Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Gilles Kraemer.   

Dove sono i bei momenti / Di dolcezza, e di piacer ? Son di ritorno. Anche le maschere

 

Un connoisseur peut-il encore constituer une collection de dessins ? Oui. Dès 3 000 € ou plus… Mais attention à la folle enchère. Œil de l’amateur sur le catalogue Christie’s Paris, avec le focus sur quelques feuilles italiennes et françaises. Vente prévue 25 mars, annulée et reportée deux mois plus tard, le 27 mai.

Le résultat de la vente est de 2 447 500 €. A lui seul, le dessin de Tiepolo a été adjugé 460 000 € soit 562 000 € frais inclus.  Et, une préemption pour le musée du Louvre, le portrait de Mazarin par Simon Vouet rejoint les collections de cette institution parisienne pour  165 000 € soit 206 250 € frais inclus.  

Comme un souvenir de cette semaine du dessin, ce rendez-vous de mars balayé en 2020 par la Covid-19. La chape imprévue qui allait nous accompagner pendant un confinement de 55 jours. Huit semaines à rester chez soi, à lire et relire, apprendre à voyager autour de sa chambre, avec un périmètre concédé d’un kilomètre. Adieu la 29e édition du Salon du dessin du 25 au 30 mars 2020 au Palais Brongniart, reportée du 28 au 31 mai, puis définitivement annulée. Rendez-vous en 2021, du 24 au 29 mars.  

Giovanni Domenico Tiepolo (Venise 1727-1804), Polichinelle en compagnie d’une dame, avec deux enfants et un cheval (détail)  © Christie’s Images Limited 2020.

Le catalogue avec une couverture comme annonciatrice des temps qui nous attendraient à partir du 17 mars 2020. Choix d’un dessin d’un artiste des derniers feux de la République, d’une Venise qui allait bientôt tomber aux pieds d’un jeune général dont il faut toujours éviter de citer le nom lorsque l’on croise un vénitien de sang. Dessin de Giovanni Domenico Tiepolo, le fils de Giovanni Battista. Le sujet ? Polichinelle / Pulchinella en compagnie d’une dame, un autre Polichinelle gardant un cheval. Dessin en phase avec notre temps préconisant le masque lors de tout déplacement dans les lieux publics. Au XVIIIe siècle, la femme avec la moretta, les hommes avec la larva. Moretta dénommée opportunément servetta muta puisqu’elle tenait à la bouche par un bouton qui se trouvait à l’intérieur, empêchant de parler. Ce dessin réapparait sue le marché de l’art, un siècle après avoir été vendu à Londres.

Giovanni Domenico Tiepolo (Venise 1727-1804), Polichinelle en compagnie d’une dame, avec deux enfants et un cheval. Signé 'Domo. Tiepolo f' (en bas à droite). Pierre noire, plume et encre brune, lavis brun, traits d’encadrement à la plume et encre brune, filigrane ‘B’. 35,7 x 47,2 cm. Provenance Vente anonyme ; Londres, Sotheby’s, 6-7 juillet 1920, partie du lot 41, où acquis pour £610 par Colnaghi, Londres, vendu en janvier 1921, à Richard Owen, Paris, qui a dispersé l’ensemble. Elsie de Wolfe, dite Lady Mendl (1865-1950), New York et Versailles, d’où acquis sous réserve d’usufruit par Paul-Louis Weiller (1893-1993), Versailles © Christie’s Images Limited 2020. Estimation 200 000/ 300 000 €. Adjugé 562 000 € frais inclus.

Surnommé le commandant, Paul-Louis Weiller fut un grand bibliophile, collectionneur, mécène, membre de l’académie des Beaux-Arts. Cette institution décerne chaque année des prix à son nom, récompensant un peintre et un sculpteur ou un compositeur et un graveur.

 

Dans la famille des Tiepolo, trois dessins de Giovanni Battista (Venise 1696 - 1770 Madrid) sont proposés. Le Couronnement d'épines. Traces de graphite, plume et encre brune et noire, lavis brun, filigrane fragmentaire. 35,9 x 27,7 cm.. 80 000 / 120 000 € (adjugé 87 500 € frais inclus). Sainte Famille. Plume et encre brune, lavis gris. 28,4 x 20,5 cm. Ce dessin ayant appartenu au sculpteur vénitien Antonio Canova (1757-1822) est estimé 55 000 / 70 000 € (adjugé 56 250 € frais inclus). Tête de jeune homme regardant vers la gauche. Sanguine, craie blanche, estompe, sur papier bleu-gris, filigrane fleur-de-lys. 22,6 x 19,2 cm. Estimation 70 000 / 100 000 € (adjugé 100 000 € frais inclus).

 

Jacopo Negretti detto Palma il giovane (Venise, circa 1550 - 1628), Saint Jean-Baptiste dans le désert. Avec inscription '3i' (en haut à droite) et 'Palma Giove' (sur le montage). Pierre noire, plume et encre brune, lavis brun. 20,2 x 14,9 cm. © Christie’s Images Limited 2020.  Estimation 2 / 3 000 €. Adjugé 4 375 € frais inclus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

École italienne, circa 1600, Les Apôtres devant la tombe du Christ ressuscité. Avec numéro '61' et inscription 'Agustino Carrachi' (en bas à droite). Plume et encre brune. 16,3 x 16,8 cm.. Provenance Comte Bianconi. Sir Thomas Lawrence (1769-1830), Londres (L. 2445). Francis Egerton, 1st Earl of Ellesmere (1800-1857), Londres (L. 2710b, sur le montage) ; vente Sotheby’s, Londres, 5 décembre 1972, lot 89, comme école du nord de l'Italie, vers 1600, d'où acquis par Colnaghi pour £ 300 © Christie’s Images Limited 2020. Estimation 2 / 3 000 €. Adjugé 1 625 € frais inclus.

 

Giovanni Francesco Barbieri detto Il Guercino (Cento 1591-1666 Bologne), L'Adoration des Mages. Plume et encre brune, lavis brun. 28,1 x 42,6 cm.. Provenance Benedetto (1633-1715) et Cesare (1637-1688) Gennari, neveux et héritiers de l'artiste. Giovanni Battista Tiepolo (1696-1770), Venise et Madrid. Comte Antonio Maria Zanetti (1680-1767), Venise. Baron Dominique Vivant Denon (1747-1825), Paris (L. 779), avec son montage associé (inscrit au verso du montage 'D. 442. 14eme. Ve') ; sa vente, Paris, 1-19 mai 1826, lot 442 (un dessin très capital et plein d'effet à la plume et lavé au bistre : sujet de l'Adoration des Mages', acheté 101 francs par ‘Baltazard’) © Christie’s Images Limited 2020. Estimation 200 000 / 300 000 €. Lot retiré de la vente. 

 

Ubaldo Gandolfi (San Giovanni in Persiceto 1728-1781 Ravenne), Académie d'homme nu assis. Signé 'Ubaldo Gandolfi' (verso). Sanguine, filigrane fragmentaire. 26,7 x 35,4 cm.. Provenance Marque non identifiée (L. 622) © Christie’s Images Limited 2020. Estimation 5 000 / 7 000 €. Adjugé 8 125 € frais inclus.

 

Simon Vouet (Paris 1590-1649), Portrait du cardinal Jules Mazarin. Pierre noire, pastel sur papier beige, traits d'encadrement à la plume et encre noire. 27,5 x 20 cm.. Provenance Atelier de l'artiste. Camille de Tournon, comte de Simiane, pair de France (1778-1833) ; puis par descendance aux propriétaires actuels © Christie’s Images Limited 2020. Estimation 100 000 / 150 000 €. Adjugé 206 250 € frais inclus, préemption du musée du Louvre. 

Et dire qu’il va falloir laisser tout ceci… Le regard de l’accumulateur de belles choses, du collectionneur. Un portrait promis à un véritable amateur pour un dialogue muet à 500 ans d’écart en le mettant en garde cependant d’un Vois-tu, toi aussi, tu devras un jour laisser tout ceci

Jamais passé sur le marché de l’art, ce portrait dessiné au pastel est vendu en même temps que deux autres portraits de cet artiste qui travailla au service de Louis XIII dans les années 1635. Portrait d'un homme âgé de soixante-quinze ans. Signé 'S. Vouet/ fecit', et inscrit et daté et 'AEtatis suae/ 75/ 1634' (en haut à droite). Pierre noire, sanguine, pastel sur papier beige, traits d'encadrement à la plume et encre noire. 17,6 x 15,6 cm. Estimation 100 000 / 150 000 €. Adjugé 162 500 € frais inclus

Portrait d'homme de profil, tourné vers la gauche. Pierre noire, pastel sur papier beige, traits d'encadrement à la plume et encre noire. 27,5 x 21 cm. Estimation 100 000 / 150 000 €. Adjugé 156 250 frais inclus

Un trio de pastels de Simon Vouet furent vendus chez Artcurial, lors de la semaine du dessin 2018 avec le record mondial pour Portrait d’un chien assis. Cette pierre noire et rehauts de craie blanche, quelques touches de pastel rose sur papier beige, sur une estimation de 100 000-150 000 € fut adjugée 337 600 €, frais compris. www.lecurieuxdesarts.fr/2018/03/trois-pastels-de-simon-vouet-et-autres-dessins-artcurial-semaine-du-dessin-2018-a-paris-

 

Nicolas de Plattemontagne (Paris 1631-1706), Jésus parmi les docteurs. Pierre noire et craie blanche sur papier beige. 27,4 x 20,6 cm.. Provenance Vente anonyme ; Hôtel Drouot, Paris, 22 novembre 1995, lot 276. Vente anonyme ; Hôtel Drouot, Paris, 22 mars 2002, lot 93. Vente anonyme ; Hôtel Drouot, Paris, 19 mars 2004, lot 36 © Christie’s Images Limited 2020. Estimation 1 500 / 2 000 €.

Aujourd’hui, une quarantaine de peintures et une centaine de dessins peuvent être attribués à cet artiste qui fut apprenti dans l’atelier de Philippe de Champaigne. Je renvoie vers le catalogue de l’exposition Traits divins, dessins français du musée d’Orléans, XVIIe siècle sous la direction de Corentin Dury qui se tint à Port-Royal au printemps 2018. http://www.lecurieuxdesarts.fr/2018/04/dessiner-jusqu-a-dieu-dessins-francais-du-xviie-siecle-du-musee-d-orleans-port-royal-des-champs.html

 

 

Christie’s Paris - vente du 25 mars 2020 reportée au 27 mai 2020

www.christies.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article