Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Du chic de l'entre-deux guerres, Bernard Boutet de Monvel (actualisé avec les résultats de la vente)
Bernard Boutet de Monvel (Paris 1881 - Acores 1949). S.A.R. le Maharadjah d'Indore. Signé en bas à gauche. Huile sur toile, 85 x 85 cm.. Collection Boutet de Montvel. Vente à Paris 5 & 6 avril 2016. Remerciements Sotheby's. Estimation 300 000-500 000 euros. 
Adjugé à un acheteur international pour 2 499 000 euros, commission d'achat de l'acheteur incluse. Record mondial pour l'artiste

Rien de manque au portrait du Maharadjah Raj Rajeshwar Sawai Shri Yeshwant Rao II Holkar XIV Bahadur (1934), devenu Maharadjah d'Indore à l'âge de 17 ans, pas même un bouton de guêtre pourrait-on dire, revêtu du costume traditionnel maratha blanc, assis sur un trône blanc, semblant flotter dans toute cette blancheur troublée du grenat du tapis et des couleurs du fourreau du sabre ! Surtout pas les spectaculaires "Poires d'Indore", deux diamants de près de 47 carats chacun, montées sur un collier de perles par Chaumet, à l'occasion de ce portait. Deux ans auparavant, elles furent montées en collier par Mauboussin pour la Maharani. Estimation pour un des lots phares de cette vente : 300 000-500 000 €. Lot auquel il faudra adjoindre le dessin préparatoire poussé à l'extrême et très abouti de ce peintre, maître de l’Art déco, l’un des artistes majeurs du Précisionisme américain, vivant entre Paris, New York et la maison qu'il s'était faite construire à Palm Beach, portraitiste attitré de la Cafe Society. Record mondial pour cet artiste avec 2 499 000 euros. Le maharadjah fut le grand vainqueur de cette vente, qui, sur une estimation entre 1, 8 millions et 2, 8 millions d'euros, a totalisé 9, 3 millions d'euros, Huit préemptions d'institutions françaises. Deux enchères millionnaires.

Succès total pour cette vente qui remet à l'honneur un peintre majeur du XIXe siècle et, également son père. Un duo largement gagnant et très largement plébiscité par les amateurs et le marché de l'art. Il y a fort à parier que certaines œuvres adjugées soient visibles à quelques mètres de la Galerie Charpentier, sous la verrière du Grand Palais, lors de la Biennale des antiquaires en septembre 2016.  

Selon Pascale Pavageau, directrice du département des tableaux et dessins du XIXe siècle : « Nous sommes très heureux du succès remporté par la collection qui récompense tout le talent de Bernard Boutet de Monvel. Nous voulions, au nom de sa famille, rendre hommage au talent et la personnalité de ce grand artiste. Le public n’a pas voulu passer à côté de cette galerie de portraits unique. Pari réussi ! ».

Très largement réussi, vais-je rajouter. Et un souhait maintenant. Quelle institution française remettra la première à l'honneur ces deux peintres ?

Les préemptions ?

Musée d’Orsay : Louis-Maurice Boutet de Monvel Bernard et Roger à Bourré, huile sur toile, 81.5 x 131 cm. Estimation : 10.000 – 15.000 €, adjugé 60.000 € & Bernard Boutet de Monvel Roger Boutet de Monvel au Molosse, huile sur toile, 250 x 176 cm Estimation : 30.000-50.000 €, adjugé 31.250 €;

Musée Franco-Américain du Château de Blérancourt : Bernard Boutet de Monvel Mrs. Warren Pershing, huile sur toile, 33 x 33 cm Estimation : 4.000-6.000 €, adjugé 40.000 €;

Musées de Poitiers : Bernard Boutet de Monvel Orphée, huile sur toile, 81 x 81 cm Estimation : 6.000 – 8.000 €, adjugé 31.250 €.

Le musée des Beaux-Arts d’Orléans a très judicieusement exercé son droit de préemption sur trois toiles et un dessin de Louis-Maurice Boutet de Monvel : Portrait d’enfant en costume marin, 1884, huile sur toile, 81 x 53 cm. Estimation : 3.000 – 4.000 €, adjugé 12.500 € & La Vision et l’Inspiration de Jeanne d’Arc, huile sur toile,266 x 600 cm Estimation : 15.000-25.000 € 28.750 €  &  Scènes de la vie de Jeanne d’Arc : le roi et sa cour, le procès de Jeanne, l’armée quittant Blois : Sainte-Claire recevant sa sœur, crayon, plume et encre noire, 31 ,3 x 47,8 cm ; 30 x 44 cm ; 27,5 x 35,5 cm ; 31,5 x 37 cm. Estimation : 1.000 – 1.500 cm, adjugé 2.250 € & Grotte en Touraine, huile sur toile, 37,7 x 45,5 cm Estimation : 600-800 €, adjugé 750 €. Un souhait que je formule aussi, puisse cette institution envisager une exposition autour de ce peintre.

 

Exposition de la Collection Boutet de Monvel. Sotheby's Paris © photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 30 mars 2016
Exposition de la Collection Boutet de Monvel. Sotheby's Paris © photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 30 mars 2016
Exposition de la Collection Boutet de Monvel. Sotheby's Paris © photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 30 mars 2016
Exposition de la Collection Boutet de Monvel. Sotheby's Paris © photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 30 mars 2016
Exposition de la Collection Boutet de Monvel. Sotheby's Paris © photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 30 mars 2016
Exposition de la Collection Boutet de Monvel. Sotheby's Paris © photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 30 mars 2016
Exposition de la Collection Boutet de Monvel. Sotheby's Paris © photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 30 mars 2016
Exposition de la Collection Boutet de Monvel. Sotheby's Paris © photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 30 mars 2016
Exposition de la Collection Boutet de Monvel. Sotheby's Paris © photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 30 mars 2016
Exposition de la Collection Boutet de Monvel. Sotheby's Paris © photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 30 mars 2016
Exposition de la Collection Boutet de Monvel. Sotheby's Paris © photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 30 mars 2016
Exposition de la Collection Boutet de Monvel. Sotheby's Paris © photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 30 mars 2016

Exposition de la Collection Boutet de Monvel. Sotheby's Paris © photographies Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 30 mars 2016

Du chic de l'entre-deux guerres, Bernard Boutet de Monvel (actualisé avec les résultats de la vente)
Bernard Boutet de Montvel (Paris 1881 - Acores 1949). Delfina Boutet de Monvel portant un ensemble de Pierre Piguet. Signé en haut à gauche. Huile sur toile 83 x 66 cm.. Collection Boutet de Montvel. Vente à Paris 5 & 6 avril 2016. Remerciements Sotheby's. Estimation 40 000-60 000 euros.                                    Adjugé 363 000 euros à un acheteur européen, commission d'achat de l'acheteur incluse.  
Du chic de l'entre-deux guerres, Bernard Boutet de Monvel (actualisé avec les résultats de la vente)
Bernard Boutet de Montvel (Paris 1881 - Acores 1949). Sylvie dans son berceau. Signé en bas à gauche. Huile sur toile, 67 x 75 cm.. Collection Boutet de Montvel. Vente à Paris 5 & 6 avril 2016. Remerciements Sotheby's. Estimation 8 000-12 000 euros.
Du chic de l'entre-deux guerres, Bernard Boutet de Monvel (actualisé avec les résultats de la vente)
Bernard Boutet de Montvel (Paris 1881 - Acores 1949). Sylvie de profil. Porte le cachet apposé en 2016. Huile sur toile, 90 x 71,2 cm..Collection Boutet de Montvel. Vente à Paris 5 & 6 avril 2016. Remerciements Sotheby's. Estimation 10 000-15 000 euros.

Ses modèles ? Le prince Sixte de Bourbon-Parme, la duchesse Pierre de Brissac en robe de soirée de Lucien Lelong réalisée spécialement et Pierre de Brissac en tenue d'équipage, peints en pied (est. 15 000-20 000 € chacun) ou le très décontracté mais très certain de lui Georges Menier, avenue du Bois. Les profils, au plan très rapproché, de William Kissam Vanderbilt, Mrs Felix du Pont JR ou Howard Linn. Portraits les magnifiant, au souci accru du détail, de la perfection et de l'élégance. Les portraits de sa fille Sylvie dans lesquels transparaît tout l'amour d'un père, Sylvie dans son berceau, Delfina devant le berceau de Sylvie, Sylvie plus grande jouant avec son chien Champagne ou âgée de 19 ans vêtue avec raffinement. Comme sa mère mais aussi son père d'une subtile élégance.

 

Du chic de l'entre-deux guerres, Bernard Boutet de Monvel (actualisé avec les résultats de la vente)
Bernard Boutet de Montvel (Paris 1881 - Acores 1949). Autoportrait à la palette. Signé et daté en haut à droite. Huile sur toile 65 x 54 cm.. Collection Boutet de Montvel. Vente à Paris 5 & 6 avril 2016. Remerciements Sotheby's. Estimation 40 000-60 000 euros.                                                             Adjugé 147 000 euros à un acheteur international, commission d'achat de l'acheteur incluse.
Du chic de l'entre-deux guerres, Bernard Boutet de Monvel (actualisé avec les résultats de la vente)
Bernard Boutet de Montvel (Paris 1881 - Acores 1949). Autoportrait place Vendôme. Signé en bas à droite. Huile sur toile 107,4 x 89,2 cm.. Collection Boutet de Montvel. Vente à Paris 5 & 6 avril 2016. Remerciements Sotheby's. Estimation 200 000-300 000 euros. 1, 743 000 euros à un acheteur anonyme, commission d'achat de l'acheteur incluse

Une photographie représente le peintre, dans son atelier de New York, avec une veste à rayures verticales, une chemise à rayures horizontales et une cravate à rayures obliques. Oserait-on aujourd'hui ? Tout était permis à Bernard, aussi bien un Autoportrait à la palette, hâle discret, en bras de chemise légèrement ouverte juste ce qu'il faut, décontraction étudiée mais Tank de Cartier au poignet (est. 40 000-60 000 €) ou dans une sens de l'esthétique inégalable et so chic, à une fenêtre du Ritz Autoportrait place Vendôme, veste naturellement sur mesure (est. 200 000-300 000 €). Un magistral cours de la discrétion du paraître, dans toutes les circonstances, qu'il choisit de démontrer avec ses deux autoportraits qu'il présenta à la Reinhardt Galleries de New York, en novembre 1932.

Du chic de l'entre-deux guerres, Bernard Boutet de Monvel (actualisé avec les résultats de la vente)
Cette obsession de la ligne et de la composition parfaite, effleurant le cubisme, il la développe lors de son séjour au Maroc, d’octobre 1917 à mars 1919. Il représente la ville de Fez et La Porte de Bouanania (est. 8 000-12 000 €), sa fascination pour ses habitants avec  Femme debout, Fez, jeune esclave couverte d’une battaniyya, posant devant le muret de terre de sa terrasse, une silhouette dont les horizontales des rayures rouges sur la laine jaune suggèrent le volume (est. 80 000-120 000 euros, vendu 123 000 euros à un acheteur international, commission d'achat de l'acheteur incluse).
Du chic de l'entre-deux guerres, Bernard Boutet de Monvel (actualisé avec les résultats de la vente)
Cette Afrique du nord, son père Louis-Maurice s'y était rendu en de multiples fois, en rapportant Personnages accroupis, Kabylie, bien éloignés des conventions orientalistes trop attentives au marché européen. De ce dernier, je retiens Bernard et Roger à Bouré [Loir-et-Cher], Bernard et Roger son aîné de deux ans, en costume de marin. Enfants sérieux, trop sérieux, acceptant de poser mais qui seraient heureux d'échapper le plus vite à cette contrainte paternelle (est 10 000-15 000 €).                                                                           Adjugé 60 000 euros, commission d'achat de l'acheteur incluse, préemption du musée d'Orsay. 
Du chic de l'entre-deux guerres, Bernard Boutet de Monvel (actualisé avec les résultats de la vente)
Au premier plan Vasque lumineuse en albâtre de style néoclassique (est. 1 000-1 500 euros). Au mur, Louis-Maurice Boutet de Monvel (Orléans 1850 - 1913 Paris). Bernard et Roger à Bourré. Signé, titré et daté en bas à gauche. Huile sur toile, 81,5 x 131 cm.. Collection Boutet de Montvel. Vente à Paris 5 & 6 avril 2016. Remerciements Sotheby's. Estimation 10 000-15 000 euros. 

Plusieurs pièces du mobilier de l'hôtel particulier de Bernard Boutet de Monvel se distinguent par la pureté de leur ligne. A commencer par une Table à écrire, vers 1938, en bois noirci et cuir de Jean-Michel Frank (estimation : 100.000-150.000 €), le luxe du rien, de la ligne, de la forme réduite à l'essentiel. L’artiste concevait lui-même certains meubles comme la Console en marbre et scagliola (vers 1920-1925) réalisée pour la Compagnie des Arts Français (est. 3 000-5 000 €) ou la Table octogonale en miroirs et bois noirci placée dans la salle à manger octogonale (est. 20.000-30.000 €, adjudication 87 000 euros) accompagnée de la suite de ses douze chaises à l'inspiration romaine (est. 6 000-8000 €). 

Gilles Kraemer

Du chic de l'entre-deux guerres, Bernard Boutet de Monvel (actualisé avec les résultats de la vente)
Bernard Boutet de Montvel (Paris 1881 - Acores 1949). La rue de la Paix. Signé en bas à gauche. Huile sur toile, 44 x 77,5 cm.. Collection Boutet de Montvel. Vente à Paris 5 & 6 avril 2016. Remerciements Sotheby's. Estimation 15 000-20 000 euros.
Du chic de l'entre-deux guerres, Bernard Boutet de Monvel (actualisé avec les résultats de la vente)
Un de ses derniers tableaux ? Son Autoportrait à Treuzy [aux environs de Nemours] (1947), évocation de la campagne en hiver, cieux gris et bas, le peintre en silhouette avec ses deux lévriers (est. 15 000-20 000 €).

Collection Boutet de Monvel. Ensemble inédit conservé jusqu’à aujourd’hui dans l’hôtel particulier et l’atelier de Bernard Boutet de Monvel

Exposition chez Sotheby’s Paris du 29 mars au 5 avril 2016 (uniquement au matin pour ce mardi)

Ventes en trois vacations les 5 & 6 avril 2016

http://www.sothebys.com/en/news-video/videos/2015/12/collection-boutet-de-monvel.html

http://www.sothebys.com/fr/auctions/2016/collection-boutet-de-monvel-pf1639.html

Du chic de l'entre-deux guerres, Bernard Boutet de Monvel (actualisé avec les résultats de la vente)
Vente Boutet de Montvel, Sotheby's Paris © Sotheby's
Tag(s) : #Marché de l'art

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :