville où Christo et Jeanne-Claude se rencontrèrent. La ville qui leur consacra une exposition cet été 2020. La ville du dernier projet de Christo, celui d’empaqueter l’Arc de Triomphe. (1) http://www.lecurieuxdesarts.fr/2020/01/une-brafa-2020-litteralement-emballee-par-christo.entretien-avec-guy-pieters-i.html

© photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, expo Unwrapped. The hidden word of Christo and Jeanne-Claude, Sotheby’s Paris, février 2021.

Christo Vladimirov Javacheff (1935 – 31 mai 2020) & Jeanne-Claude Marie Denat-de Guillebon (1935 – 18 novembre 2009) – dont le père, le général œuvra pour la Libération de Paris et lui ouvrira de nombreuses portes à Paris lors du projet Pont Neuf - avaient emballé Paris avec un Pont Neuf new look en 1985. Ils récidiveront, une nouvelle fois, mais post-mortem puisque le projet L’Arc de Triomphe, Wrapped (Project for Paris, Place de l’Étoile – Charles De Gaulle) celui d’emballer ce monument devrait voir le jour à la fin de l’été 2021, une œuvre de 25 000 mètres carrés de tissu recyclable en polypropylène argent bleuté et 7 000 mètres de corde rouge. (2) http://www.lecurieuxdesarts.fr/2019/04-en-2020-christo-emballera-l-arc-de-triomphe

Christo et Jeanne-Claude. Paris ! au Centre Pompidou, du 1er juillet au 19 octobre 2020 - commissariat Sophie Duplaix -  était revenu sur les œuvres que ce couple réalisa à Paris, depuis 1958, date de leur rencontre, - mur provisoire de barils rue Visconti dans le soir du 27 juin 1962 - jusqu’à leur installation définitive à New York en 1964. La seconde partie, consacrée au Pont-Neuf - The Pont-Neuf Wrapped, Paris - 1975-1985 rendait compte du processus de création de cette œuvre spectaculaire enveloppée dans 40 876 m², présentée au public du 22 septembre au 6 octobre 1985. Projet défendu, comme le montra l’exposition du Centre Pompidou en présentant nombre de documents, par le maire de Paris, Jacques Chirac quoi qu’en dise, dans le catalogue virtuel de cette vente Christo, celui qui fut ministre de la Culture de François Mitterrand, voulant s’attribuer pleinement l’aboutissement de ce projet. Dès 1979, Christo avait rencontré madame Georges Pompidou puis Alain Juppé, Pierre Bas et Michel Boutinard-Rouelle, tous les trois de la mairie de Paris pour exposer son projet. Le 25 avril 1979 Claude Pompidou, dans un mot adressé à l’artiste, l’informait qu’elle avait transmis son projet au maire de Paris.

Barre de bois rond A 00102030 d’André Cadere (1934 – 1978) © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, expo Unwrapped. The hidden word of Christo and Jeanne-Claude, Sotheby’s Paris, février 2021.

Les prix se sont emballés pour les 29 numéros, de Barre de bois rond A 00102030 d’André Cadere, achat des Christo auprès de la galerie Yvon Lambert adjugée 107 100 euros à la Boite mystère ne pas ouvrir de Ben Vautier (1935) que celui-ci offrit à Christo à Noël 1962, qui accepta de se dévoiler à 37 800 € alors que son estimation était de 4 / 6 000 €.  

 

 

 

 

 

 

 

 

Christo, Paquet, 1961 © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, expo Unwrapped. The hidden word of Christo and Jeanne-Claude, Sotheby’s Paris, février 2021.

Christo et Jeanne-Claude étaient doublement les vedettes de cette première session, avec les dessins pour The Umbrellas, l’installation de milliers de parasols de 6 mètres de haut, ouverte simultanément à Ibaraki au Japon et dans la région de Los Angeles sur plus de 20 kilomètres en 1991. The Umbrellas (Projet conjoint pour le Japon et les Etats-Unis), 1991, études préparatoires de Christo des 1 760 parasols jaunes californiens dans la symbolique du soleil ont atteint le record de 1 706 500 € tandis que les dessins des 1 340 parasols bleus japonais en référence à la rivière Sato se sont ouverts pour 1 222 500 d’euros. Les deux œuvres avaient été estimées entre 200 000 et 300 000 €. Un iconique Paquet de Christo, emballé en 1961, s'est vendu 520 700 € (est. 100 000-150 000 €) et un grand Pont Neuf Enveloppé, Projet pour Paris, daté de 1985 a atteint 472 300 € (est. 200 000 / 300 000 €).

