Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

En un rêve exaucé du frère Marc Chauveau. Le dialogue silencieux d'Anish Kapoor avec Le Corbusier. Couvent de la Tourette.
Frère Marc Chauveau et Anish Kapoor, exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015

Ce n'est pas une exposition traditionnelle d'œuvres qui vont habiter quelques semaines le couvent de La Tourette, dans cette rencontre entre l'artiste Anish Kapoor (né à Bombay en 1954) et l'architecture de Le Corbusier (dont l'on célèbre cette année le 50e anniversaire de sa mort). Cette tradition de la modernité très forte chez les frères dominicains - l'on pensera aux frères Couturier et Regamey qui dirigèrent la revue L'Art sacré dans les années 1950 - se poursuit au sein de La Tourette, dans cet accueil des artistes les plus contemporains.

En une silencieuse conversation, ses œuvres interagissent avec l'architecture de béton, si pure et totalement inspirée ; l'artiste s'imprégnant de cet endroit y dépose des pièces en symbiose avec ce lieu. Comme le souligne Frère Marc Chauveau, " la réceptivité, l'écoute et l'humilité face au bâtiment se doivent d'exister ", des points cruciaux de cette mise en dialogue.

 

Anish Kapoor, 220 Aluminium Mirror, 2011, aluminium, 70 x 234 x 234 cm. & Gold Corner, 2014, fibre de verre et or, 63,5 x 63,5 x 63,5 cm. Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015
Anish Kapoor, 220 Aluminium Mirror, 2011, aluminium, 70 x 234 x 234 cm. & Gold Corner, 2014, fibre de verre et or, 63,5 x 63,5 x 63,5 cm. Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015
Anish Kapoor, 220 Aluminium Mirror, 2011, aluminium, 70 x 234 x 234 cm. & Gold Corner, 2014, fibre de verre et or, 63,5 x 63,5 x 63,5 cm. Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015

Anish Kapoor, 220 Aluminium Mirror, 2011, aluminium, 70 x 234 x 234 cm. & Gold Corner, 2014, fibre de verre et or, 63,5 x 63,5 x 63,5 cm. Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015

Comment ressentir cette rencontre entre Kapoor et Le Corbusier ? Regardez tout simplement. Ouvrez les yeux. Et, d'évidence, vous comprendrez comment cet artiste indien entra en résonance avec le couvent de La Tourette. Extraordinaire. Dans ce lieu de vie, que ce soit l'église, le réfectoire (220 Aluminium Mirror), la salle du chapitre, les salles Lebret, Couturier ou Tito de Alencar ou dans un couloir (Gold Corner), elles habiteront pendant quelques temps tous ces espaces. Elles se révèlent comme nulle part ailleurs et inter-agissent, " allant jusqu'à renouveler le regard sur le bâtiment et sur elles-mêmes. ".

Anish Kapoor, Non-Object (Door), 2008, acier inox, 280 x 118 x 118 cm. & Sky Mirror, 2007, acier inox, diamètre 280 cm . Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015
Anish Kapoor, Non-Object (Door), 2008, acier inox, 280 x 118 x 118 cm. & Sky Mirror, 2007, acier inox, diamètre 280 cm . Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015
Anish Kapoor, Non-Object (Door), 2008, acier inox, 280 x 118 x 118 cm. & Sky Mirror, 2007, acier inox, diamètre 280 cm . Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015
Anish Kapoor, Non-Object (Door), 2008, acier inox, 280 x 118 x 118 cm. & Sky Mirror, 2007, acier inox, diamètre 280 cm . Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015
Anish Kapoor, Non-Object (Door), 2008, acier inox, 280 x 118 x 118 cm. & Sky Mirror, 2007, acier inox, diamètre 280 cm . Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015

Anish Kapoor, Non-Object (Door), 2008, acier inox, 280 x 118 x 118 cm. & Sky Mirror, 2007, acier inox, diamètre 280 cm . Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015

Face à Non-Object (Door) (2008) dans l'atrium, l'architecture se met étonnamment en mouvement lorsque l'on tourne autour de cette pièce en acier inox, placée comme au milieu d'un carrefour. Tel un écho, elle nous renvoie la déformation de notre image et de l'architecture. Tout en douceur, placé à l'extérieur, Ski mirror (2007) tourné vers le ciel reflète l'architecture et le ciel, dans ce bâtiment où s'ouvrent des perspectives sur la nature.

Anish Kapoor, Discrobe, 2013, silicone et pigments, 140 x 188 x 55 cm. & Untitled, 2015, cire et métal, 135 x 116 x 36 cm.. Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015
Anish Kapoor, Discrobe, 2013, silicone et pigments, 140 x 188 x 55 cm. & Untitled, 2015, cire et métal, 135 x 116 x 36 cm.. Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015

Anish Kapoor, Discrobe, 2013, silicone et pigments, 140 x 188 x 55 cm. & Untitled, 2015, cire et métal, 135 x 116 x 36 cm.. Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015

À la douceur et au jeu des correspondances de ces deux pièces, la salle du chapitre oppose deux œuvres. Rouge. Comme le rouge de la passion, de la souffrance, de la miséricorde, du sacrifice. " Regardez les effets de matière entre l'épaisseur de la cire et la texture du blanc du mur. Dans un jeu d'ombre et de lumière. " fait remarquer le Frère.

Discrobe (2013) et Untitled (2015) possèdent une telle force qu'un sentiment de répulsion et d'attirance surgit. " L'on est dans la chair malmenée, l'incarnation, les entrailles ". Dans la continuation de la grande tradition du Bœuf écorché de Rembrandt ou de Soutine ou du Sanglier écorché de Fautrier.

" Œuvre de chair ici et œuvre méditative et dépouillée dans l'église avec Spire 4. Notre itinéraire de vie est finalement entre ces deux pôles. D'un côté l'on est tiré par la chair puisque nous sommes de chair et de l'autre l'on aspire vers le spirituel puisque nous sommes du spirituel. Les trois pièces aussi opposées, présentées ensemble dans un couvent, lieu de prières et de méditations, donnent un sens encore plus fort à cette tension entre ces deux pôles de l'homme balançant entre la chair et le spirituel. "

 

Anish Kapoor, Spire 4, 2007, acier inox, 300 x 300 x 300 cm.. Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015
Anish Kapoor, Spire 4, 2007, acier inox, 300 x 300 x 300 cm.. Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015
Anish Kapoor, Spire 4, 2007, acier inox, 300 x 300 x 300 cm.. Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015
Anish Kapoor, Spire 4, 2007, acier inox, 300 x 300 x 300 cm.. Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015
Anish Kapoor, Spire 4, 2007, acier inox, 300 x 300 x 300 cm.. Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015
Anish Kapoor, Spire 4, 2007, acier inox, 300 x 300 x 300 cm.. Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015

Anish Kapoor, Spire 4, 2007, acier inox, 300 x 300 x 300 cm.. Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015

Très forte, mais se fondant dans l'architecture de la nef de l'église, Spire 4. En ce lieu de silence et de recueillement, une œuvre invasive ne pouvait avoir sa place. Suivez son épine, cette pointe de lumière. Elle nous dirige vers la lumière naturelle surgie du puit de lumière, en une totale adéquation avec le lieu. Tournez autour de l'œuvre et vous verrez les différentes couleurs des ouvertures agir et jouer sur l'inox.

Le Frère Chauveau rappelle qu'au temps de la première exposition, celle de François Morellet, d'une discussion avec Thierry Raspail, directeur de la biennale de Lyon, naquit le rêve d'inviter Anish Kapoor. '' Oui, ça c'est un rêve '' lui répondit Raspail. Aujourd'hui le rêve est réalisé. Grâce au Frère Chauveau " C'est formidable que l'office puisse se réaliser dans ce monastère de Dominicains avec cette œuvre au milieu, toute en délicatesse. " conclut-il en un doux sourire. " Pourquoi Anish Kapoor chez Le Corbusier ? " lui demande-t-on ? " Regardez les trois canons de lumière éclairant l'autel secondaires qui nous font demander si elles ne sont pas concaves ou convexes, n'est-ce pas du Kapoor ?. Et dans le fond de l'église, le confessionnal avec son mur rouge concave, un Ski mirror! ".

Loin du monde, des Hommes. Des jardins de Versailles. Se laisser entraîner par des œuvres qui nous déplacent et les accepter, en un esprit d'ouverture et de respect. Le Magique de ce lieu...  

                                                                                                                                  Gilles Kraemer 

                                                                                                                                

 

Frère Marc Chauveau et Anish Kapoor. Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015
Frère Marc Chauveau et Anish Kapoor. Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015
Frère Marc Chauveau et Anish Kapoor. Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015
Frère Marc Chauveau et Anish Kapoor. Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015

Frère Marc Chauveau et Anish Kapoor. Exposition Anish Kapoor chez Le Corbusier, couvent de La Tourette © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, présentation presse, 9 septembre 2015

Anish Kapoor chez Le Corbusier

10 septembre 2015 - 3 janvier 2016

Couvent dominicain de La Tourette - 69210 Éveux

www.couventdelatourette.fr

commissariat de l'exposition Frère Marc Chauveau

Parution du catalogue La Tourette - Anish Kapoor chez Le Corbusier en octobre 2015. Photographies des œuvres in situ, pour conserver la mémoire du dialogue des œuvres avec l'architecture, telle une étape dans leur existence. Éditions Bernard Chauveau. 30 €.

Cette exposition entre dans le cadre de la Biennale d'art contemporain de Lyon 2015, dont le thème est "la vie moderne".

http://www.lecurieuxdesarts.fr/2015/10/moderne-des-reponses-dans-un-de-senchantement-du-monde-la-13e-biennale-de-lyon-2015.html

Tag(s) : #Expositions France

Partager cet article

Repost 0