Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE CURIEUX DES ARTS

LE CURIEUX DES ARTS

Le Curieux des arts, observateur de l'actualité artistique. Large focus sur l'Italie. Exposition. Musée. Opéra. Théâtre. Livre. Biennale. Salon. Marché de l'art.


Le secret japonais de Claude Monet

Publié par Gilles Kraemer sur 3 Août 2022, 23:39pm

Gilles Kraemer

Estampe de Kuniyoshi Utagawa, de la suite Mitate Chüchingura. Allusion au Chüshingura [pièce du théâtre Kabuki] avec un jeu de mots sur la lanterne

La collection d’estampes japonaises de Claude Monet ? Qui sait que son regard impressionniste s’attarda sur les images du "temps qui passe" !

Nouvelle édition tant attendue de La collection d’estampes japonaises de Claude Monet, ouvrage de référence paru en 1983, réédité en 2003 et 2013. Cette édition refondue a permis à Geneviève Aitken et Marianne Delafond d’intégrer des estampes provenant de la collection, mais vendues ou données, certaines passées en vente chez Christie’s Hong Kong en novembre 2017 sous intitulé Dear Monsieur Monet ? ou conservées en mains privées dans leur encadrement d’origine. (1).

L’inventaire établi à la mort de Michel Monet, le fils de Claude, permet d’imaginer l’intégralité de la collection des estampes japonaises - nullement lestes - du peintre et de son mode de présentation dans les différentes pièces de la demeure de Giverny. Principalement dans la salle à manger, la chambre et le cabinet de toilette d’Alice, le salon bleu, dans l’accueil généreux d’Utamaro Kitagawa (1753-1806), Hokusai Katsushika (1760-1849) et Hiroshige Utagawa (1797-1858). Dont les pièces iconiques du Parallèle entre huit maisons de thé et huit beautés célèbres du premier, des bois des trente-six vues du Mont Fuji du second et des Cent vues célèbres d’Edo du troisième. Des estampes plus rares d’Eiri Rekisentei (actif vers 1790) dont celle du comédien Ichilawa Omezõ.  

Les estampes visibles aujourd’hui sur les murs de Giverny sont naturellement des copies pour des raisons de conservation, les estampes fuyant les caresses de la lune et les rayons du soleil.

Le manque de témoignages écrits sur la formation de cette collection ouvre les possibilités de l'année 1856 [il n’avait que 16 ans ?], plus vraisemblablement celle de 1871. Ses fournisseurs ? Hayashi Tadamesa établi à Paris entre 1886 et 1903 et naturellement Samuel Bing. L’emplacement des estampes dans la maison de Giverny, la liste des ouvrages de la bibliothèque de Claude Monet relatifs à l’Empire du Soleil levant, la liste des albums illustrés de la collection de Claude Monet conservés par le musée Marmottan Monet, l’extrait de l’inventaire après décès de Michel Monet en 1966 avec la liste des objets d’Exrême-Orient et la liste des estampes décrites sommairement, complètent ce remarquable ouvrage sur la connaissance du père de l’impressionniste amateur d’estampes d’un lointain pays. Pays où il ne se rendit jamais, son évasion fut celle du regard...

(1) Dans LE secret des Claude Monet ! Vente Christie's Hong Kong. Actualisation avec adjudications  http://www.lecurieuxdesarts.fr/2017/09/dans-le-secret-des-claude-monet-vente-christie-s-hong-kong.html

Vente consultable Cher Monsieur Monet (christies.com) où figurèrent 20 estampes de divers artistes et un carnet de Hokusai Katsushika.

 

La collection d’estampes japonaises de Claude Monet par Geneviève Aitken & Marianne Delafond. 176 pages. Environ 300 photographies. Relevé des boutiques et marchands d’objets japonais à Paris entre 1860 et 1914. 199 estampes. 30 estampes de la collection non exposées. 22 estampes de l’ancienne collection Claude Monet puis Michel Monet puis Rolande Verneiges, conservées dans des collections privées. Coéditions : Gourcuff Gradenigo et Claude Monet - Giverny. 25 €. Édition en français pour l’instant. 

Couverture de la publication de 1983 sous l'image de Hokusai Katsushika, Sous la vague au large de Kanagawa, une des Trente-six vues du Mont Fuji

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents