Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Philippe de Montebello © Photographie Gilles Kraemer, 19 mars 2014

Philippe de Montebello © Photographie Gilles Kraemer, 19 mars 2014

Mercredi 19 mars 2014, Philippe de Montebello, qui fut pendant 31 ans le directeur de l'un des plus prestigieux musées du monde, le Metropolitan Museum of Art de New York, plus familièrement appelé le Met, est installé par Michel David-Weill, au fauteuil précédemment occupé par Seiichiro Ujiie, sous les regards de sa famille venue des États-Unies, de Thomas Campbell son successeur, de Marie-Christine Labourdette, directrice des Musées de France, de Laurent Le Bon, directeur du Centre Pompidou-Metz et de Fabrice Hergott, directeur du Musée d'art moderne de la ville de Paris. Et aussi de Pierre Rosenberg qui lui remit son épée d'académicien.

 

Le voici maintenant membre de l'Académie des Beaux-Arts, lui qui descend par son père du maréchal d'Empire Jean Lannes, du côté de sa mère du marquis de Sade et fut le neveu de Marie-Laure de Noailles. Quel beau retour en France qu'il quitta en 1950 pour les États-Unis, suivant ses parents !

 

Sous sa direction, le Met doubla de superficie, les galeries européennes du XIXe siècle furent refondées, des galeries hautes créées pour mettre en valeur des toiles monumentales, les sections de l'art byzantin, des Primitifs et des arts décoratifs étoffées.

Célébrant ses années à la tête du Met, une exposition réunissant une sélection de 300 objets entrés dans cette institution new yorkaise, pendant son directorat, se tint  dans ce musée au moment de son départ : The Philippe de Montebello Years: Curators Celebrate Three Decades of Acquisitions (24 octobre 2008 - 1er février 2009).

 

Témoin et acteur privilégié de l'art comme le rappela Michel David-Weill dans le prononcé de son discours d'accueil, Philippe de Montebello est un amateur, au sens noble de celui qui entre dans l'intimité d'une œuvre d'art, la regarde comme si c'était au premier jour de sa création, la voit et l'aime.

Brossant le portrait de son prédécesseur, qui fut directeur du musée d'Art contemporain de Tokyo, Philippe de Montebello concluait son discours par cette concise mais si juste injonction que devrait suivre tout amateur  : « Tendez l'œil. Affutez votre regard ».

 

Vue de l'exposition The Philippe de Montebello Years: Curators Celebrate Three Decades of Acquisitions, The Tisch Galleries, Met, New York © Photographie Gilles Kraemer, 18 janvier 2009

Vue de l'exposition The Philippe de Montebello Years: Curators Celebrate Three Decades of Acquisitions, The Tisch Galleries, Met, New York © Photographie Gilles Kraemer, 18 janvier 2009

Tag(s) : #Brèves

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :