Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

 Année 2019 hyper-dense pour Clément Cogitore. Expositions, sa première mise en scène d'un opéra, celle très très attendue des Indes galantes de Rameau à l'Opéra national de Paris sur la scène de l'Opéra Bastille et une tapisserie tissée à Aubusson.

 

Clément Cogitore, Ghost_Horseman_of_the_Apocalypse.jpg, 2019. Tapisserie © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, août 2019, Aubusson.

Exposition au musée national Marc Chagall à Nice jusqu'au 28 octobre 2019. La Base sous-marine à Bordeaux  - 15 octobre au 5 janvier 2020 - où seront présentées dix vidéos, de Les Indes Galantes (2017, couleur, 6 min, production : Opéra national de Paris - 3e scène / Les Films Pelléas) à Tahrir (2012, Vidéo, PAL 16/9, couleur, 8 min, en boucle), montage stroboscopique d’images de la place Tahrir tournées au Caire pendant la seconde révolution égyptienne, alternant successivement, vingt-cinq fois par secondes, une image des forces de l’ordre puis une image des insurgés, l'année 2019 est  hyper-dense pour Clément Cogitore (Colmar, 1983).

 

Et dans quelques jours, les très attendues Indes Galantes de Jean-Philippe Rameau (1735), sous la direction musicale de Leonardo Garcia Alarcón,  une chorégraphie de Bintou Dembélé, des décors d' Alban Ho Van, qu'il mettra en scène pour l'Opéra national de Paris, sur le plateau de l'Opéra Bastille, à compter du 27 septembre www.operadeparis.fr/saison-19-20/opera/les-indes-galantes 

Le lauréat du Prix Marcel-Duchamp 2018 signe une tapisserie pour les collections de la Cité internationale de la tapisserie, premier contact de cet artiste vidéaste avec le médium textile. www.cite-tapisserie.fr.

À partir de son travail d’agrandissement de captures d’écran, dans une mise en relation de l'image numérique et de la tapisserie, en collaboration avec la Cité internationale de la tapisserie allant d’une création de maquette à la mise au point d’un carton, jusqu’au tissage par l’Atelier A2, dirigé par France-Odile Perrin-Crinière.

 

Clément Cogitore, Ghost_Horseman_of_the_Apocalypse.jpg (détail), 2019. Tapisserie © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, août 2019, Aubusson.

La tapisserie Ghost_Horseman_of_the_Apocalypse.jpg, adaptée d'une de ses créations élaborée à partir de plusieurs captures d'écran d'images de l’actualité de 2011, lors de la révolution égyptienne et des émeutes de la place de Tahrir, est "tombée de métier " ce 29 juin 2019. 

Son regard novateur de cinéaste, son questionnement sur l'image, font sens dans le cadre de la création destinée à intégrer les collections de la Cité de la tapisserie, dans une volonté du dynamique directeur de la Cité internationale de la tapisserie Emmanuel Gérard qui rencontra dès 2013 l'artiste www.lecurieuxdesarts.fr/la-cite-internationale-de-la-tapisserie-a-aubusson-lance-un-appel-a-

Après Mathieu Mercier, prix Marcel Duchamp en 2003, Eva Nielsen, ou encore Jean-Baptiste Bernadet pour la nouvelle collection lancée par la Cité de la tapisserie "Carré d'Aubusson", ce projet est révélateur de l'intérêt grandissant de l'art contemporain pour la tapisserie, considérée comme un medium à part entière.

 

Tissage de la tapisserie de Clément Cogitore © Cité internationale de la tapisserie www.cite-tapisserie.fr/fr/cr%C3%A9ation-contemporaine/commandes-

" Ce projet s’inscrit dans la lignée de mon travail au-tour d’images très peu définies, circulant en réseau suscitant récits, croyances ou superstition chez le regardeur par son absence de détails. Par le manque d’information qu’elle communique, l’image devient alors un support de projection de l’imaginaire du spectateur, ouverte à tous les possibles." souligne Clément Cogitore.

 

Échantillons tissés ou "tirelles" en vue de la finalisation d'une maquette de tapisserie de Clément Cogitore © Cité internationale de la tapisserie.

La création de cette maquette et la mise au point du carton a ainsi représenté l'aboutissement d'un processus du projet de tissage, mis en place par la Cité de la tapisserie dans le cadre des créations contemporaines : un travail d'échanges entre l'artiste et le comité de tissage -  Bruno Ythier, conservateur de la Cité de la tapisserie et Delphine Mangeret, cartonnière -, avec le concours des lissiers retraités Alain Chanard et René Duché, pour déterminer les choix de couleurs et de matières, la définition du "grain" de la future tapisserie (le calibre du tissage). L'enjeu technique consistait à interpréter une image numérique très peu définie, si compressée que les détails en sont absents, et de la traduire en un tissage assez large, donnant une présence forte au textile, dans ses dimensions importantes de 500 x 240 cm..

 

La Cité de la tapisserie a lancé un appel d'offres auprès des ateliers de la région d'Aubusson-Felletin. L'échantillon tissé par l'Atelier A2, dirigé par France-Odile Perrin-Crinière à Aubusson, sut convaincre l'artiste et le jury de la Cité de la tapisserie. www.lecurieuxdesarts.fr/2017/10/ghost_horseman_of_the_apocalypse_in_cairo_egypt.jpg.une-tapisserie-de-clement-cogitore-

Artiste et lissières ont travaillé ensemble au calage du tissage, déterminé la grosseur de la chaîne et les couleurs des laines utilisées pour la trame. Le teinturier Thierry Roger, établi à Aubusson, a réalisé les couleurs sur mesure, pour un démarrage du tissage sur le métier en février 201

L'acquisition de la maquette de Clément Cogitore, intégrant les collections "Musée de France" de la Cité de la tapisserie, a été effectuée par la Cité grâce au financement de la Fondation d'en-treprise AG2R La Mondiale pour la vitalité artistique. www.lecurieuxdesarts.fr/2018/06/mecenat-de-la-fondation-d- 

 

Gilles Kraemer

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article