Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

 

 

                                                                               Gilles Kraemer.

 

De " bric & de broc ", les bijoux de Gilles Jonemann ! De brique, oui, certes, ceci est exact pour son pendentif Truelle (1979) imaginé d'or, de résine, de caoutchouc et de brique par ce créateur de bijoux et d'objets. L'on pourrait poursuivre " mystère et boule de gomme ", en réalité Mystère et boules de verres (2013), verre, fil d'acier et or entré dans la même collection que l'étonnant pendentif (1997), stupéfiant, si pertinent dans la simplicité de sa conception, avec sa chaîne escamotable dans une petite calebasse. Chic & choc, son pendentif Piège à souris (2018) se matérialise dans une " rêverie poétique pimentée par un humour et un irrésistible sens de la dérision ", imaginé d'un morceau d'ébène, d'un mécanisme en or et d'un minuscule morceau de fromage devenu diamant ! Son Collier et sa bague Hommage à Cézanne (2006) s'inspirèrent du centenaire de la mort du peintre d'Aix-en-Provence, dans la matérialisation d'une parure composée d'anciens pinceaux.

 

photo Gilles Jonemann Bijoutier créateur © Alexis Lecomte INMA. www.maitredart.fr/maitre-art/gilles-jonemann

L'audace de ces bijoux, imaginés par ce glaneur de matériaux naturels ou synthétiques collectés dans la nature, est la caractéristique des créations de cet artiste nommé " Maître d'art " en 2004. Il créa pour Per Spook, imagina des " objets physiques " pour Issey Miyaké et collabore pour les " objets recréations " Petit h de l'enseigne du 17, rue de Sèvres.

Dans une liberté de l'assemblage, il façonne ses créations de noix de coco, de galets d'ardoise ramassés sur la plage, de Conus marmoreus cher à Rembrandt qui le grava en eau-forte, pointe sèche et burin, de coquilles saint-jacques, de nacre. L'anneau d'une bague s'imagine, non en platine, mais à partir d'une minuscule hache de pierre ou une flèche en silex de la période néolithique, ou d'un goulot de bouteille.

 

José Alvarez, dans cette monographie, la première consacrée à ce créateur, résume avec bonheur cette œuvre tellement audacieuse, incitatrice d'étonnement, provocatrice de curiosité : " porter un bijou de Jonemann requiert une certaine ouverture d'esprit, participe d'une aventure personnelle, d'un mode de vie ".

Car, un bijou n'entre-t-il pas en harmonie avec cet espace vivant qu'est le corps ?

 

 

Textes de José Alvarez Gilles Jonemann. Un art de l'assemblage. 112 pages. Photographies de Paul Louis & Nicolas Claris. Editions du Regard, Paris. 2e semestre 2019. Prix 39 €.

 

 

Entrer dans l'univers de Gilles Jonemann " créateur et sculpteur de bijoux " en visionnant le film de Romain Claris (2009) sur ce www.romainclarisfilm.com/gilles_jonemann_fr.php

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article