Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Portrait de l'art contemporain dans une Normandie impressionniste. De ORLAN à Thomas Lévy-Lasne (I)
ORLAN, détail de Self-hybridation Opéra de Pékin n°1. De la série Masques Pékin, Facing designs et réalité augmentée (2014). Photographie numérique couleur. © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse de l'exposition ORLAN Today, FRAC Normandie Caen. Remerciements l'artiste et Galerie Michel Rein, Paris. 

Tous impressionnistes selon le slogan de cette 3ème édition du Festival Normandie impressionniste, avec la thématique du portrait, celui d'une société au tournant du XIXe et du XXe siècle. Mais aussi, autour des 450 événements fédérés par ce thème, des déclinaisons contemporaines dans plusieurs lieux. Comment les artistes d'aujourd'hui envisagent-ils, s'interrogent-ils et livrent-ils leur représentation et celle de l'autre ? Eux, les successeurs des impressionnistes qui furent en avance sur leur temps et bouleversèrent les regards. Réponses à Caen (I) en passant par Jumièges et Rouen (II).www.lecurieuxdesarts.fr/2016/06/portrait-de-

Portrait de l'art contemporain dans une Normandie impressionniste. De ORLAN à Thomas Lévy-Lasne (I)
Vue de l'exposition ORLAN Today © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse de l'exposition au FRAC Normandie Caen

Interrogatrice du corps, de son corps et des pressions sociales et culturelles, ORLAN, qui vendit, lors d'une FIAC, au siècle dernier, en 1977, un temps paraissant si loin et si proche, Le baiser de l'artiste pour cinq francs, un vrai baiser, présente à Caen son travail de vidéos, de 1979 - MesuRages - à aujourd'hui. Telle que le souligne Sylvie Froux, directrice du FRAC Normandie Caen, ORLAN, née Mireille Suzanne Francette Porte en 1947 à Saint-Etienne, devenue ORLAN dans les années 1960; "est une artiste émergeante, toujours dans l'actualité de l'histoire de l'art, dans la réflexion de la société".

Sa démarche s'inscrit dans une réflexion du corps, de l'identité, de la transformation. Son travail sur ses opérations, ses opérations esthétiques, cette interrogation d'une beauté transformée que l'on impose aux femmes, elle le retranscrivit entre 1990 et 1993 dans sa série des neuf Opérations-chirurgicales-performances, dans Opération réussie (1990) et Omniprésence (1993) qui contribuèrent à sa notoriété. Filmée sous anesthésie locale, ceci lui permit de prendre possession littéralement du bloc opératoire, lieu devenant la continuation de son atelier. Savamment orchestrées, ces opérations devenaient un temps de carnaval, hi-tech ou baroque, pendant qu'elle lisait Le Tiers instruit de Michel Serres ou La Robe d'Eugénie Lemoine-Luccioni dans une volonté de monstration qu'elle n'était pas dans la souffrance mais pleinement consciente de la transformation de son visage. Des vasques avec des vrais et des faux fruits et des homards de plastique présents dans la salle d'opération, ses chaussures bleues et son chapeau d'arlequin qu'elle portait dans le bloc chirurgical, des photographies de ces instants, exposés ici, prolongent ses performances. L'ambiance devait être totalement surréaliste dans ce plaisir et cette mise en scène de ses actions performatives autour de la transformation de son visage. Transformation qu'elle poursuit maintenant en cachant son visage numériquement manipulé derrière des masques de l'Opéra de Pékin dans la série Masques Pékin Opéra. Facing designs et réalité augmentée. Opéra de Pékin, faut-il le souligner, dans lequel le rôle des femmes fut tenu exclusivement par des hommes jusqu'en 1912.

Portrait de l'art contemporain dans une Normandie impressionniste. De ORLAN à Thomas Lévy-Lasne (I)
Au premier plan ORLAN, La liberté en écorchée (2013). Vidéo 3D, 28 mm 38 en boucle  // Au second plan ORLAN Self-hybridation Opéra de Pékin n°1. De la série Masques Pékin, Facing designs et réalité augmentée (2014). Photographie numérique couleur. © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse de l'exposition ORLAN Today, FRAC Normandie Caen. 
Exposition The Metamorphoses of the Virtual. 100 Years of Art and Freedom. Officina delle Zattere, Dorsoduro, 55ème exposition Internationale d'Art - la Biennale di Venezia. 2013  //  ORLAN à Venise. 56ème exposition Internationale d'Art - la Biennale di Venezia. 2015 © Le Curieux des arts Gilles KraemerExposition The Metamorphoses of the Virtual. 100 Years of Art and Freedom. Officina delle Zattere, Dorsoduro, 55ème exposition Internationale d'Art - la Biennale di Venezia. 2013  //  ORLAN à Venise. 56ème exposition Internationale d'Art - la Biennale di Venezia. 2015 © Le Curieux des arts Gilles Kraemer

Exposition The Metamorphoses of the Virtual. 100 Years of Art and Freedom. Officina delle Zattere, Dorsoduro, 55ème exposition Internationale d'Art - la Biennale di Venezia. 2013 // ORLAN à Venise. 56ème exposition Internationale d'Art - la Biennale di Venezia. 2015 © Le Curieux des arts Gilles Kraemer

Lors de la 55e Biennale de l'art de Venise en 2013, elle avait présenté à l'Officina delle Zattere, bâtiment abritant le Pavillon du Bangladesh, La Liberté en écorchée dans le cadre de l'exposition de groupe Les Métamporphoses du Virtuel. 100 ans d'Art et de Liberté. Dans la réminiscence d'une longue tradition historique et artistique, celle des dessins et de planches d'anatomie, cette vidéo montrée ici - une œuvre en 3D réalisée à partir d'images médicales - est celle de trois Orlan - trois avatars - la figure centrale adoptant la position de la statue de la Liberté, les deux autres se mouvant dans l'espace.

En 2017 ce FRAC, dont la collection compte près de 1 200 oeuvres, inaugurera son nouveau lieu dans un bâtiment patrimonial, celui du couvent de la Visitation, confié à l'architecte Rudy Ricciotti. 

 

Portrait de l'art contemporain dans une Normandie impressionniste. De ORLAN à Thomas Lévy-Lasne (I)
Gaël Davrinche, Benny, 2012. Huile sur toile. © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse de l'exposition Seuls / Ensemble, Artothèque, Espaces d'art contemporain, Caen. Remerciements l'artiste et galerie Magda Danysz, Paris. 

Portrait d'une artiste d'un côté au FRAC, portraits d'artistes de l'autre avec Seuls / Ensemble à l'Artothèque de Caen. Dix-huit artistes, de Dominique Angel à Moussa Sarr, avec la présence forte de la peinture figurative dont j'apprécie enfin sa réhabilitation par des jeunes artistes, dans "l'interrogation de la place de l'individu dans la société dont les artistes sont les témoins" comme le précise Claire Tangy, directrice de l'Artothèque. Plasticiens non départis d'humour et de dérision tel Gaël Davrinche (né en 1971) avec Benny au cou entouré d'une bobine de film telle une fraise, cette collerette frisée née au XVIe siècle remise dans une étrange actualité ou son Ambassadrice, habillée d'un incongru panier en plastique, posant telle une espagnole du XVIIe siècle, entourée de Playmobil® qui nous accueille fort cérémonieusement au bas de l'escalier de cet ancien Palais Ducal dont les travaux de réhabilitation très minimalistes furent ceux des architectes Florence et François Jacquemard. Une peinture subtilement référencée histoire de l'art. Nous ne cesserons dans ce parcours de nous confronter à cette "galerie de portrait, miroirs de notre époque tout autant de reflets de sa diversité artistique". La série de photographies Land's End de Laura Henno (née en 1976),dans un contraste clair obscur, nous propose des portraits d'adolescentes perdues dans leur rêverie. 

Portrait de l'art contemporain dans une Normandie impressionniste. De ORLAN à Thomas Lévy-Lasne (I)
Adrien Belgrand, Dans le bureau, 2016. Huile sur toile © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse de l'exposition Seuls / Ensemble, Artothèque, Espaces d'art contemporain, Caen.L'artiste est représenté par la galerie ALB, Paris.

Présent au sein de cette exposition, Thomas Lévy-Lasne (né en 1980) (vu à l'été 2015 àcentmètresducentredumonde, centre d'art contemporain de Perpignan dans l'exposition de groupe Who's afraid of picture(s) ? 2 Le peintre et l'image. Une histoire scandaleuse ? www.lecurieuxdesarts.fr/2015/09/la-peinture-et-la-representation-effraient-t-elles) bénéficie, dans ce bâtiment, d'un temps de résidence restreint pour achever la réalisation de deux peintures - Portrait d'un jeune garçon, Portrait d'une jeune fille -, une heureuse façon pour le public, peu enclin à visiter un atelier d'entrer dans l'acte de création et de discuter avec l'artiste, enfin s'il l'ose. Si cette résidence est terminée lors de votre passage, ses Princesses, deux petites filles habillées en costume de princesse vous guideront dans le rêve et Couple 02 (2011) vous plongera dans la représentation de l'incommunication entre deux personnes. Solitude au pluriel encore plus perceptible chez Adrien Belgrand (né en 1982) avec Dans le bureau, une dichotomie couple / isolement. Cet artiste est représenté par la galerie ALB comme le sont Léo Dorfner (né en 1985) et Florence Obrecht (née en 1976) également exposés ici ; des très heureux choix pour cette galeriste Anouk Le Bourdiec ayant débuté la belle aventure de défendre de jeunes artistes en septembre 2011.

L'isolement, ne serait-ce pas finalement le fil conducteur de cette belle démonstration d'une situation critique et bien réelle de notre époque : l'on est manifestement seul alors que l'on pense être ensemble.

Gilles Kraemer

ORLAN Today

23 avril - 20 août 2016

FRAC Normandie Caen et église Saint Sauveur à Caen

Commissariat Sylvie Froux

www.frac-bn.org/

Seuls / Ensemble

24 avril - 4 septembre 2016

L'Artothèque, Espaces d'art contemporain à Caen

Commissariat Claire Tangy

www.artotheque-caen.net/

Parcours contemporain en Normandie www.lecurieuxdesarts.fr/2016/06/portrait-de-l-art-contemporain-dans-

Tout sur le Festival Normandie impressionniste  www.normandie-impressionniste.fr/

 

 

Vue de l'exposition Seuls / Ensemble © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse de l'exposition à l'Artothèque, Espace d'art contemporain, Caen
Vue de l'exposition Seuls / Ensemble © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse de l'exposition à l'Artothèque, Espace d'art contemporain, Caen
Vue de l'exposition Seuls / Ensemble © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse de l'exposition à l'Artothèque, Espace d'art contemporain, Caen
Vue de l'exposition Seuls / Ensemble © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse de l'exposition à l'Artothèque, Espace d'art contemporain, Caen
Vue de l'exposition Seuls / Ensemble © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse de l'exposition à l'Artothèque, Espace d'art contemporain, Caen
Vue de l'exposition Seuls / Ensemble © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse de l'exposition à l'Artothèque, Espace d'art contemporain, Caen
Vue de l'exposition Seuls / Ensemble © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse de l'exposition à l'Artothèque, Espace d'art contemporain, Caen
Vue de l'exposition Seuls / Ensemble © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse de l'exposition à l'Artothèque, Espace d'art contemporain, Caen
Vue de l'exposition Seuls / Ensemble © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse de l'exposition à l'Artothèque, Espace d'art contemporain, Caen
Vue de l'exposition Seuls / Ensemble © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse de l'exposition à l'Artothèque, Espace d'art contemporain, Caen

Vue de l'exposition Seuls / Ensemble © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, visite presse de l'exposition à l'Artothèque, Espace d'art contemporain, Caen

Tag(s) : #Expositions France, #Biennales

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :