Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE CURIEUX DES ARTS

LE CURIEUX DES ARTS

Le Curieux des arts, observateur de l'actualité artistique. Large focus sur l'Italie. Exposition. Musée. Opéra. Théâtre. Livre. Biennale. Salon. Marché de l'art.


Adopter un livre du Cabinet des livres de Chantilly !

Publié par Gilles Kraemer sur 4 Novembre 2022, 21:16pm

Catégories : #Livres, #Mécénat, #Patrimoine

Gilles Kraemer

 

Cabinet des livres © Lucile Loisel.

Connu de tous les bibliophiles, le Château de Chantilly est un des hauts lieux du patrimoine écrit en France. À travers l’acquisition des Très Riches Heures du duc de Berry - commandé par le duc Jean Ier de Berry aux frères de Limbourg au XVe siècle, acheté par le duc d’Aumale à Gênes en 1856 - et de milliers de livres d’exception, Henri d’Orléans, duc d’Aumale (1822 - 1897) est considéré comme le plus grand bibliophile de son temps.

Sur les 60 000 volumes que compte la collection de Chantilly, près de 19 000 volumes sont présents dans le Cabinet des livres, avec 1 500 manuscrits et 17 500 imprimés qui couvrent tous les champs du savoir. Les manuscrits, dont le plus ancien date du Xe siècle, comprennent 200 manuscrits médiévaux enluminés. Les imprimés comptent environ 700 incunables (premiers imprimés, avant 1501) et 2 500 livres imprimés rarissimes du XVIe siècle.

La plupart de ces ouvrages sont poussiéreux et encrassés. Près d’un millier nécessitent d’être restaurés car leur état trop fragile ne permet pas de les manipuler, numériser ou exposer.

Dans le cadre d’un vaste programme de remise en état du Cabinet des livres et afin d’accélérer les différents chantiers de sauvegarde des livres déjà engagés, le Château de Chantilly lance un appel au mécénat participatif. Mécènes, entreprises ou particuliers amoureux des livres sont invités à adopter des ouvrages et à participer ainsi à leur entretien ou restauration

Le Château de Chantilly souhaite remettre en état l’ensemble de la collection du Cabinet grâce à une collecte de 200 000 euros ces quatre prochaines années. Plusieurs programmes de remise en état des collections sont proposés. Pour 200 €, contribuer à l’entretien des reliures : dépoussiérage, nettoyage et entretien du cuir, remise en état ; Pour 500 €, contribuer aux restaurations des reliures : interventions légères, réparation de déchirures ; Pour 1 000 €, soutenir la restauration d'une reliure : consolidation de la structure du livre, réparation de la couture ; Pour 3 500 €, adopter un des trésors du Cabinet des livres : restauration d’un volume remarquable. https://soutenir.domainedechantilly.com/livre/~mon-don

Le chantier a démarré avec l’armoire n° I – il y a 38 armoires dans le Cabinet des livres - abritant 82 volumes imprimés et manuscrits de grande taille, souvent des volumes in-folio de prestige, dont la taille et le poids des volumes ont entraîné des dégradations spécifiques au niveau de la structure des ouvrages. Plusieurs d’entre eux ont fait l’objet de restaurations importantes, comme le Miroir historial de Vincent de Beauvais, manuscrit du XVe siècle de près de 1000 pages : 4 000 euros ont permis de restaurer sa reliure de velours rouge particulièrement fragilisée. Les cinq volumes du Voyage pittoresque ou Description des Royaumes de Naples et de Sicile (1781-1785) n’avaient besoin que d’être dépoussiérés. Pour 200 euros par volume, le beau décor doré encrassé de cire blanche est réapparu intact.

Le Cabinet des livres, qui abrite les trésors bibliophiliques du prince, est depuis 1897 une des rares réserves de livres rares et précieux totalement ouverte aux visiteurs ; une salle de lecture accueille les étudiants et les chercheurs du monde entier. https://chateaudechantilly.fr/chateau/le-cabinet-des-livres/

Le château de Chantilly a été légué à l'Institut de France, en 1886, par le duc d'Aumale.  Le Domaine de Chantilly - Fondation d'Aumale est une fondation abritée de l'Institut de France, sans personnalité morale. 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents