Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE CURIEUX DES ARTS

LE CURIEUX DES ARTS

Le Curieux des arts, observateur de l'actualité artistique. Large focus sur l'Italie. Exposition. Musée. Opéra. Théâtre. Livre. Biennale. Salon. Marché de l'art.


Éric de Chassey renouvelé directeur général de l’Institut national d'histoire de l'art (INHA)

Publié par Gilles Kraemer sur 21 Juillet 2022, 20:07pm

Catégories : #Avignon, #Brèves, #Expositions France, #Italie, #Musées, #Rome

Gilles Kraemer (d’après le communique de presse du ministère de la Culture)

Éric de Chassey © INHA, 2021. Photo Jean Picon.

Éric de Chassey (1965), historien de l’art, est Directeur général de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA) depuis juillet 2016 après avoir dirigé, de 2009 à 2015, l’Académie de France à Rome - Villa Médicis. Il est également membre du conseil d’administration de la Fondation Angladon-Dubrujeaud - Musée Angladon - Collection Jacques Doucet - à Avignon. (1)

Sous sa direction, l’INHA s’est fortement transformé. Il est devenu le premier centre de documentation dans le domaine de l’histoire de l’art et ses programmes de recherche se sont ouverts aux grandes questions de société. Il a tissé des partenariats nationaux et internationaux, à l’instar du Forum culturel pour l’Ukraine.

L’INHA a su renouveler ses publics par des manifestations scientifiques et culturelles inventives, notamment le festival d’histoire de l’art de Fontainebleau, ou encore par la création d’outils de formation, en particulier à l’attention des enseignants du second degré. (2)

Selon le communiqué, Ce troisième mandat, d’une durée de trois ans, permettra à Éric de Chassey de poursuivre la dynamique qui fait de l’INHA une institution de premier plan et un modèle mondialement reconnu, en développant son positionnement d’acteur fédérateur tant au plan national qu’international, en contribuant par exemple à la rédaction d’une histoire de l’art à l’échelle européenne. Il va également poursuivre et amplifier les initiatives déjà prises en faveur de la diffusion des connaissances, de la formation ou encore du soutien aux jeunes chercheurs, et renforcer les programmes de recherche autour des problématiques les plus novatrices pour lesquelles l’INHA a su se distinguer.

Le désir de la ligne. Henri Matisse dans les collections Jacques Doucet © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Avignon, 16 juillet 2022, Musée Angladon - Collection Jacques Doucet.

(1) L’exposition Le désir de la ligne. Henri Matisse dans les collections Jacques Doucet entend reconstituer et donner à comprendre les liens entre le couturier, collectionneur et mécène Jacques Doucet (1853-1929) et l’artiste Henri Matisse (1869-1954), à travers l’étude des œuvres de ce dernier acquises par Doucet, que celles-ci aient été achetées directement à l’artiste, soit données à des institutions qui perpétuent la mémoire du couturier, l’actuelle bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art et la Bibliothèque littéraire Jacques Doucet. Commissariat Éric de Chassey & Lauren Laz. Du 2 juin au 9 octobre 2022, Musée Angladon - Collection Jacques Doucet.

(2) La première édition du Festival d’histoire de l’art de Fontainebleau s’est tenue en 2011, sur le thème de La Folie, l’Italie étant le pays invité. Ce festival est une opération nationale du ministère de la Culture mise en œuvre par l’INHA et le château de Fontainebleau. En 2022, le thème était L’Animal et le Portugal, le pays invité.

Les Pablo Picasso du Musée Angladon - collection Jacques Doucet © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Avignon, 16 juillet 2022, Musée Angladon - Collection Jacques Doucet

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents