Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE CURIEUX DES ARTS

LE CURIEUX DES ARTS

Le Curieux des arts, observateur de l'actualité artistique. Large focus sur l'Italie. Exposition. Musée. Opéra. Théâtre. Livre. Biennale. Salon. Marché de l'art.


Un tourbillon sur un beau plateau – Francis Veber

Publié par Antoine Prodhomme sur 25 Octobre 2022, 17:26pm

Catégories : #Théâtre

Antoine Prodhomme

 

Instantanés de quatre vies dans des temps mêlant joie et tristesse, Le tourbillon, nouvelle comédie de Francis Veber, également metteur en scène de sa pièce, est une tranche de vie impitoyable de quatre personnes apparemment d’un fort caractère mais que la déprime atteint. Un officier de police sur la corde raide, l’IGPN ayant décidé de s’intéresser à lui pour ses brutalités, une coiffeuse charmante de naïveté, un journaliste dont le journal a été racheté par un capitaliste et Christine naviguant entre ces trois personnalités !

Quatre caractères bien trempés, que l’on penserait indestructibles et que l’impondérable d’une situation aggravée ou imprévisible atteint. Ces grains de sable qui remettent en cause les acquis, entre comique et gravité des dialogues convoquant Freud, clause de conscience, moquerie de la psychanalyse, désir de maternité, lesbianisme, angoisse du bureau, non compréhension de l’autre, tour d’ivoire de certitudes…

Dans des retours de situations assez prévisibles sauf le dernier, tellement étonnant puisque provoqué par Philippe Lellouche que l’on penserait incapable d’avoir une telle réaction face à Laurence, personnage absent de la pièce mais que l’on ne cesse d’avoir au téléphone portable.

Quatre acteurs dynamiques, sans cesse dans des situations incohérentes qu’ils ne maîtrisent pas et qui s’enchaînent. Aline Baillot, caricature de la coiffeuse, écervelée, voulant aider son entourage mais ne percevant pas que sa bonne volonté est souvent nuisible. Stéphane Metzger, entre abattement et bonne résolution, ne ressentant pas les attentions que son épouse lui prodigue pour le sortir de sa dépression. Catarina Murino paraissant forte, très forte jusqu’à craquer d’avoir endossé le mal-être de son entourage, criante de vérité. Et Philippe Lellouche, oscillant entre rudesse et douceur, passant subtilement d’un personnage à l’autre.

© Antoine Prodhomme, octobre 2022

Francis Veber, Le tourbillon

22 septembre - 6 novembre 2022

Théâtre de la Madeleine – 19, rue de Surène – Paris 8ème

Mise en scène de Francis Veber

Avec Philippe Lellouche (Norbert Campana, l’officier de police), Caterina Murino (Christine, sœur de Norbert), Stéphane Metzger (Éric, époux de Christine) & Aline Gaillot (Sophie, épouse de Norbert, coiffeuse)

https://www.theatre-madeleine.com/

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents