Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Antoine Prodhomme (d’après le communiqué de presse)

 

Xavier Franceschi - Photo : Martin Argyroglo / Eva Barto.

Fin octobre 2022, Xavier Franceschi (1962) quittera le Frac Île-de-France, institution qu’il dirigeait depuis 16 années pour se consacrer à d’autres projets selon la diplomatique et lapidaire formule.

Directeur du Centre d’art contemporain de Brétigny (1991-2002), puis inspecteur de la création artistique à la Délégation aux Arts Plastiques / ministère de la Culture et de la Communication (2002-2006), il avait pris la tête du Frac en 2006.

Sous son impulsion, la collection du Frac Île-de-France a connu un essor sans précédent, augmentant sa collection de 900 œuvres à plus de 2 100 en l’espace de seize ans, de Melanie Bonajo à Ulla von Brandenburg, de Morgan Fisher à Lili Reynaud-Dewar, trouvant sa concrétisation en 2021 par la publication du catalogue raisonné de la collection.

Au Plateau, dans le XIXe arrondissement, il fut le commissaire d’une trentaine d’expositions d’Ulla von Brandenburg, à Alejandro Cesarco, d’Haris Epaminonda à Gallien Déjean. Avec la réhabilitation du château de Rentilly confiée à l’artiste Xavier Veilhan intervenant sur la totalité de l’extérieur de ce bâtiment pour en faire une œuvre d’art à part entière, ce site est devenu la seconde implantation d’expositions du Frac Île-de-France en 2014.

Hors les murs, et dans le sens de la mission première de diffusion des Frac, Xavier Franceschi a développé de façon exponentielle l’accès à la création contemporaine à tous les publics avec son projet Flash Collection, des exposition nomades.

Son départ coïncide avec l’ouverture des Réserves du Frac Île-de-France à Romainville. Avec Le Plateau à Paris, le château de Rentilly (Seine-et-Marne) et ses Réserves en Seine-Saint-Denis, le Frac Île-de-France " s’affirme ainsi avec force par une présence démultipliée et pérenne au sein de différents territoires de la région, au plus proche de différents publics pour un accès diversifié et renouvelé à la création contemporaine. ".

Pour les Réserves, il a proposé l’expérience radicale et inédite : Sors de ta réserve !, les internautes choisissant des œuvres qui sont présentées régulièrement dans des espaces ouverts en permanence à cet effet. Le premier accrochage Sors de ta réserve #1 a consacré 33 œuvres de 33 artistes, de Wilfrid Almendra à Mimosa Échard, de Philippe Mayaux à Tursic & Mille.

 https://www.fraciledefrance.com/lieux/les-reserves/

 

Tag(s) : #Expositions Paris, #Brèves
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :