Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Gilles Kraemer.       

 

Le festival des résidences d’artistes ¡Viva Villa! lance un appel à candidatures - ouvertes jusqu’au 25 janvier - à destination de commissaires d’exposition francophones, sans limite d’âge ni critère de nationalité, en vue d’une résidence de recherche, de création et de conception d’un projet curatorial d’art contemporain qui se déroulera à l’automne 2022 sur le territoire français.

 

Créé en 2016 à l’initiative de la Casa de Velázquez à Madrid, la Villa Kujoyama à Kyoto et l'Académie de France à Rome - Villa Médicis, le festival ¡Viva Villa! est né d’une volonté commune d’un rendez-vous sous la forme d’une manifestation présentée en France. Elle réunit les artistes, créateurs et chercheurs de ces trois prestigieuses et tant désirées institutions françaises situées à l’étranger.

 

Rome, Anne et Patrick Poirier, Labyrinthe du cerveau (2019) © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 19 février 2019, Académie de France à Rome - Villa Médicis.

Cécile Debray *, commissaire du festival depuis sa création, avait choisi de placer l’édition 2020 Les vies minuscules, sous l’égide de l’humain et de l’animal, de l’individu et des foules anonymes, de l’espèce et du biographique, des flux migratoires et de l’intime… Inspiré entre autres par le roman de Pierre Michon, huit biographies de ruraux sortis de l’anonymat, le festival aura pour titre Les vies minuscules, autorisant plusieurs focales et différentes approches. L’image de vies minuscules semble bien pouvoir désigner les préoccupations actuelles autour de l’homme social, culturel et anthropologique, le monde qu’il s’est constitué, fait d’objets dérisoires, de paysages construits, modelés, de corps fabriqués, de mouvements auxquels il est soumis par l’histoire, sa fragilité voire son insignifiance face à la nature, aux forces géopolitiques, aux épidémies… Préparé en pleine pandémie [NDR pandémie du coronavirus], le festival adossé à cette thématique réaliste et humaniste a pris une tonalité plus aigüe, plus sensible. Les artistes et résidents, au sein de leurs ateliers, confinés, ont parfois infléchi leurs travaux, réagi à la situation exceptionnelle, à l’inquiétante étrangeté de ce temps suspendu par des œuvres, des journaux de confinement, des recherches historiques sur d’autres épisodes d’épidémie – la peste, le choléra… C’est un festival marqué, modelé par cette période éprouvante, où le doute, la suspension, la réserve et la réflexion sont sous-jacents, souvent exprimés.

* Cécile Debray est directrice du musée de l’Orangerie

 

Villa Kujoyama, Kyoto © DR

Après cinq éditions, à Paris pour la 1ère année, puis Marseille et Avignon, le festival réinvente son format. L’exposition collective pluridisciplinaire réunissant les résidents des trois institutions devient maintenant biennale, présentant le travail de deux promotions d’artistes, créateurs et chercheurs issus de chaque résidence, soit entre 50 et 70 talents.

Léonard Martin, in situ de l'exposition ¡Viva Villa! © photo Le Curieux des arts, La fin des forêts, collection Lambert, octobre 2019. ¡ VIVA VILLA ! La fin des forêts - 11 octobre-10 novembre 2019 - Collection Lambert – Avignon - Commissariat de Cécile Debray assistée d'Assia Quesnel    http://www.lecurieuxdesarts.fr/2019/10/les-forets-mouvantes-de-viva-villa-rome-madrid-kyoto-collection-lambert-avignon.html

La résidence curatoriale s’inscrit dans le cadre d’un programme d’accueil inédit entre les trois résidences françaises  - Académie de France - Villa Médicis, Casa de Velázquez et Villa Kujoyama - avec la Collection Lambert en Avignon.

Le commissaire en résidence sera, avec Stéphane Ibars directeur artistique délégué de la Collection Lambert, le co-commissaire de l’édition 2022 du festival ¡Viva Villa!. Celui-ci se déroulera d’octobre 2022 à janvier 2023 à la Collection Lambert.

Il sera en charge, conjointement avec le co-commissaire et en dialogue avec les quatre organisateurs du festival ¡Viva Villa!, de la conception et la réalisation d’une exposition collective, d’actions artistiques auprès des publics et du suivi éditorial du catalogue.

La résidence de ce commissaire sera échelonnée sur les saisons 2021 et 2022. Pendant ces deux saisons culturelles, le co-commissaire effectuera des résidences d’un mois au sein des quatre institutions organisatrices de l’édition 2022 du festival ¡Viva Villa!, rencontrant les artistes, créateurs et chercheurs et concevant le projet de commissariat pour 2022 – un seul séjour au Japon en 2022 -.

Les disciplines accueillies au sein des trois résidences sont les suivantes : arts visuels, design et métiers d’art, histoire et théorie des arts, architecture, composition musicale, arts numériques, spectacle vivant, littérature..

Une bourse de résidence d’un montant de 10.000 € est octroyée à laquelle un budget maximal de 5.000 € est alloué pour ses frais de trajets allers-retours Avignon, Kyoto, Madrid et Rome.

https://residence-curatoriale.vivavilla.info/ 

http://residence-curatoriale@vivavilla.info

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article