 

Gerrit Thomas Rietveld, fauteuil Hoge © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, expo Unwrapped. The hidden word of Christo and Jeanne-Claude, Sotheby’s Paris, février 2021.

Le fauteuil Hoge [conçu en 1919, celui-ci date de 1963] de Gerrit Thomas Rietveld (1888 – 1964) - l'un des rares meubles que Christo et Jeanne-Claude emportèrent avec eux lorsqu'ils s'intallèrent à New York - a plus que doublé son estimation pour atteindre 214 200 € (est. 80 000 / 120 000 €). Le couple avait reçu ce fauteuil du designer néerlandais Martin Visser, en échange d'un des Package de Christo.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photographie de l'appartement new yorkais de Christo et Jeanne-Claude. Fontana, Warhol, Ben.. © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, expo Unwrapped. The hidden word of Christo and Jeanne-Claude, Sotheby’s Paris, février 2021.

Lucio Fontana (1899 – 1968) a été l'une des toutes premières personnes à acquérir une œuvre de Christo, bien avant leur rencontre à Milan en 1963. À l'époque, Fontana avait 64 ans ; Christo et Jeanne-Claude venaient d'en avoir 28. Avant de quitter Milan, Fontana avait invité Jeanne-Claude à choisir une œuvre; elle sélectionna Concetto Spaziale, Attesa qu'il lui dédicaça sur le revers. Cette œuvre, sur toile naturelle, a été adjugée 920 000 euros (300 000 – 500 000 €). Dans l’appartement new yorkais des Christo, cette œuvre était accrochée à la gauche de Jackie, d’Andy Warhol (1928 – 1987), encre de sérigraphie sur linge, 1964, emportée à 920 000 €, dans la fourchette de son estimation 700 000 € / 1 000 000 €.

au premier plan Monochrome bleu sans titre (IKB 19), 1962 d'Yves Klein (1928 – 1962) © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, expo Unwrapped. The hidden word of Christo and Jeanne-Claude, Sotheby’s Paris, février 2021.

L’emblématique Monochrome bleu sans titre (IKB 19), 1962 d'Yves Klein a plus que doublé son estimation haute pour atteindre 436 000 € (est. 100 000 / 150 000 €). Yves Klein avait échangé en 1962 cette toile contre le portrait que Christo avait fait de lui et de son épouse Rotraut pour célébrer leur mariage. Un nouveau record mondial a été établi pour William Copley (1919 – 1996) l'un des amis les plus proches du couple à New York. Fan de Lady Windermere échangé avec l'artiste contre une autre œuvre au milieu des années 1960, s'est vendu 252 000 € (est. 50 000- 70 000€). Les Relations entre eo et e pour une orbite presque circulaire de Bernar Venet (1941), 1967, roulèrent de 10 000 / 15 000 € jusqu’à 75 600 €.

© photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, expo Unwrapped. The hidden word of Christo and Jeanne-Claude, Sotheby’s Paris, février 2021.

La seconde partie de la vente, qui comprend 350 lots était en en ligne, se clôturant jeudi 18 février à 11h, heure de Paris. Marcel Duchamp et Shuzo Takiguchi, Rrose Selavy dans Wilson-Lincoln Systemsigné par Marcel Duchamp. Impression lenticulaire sur carton (impression par Shuzo Takiguchi). 25,5 x 32,5 cm.. Réalisée en 1967, cette œuvre est extraite de l’édition de luxe du livre de S. Takiguchi : To and From Rrose Sélavy (Tokyo, 1968). 13 860 € sur une estimation de 800 / 1 200 €. Succès total ici aussi pour 1 216 089 euros, frais compris.

Soit 9 264 399 euros pour cette vente en deux parties. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Unwrapped. The hidden word of Christo and Jeanne-Claude / Déballé, Partie I: Le monde caché de Christo et Jeanne-Claude

Sotheby’s Paris - vente mercredi 17 février 2021

In situ de l'exposition Christo et Jeanne-Claude. Paris ! © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Centre Georges Pompidou, 1er juillet 2020.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents