Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE CURIEUX DES ARTS

LE CURIEUX DES ARTS

Le Curieux des arts, observateur de l'actualité artistique. Large focus sur l'Italie. Exposition. Musée. Opéra. Théâtre. Livre. Biennale. Salon. Marché de l'art.


La simplicité des bouquets d’Ethan, atelier ko

Publié par Gilles Kraemer sur 10 Octobre 2022, 21:08pm

Catégories : #Art de vivre - Lifestyle, #Art des jardins, #Brèves, #Entretien à 210 km-h

Gilles Kraemer

La découverte et le coup de cœur pour les bouquets du jeune et talentueux fleuriste Ethan, atelier ko, à deux pas de Suzanne Tarasiève, l’immense galeriste.

Feuille d’anhurium, boulestrier, orchidée phalaenopsis & coloquintes © Le curieux des arts Gilles Kraemer, atelier ko, 8 octobre 2022.

Après avoir vu les dernières toiles de Romain Bernini – témoignage, étrangeté, monde des regards ne se croisant pas, arbres, animaux, hommes -, arrêt chez ce fleuriste qui vient juste d’ouvrir sa boutique, une petite boutique, toute en longueur, quelques mètres carrés. Grande rigueur monacale du lieu.

Nouveau fleuriste à Paris. Songer à Christian Tortu, dans le quartier de l’Odéon, à la fin des années 1980, pour ceux qui connurent sa boutique à l’angle de la rue de Condé et la rue des Quatre vents, aujourd’hui une maison proposant des alcools forts.

© Le curieux des arts Gilles Kraemer, atelier ko, 8 octobre 2022.

De nationalité chinoise, Ethan de son prénom, a grandi entre la Chine et Hong Kong. Son parcours l’incite à choisir l’Italie, pour une prépa en culture et civilisation italienne à l'Université de Modène et de Reggio d'Émilie puis un début de bachelor de stylisme à la NABA - Nuova Accademia delle Belle Arti -.

Coloquinte & amarante © Le curieux des arts Gilles Kraemer, atelier ko, 8 octobre 2022.

Arrivé en France, en 2015, il intègre l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, département des arts plastiques tout en travaillant, en parallèle, comme assistant styliste et conseiller de mode pour des maisons de luxe.

Aujourd’hui un autre cheminement pour ce génial et jeune fleuriste, compositeur de bouquets, les construisant de quelques fleurs, de quelques feuilles, de quelques légumes. Rien de plus simple que ces instants de nature, de mémoire, de beauté simple. Circuit court si possible, avec des fleurs venant d’Europe, de France, de la campagne autour de Paris.

Comment un tel changement ? L’idée de devenir fleuriste est très récent, née des confinements de la Covid et d’une motivation de sortir de ma zone de confort et de me lancer en tant qu’entrepreneur.

Les vases de Yi An © Le curieux des arts Gilles Kraemer, atelier ko, 8 octobre 2022.

La rigueur poétique et non l’exubérance pour le caractériser. Des fleurs comme un parfum, de la finesse, de l’instantanéité, une présence diffuse. Ces bouquets jouent dans la discrétion. Nulle esbrouffe.

Un vase pour ses bouquets mais lequel ? Ethan préfère largement concevoir sa composition en fonction du vase que vous lui apporterez ou d’un vase en grès raku d’une amie céramiste, Yi An, d’Underway941studio. D’elle, également photographe, vous verrez quelques clichées sur un des murs de cette boutique.

Trois, quatre fleurs, une feuille, un légume, rien de plus. Pourquoi plus quand la retenue suffit et que de cette simplicité naît tant de plaisir ?

© Le curieux des arts Gilles Kraemer, atelier ko, 8 octobre 2022.

atelier ko

5, rue Pastourelle – Paris

@atelierkoparis pour les réseaux sociaux

Céramique d’Underway941studio@gmail.com

© Le curieux des arts Gilles Kraemer, atelier ko, 8 octobre 2022.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents