Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Léonard de Vinci, Étude de Saint Sébastien dans un paysage. Plume fine et encre brune avec reprises à la plume de roseau et encre brune plus dense, crayon noir et estompe de crayon noir © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Paris, janvier 2017

Profonda emozione con la scoperta di un disegno del genio Leonardo. Gran emozione di vederlo. Histoire toute simple comme il s'en présente journellement dans le domaine du marché de l'art. Quelqu'un apporte à une maison de vente aux enchères, en l'occurrence ici Tajan, un carton de dessins. À l'intérieur ? Un ensemble varié de quelques dessins montés sous passe-partout au début du XXe siècle et des estampes que ce collectionneur tenait de son père qui fut bibliophile. Jusqu'à présent un déroulé normal, écrirons nous. Un dessin porte l'attribution flatteuse d'Andrea del Sarto, l'autre de Federico Zuccaro.

Un dessin éveille l'attention de Thaddée Prate directeur du département tableaux et dessins anciens de cette maison. Puis du cabinet de Bayser, expert en dessins. Un prénom fuse de suite après l'examen de son recto et de son verso. Leonardo da Vinci. Léonard de Vinci. Un dessin, totalement inconnu de ce génie du Quattrocento et des premières années du Cinquecento, surgit de l'ombre. Une famille française le possédait depuis la première moitié du XXe siècle.

Le docteur Carmen C. Bambach, conservatrice du merveilleux cabinet des Dessins et des estampes du Metropolitan Museum of Art, institution new yorkaise, spécialiste de l'œuvre de Léonard, confirme après avoir examiné cette feuille. Il s'agit d'un dessin de Vinci, "d'une authentique feuille recto-verso de Léonard de Vinci".

Léonard de Vinci, Étude de Saint Sébastien dans un paysage. Plume fine et encre brune avec reprises à la plume de roseau et encre brune plus dense, crayon noir et estompe de crayon noir © photographie SVV Tajan

Sa datation ? Fin de la première période florentine de l'artiste, vers 1478-1483. D'un côté une étude de Saint Sébastien dans un paysage avec de nombreuses reprises du corps et de son attitude. Au verso deux schémas scientifiques, l'un sur les ombres portées d'une bougie et l'autre sur l'effet des rayons lumineux et ombreux derrière un obstacle accompagné de deux annotations spéculaires autographes en distiques.

Sa technique ? Plume fine et encre brune avec reprises à la plume de roseau et encre brune plus dense, crayon noir et estompe de crayon noir au recto, trait d'encadrement à la plume et encre brune au verso.

Ses dimensions ? 19,3 x 13 cm. Manque de papier dans le haut mais sans atteinte à la représentation de Sébastien. Ce dessin était-il collé sur une feuille puis fut-il décollé ? Ce qui expliquerait ceci.

Léonard de Vinci, Deux schémas scientifiques, l'un sur les ombres portées d'une bougie et l'autre sur l'effet des rayons lumineux et ombreux derrière un obstacle accompagné de deux annotations spéculaires autographes en distiques. Trait d'encadrement à la plume et encre brune © photographie SVV Tajan

Le centurion Sébastien, sous le règne de l'empereur Dioclétien, fut condamné à être mis à mort en étant transpercé de flèches. Thème qui inspirera les peintres et les sculpteurs qui l'ont représenté attaché à un arbre ou à une colonne (Andrea Mantegna (Isola di Cartura (Vénétie), 1431 - 1506 Mantoue), Saint Sébastien, vers 1480. Musée du Louvre ou Guido Reni, Gênes, Musei di Strada Nuova - Palazzo Rosso ou plus proche de nous en icône gay chez Pierre & Gilles ). Ou au moment où sainte Irène s'apercevant qu'il n'est pas mort lui retire ses flèches (Georges de La Tour (Vic-sur-Seille, 1593 - 1652 Lunéville, 1652), Saint Sébastien soigné par Irène, vers 1649. Musée du Louvre).

 

 

 

 

Léonard de Vinci, Étude de Saint Sébastien. Crayon noir, 14,8 x 5,4 cm. Ce dessin provient de la collection de Jean-Paul Richter et fut acheté 2 000 francs, en 1894, par Léon Bonnat. Il figurait sous le nom de Sodoma dans l'inventaire. Il a été publié en 1960 par Jacob Bean (n° 44 de son catalogue) comme Léonard de Vinci. La tête de Sébastien se rapproche beaucoup plus de Étude de Saint Sébastien dans un paysage par ses yeux largement ouverts © Bayonne, musée Bonnat-Helleu / cliché : A. Vaquero

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Léonard de Vinci, Saint Sébastien, étude à la plume et encre brune sur pointe de métal. 17,4 x 6,3 cm. Kunsthalle, Hambourg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Moins fréquentes, les représentations de Sébastien, avant le martyre de ce bel éphèbe tel que Léonard l'a représenté, le bras gauche relevé, le bras droit attaché par derrière à l'arbre. Les yeux largement ouverts, la tête rejetée en arrière, les cheveux agités par le vent, en une attitude d'extase.

Rejoignant deux autres dessins de Léonard, représentant Saint Sébastien, l'un conservé au musée Bonnat-Helleu de Bayonne (étude au crayon noir, 14,8 x 5,4 cm.), l'autre à la Kunsthalle d'Hambourg (étude à la plume et encre brune sur pointe de métal, 17,4 x 6,3 cm.), ce dessin découvert porte à trois le nombre de Sébastien. Le Codex Atlanticus, dans lequel Vinci dresse la liste des œuvres en sa possession, mentionne "8 sa(n) Bastiani".

Par avis n° 2016-07 de la Commission consultative des trésors nationaux, paru au JORF n°0301 du 28 décembre 2016, texte 164 "cette œuvre présente un intérêt majeur pour le patrimoine national du point de vue de l'histoire et de l'art et doit être considérée comme un trésor national. Avis favorable au refus du certificat d'exportation demandé".

Son estimation est de 15 millions d'euros.

Gilles Kraemer

 

Remerciements à Thaddée Prate, directeur du département tableaux et dessins anciens, Tajan, Paris pour la présentation de ce dessin & à Romain Monteaux-Sarmiento, directeur media et marketing digital, Tajan, Paris. 

Remerciements à Sophie Harent, directeur du musée Bonnat-Helleu, conservateur en chef, pour les renseignements communiqués sur le dessin de Léonard de Vinci conservé dans cette institution bayonnaise.

L'auteur de ces lignes est membre du conseil d'administration de la Société des amis du musée Bonnat-Helleu http://amis-musee-bonnat-helleu.org/la-societe/fonctionnement/

Pour mémoire, site Internet consacré à Saint Sébastien evolutionsaintsebastien.wordpress.com/about/

Tableau de Guido Reni à Gênes museidigenova.it/it/leopere

Pour d'autres Saint Sébastien saintsebastiaano.canalblog.com/

Pour mémoire, site du musée Bonnat-Helleu à Bayonne. La réouverture de cette institution, après rénovation et agrandissement, est programmée pour 2019 http://webmuseo.com/ws/musee-bonnat-helleu/app/report/actualites-prets-d-oeuvres.html?id=39

 

Tag(s) : #Marché de l'art, #Musées, #Venise et Italie