Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE CURIEUX DES ARTS

LE CURIEUX DES ARTS

Le Curieux des arts, observateur de l'actualité artistique. Large focus sur l'Italie. Exposition. Musée. Opéra. Théâtre. Livre. Biennale. Salon. Marché de l'art.


HOMO FABER 2022 la quintessence de l’absolu de l’artisanat contemporain – Venise

Publié par Gilles Kraemer sur 21 Avril 2022, 21:50pm

Catégories : #Art de vivre - Lifestyle, #Expositions à l'étranger, #Florence, #Italie, #Patrimoine, #Venise

 

Gilles Kraemer

déplacement et séjour personnel à Venise 

 

Seconde édition de cette manifestation, après celle de septembre 2018 ayant attiré 65 000 visiteurs. La pandémie du coronavirus a troublé la programmation de cet événement culturel devenu incontournable pour l’artisanat contemporain, donc ce report à 2022. Homo Faber, un initiative de la Michelangelo Foundation for Creativity and Craftsmanship - fondée par Johann Rupert et Franco Cologni -  se tient dans l’île vénitienne de San Giorgio, entre bâtiments abbatiaux et bâtiments de la Fondazione Giorgio Cini avec, pour la première fois, une extension, dans de nombreux lieux de la ville.  

Homo Faber en ville © Le Curieux des arts, Venise, Homo Faber, avril 2022

Quelques coups de cœur dans ces expositions nécessitant une journée complète pour découvrir les 15 manifestions dans la merveilleuse Fondation Giorgio Cini. En même temps que la semaine presse de la Biennale de l'art mais deux mondes qui ne se fréquentent guère. Les amateurs d'art de notre temps semblent ignorer totalement cet événement; ce manque de porosité est bien dommage..

© Le Curieux des arts, Venise, Homo Faber, avril 2022

12 Stone Garden ou 12 Trésors nationaux vivants du Japon. Cette exposition se tient dans un lieu connu douloureusement des Vénitiens, celui du cenacolo Palladiano où se trouvait le tableau Les noces de Cana de Véronèse qui fut décroché du réfectoire de cette l’abbaye bénédictine pour être envoyé en  1798, au Louvre. Non restituée, après la chute de l’Empire, cette peinture fut échangée contre un Le Brun Madeleine chez le pharisien, visible jusqu’à présent dans les Gallerie dell’Accademia, en fin du parcours des salles du bas. Je ne l'y ai pas vue lors de mon séjour vénitien d’avril 2022. Une copie des Noces a été faite pour ce réfectoire.

Noburu Fujinuma, objets en bambous tressés / 12 Stone Garden © Le Curieux des arts, Venise, Homo Faber, avril 2022

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ginori 1735, Vase aux paons. Porcelaine et feuilles d’or © Le Curieux des arts, Venise, Homo Faber, avril 2022

Alliance d’une porcelaine et de feuilles d’or selon la technique japonaise "kintsugi"- ou "menuiserie dorée", nom donné à la réparation de la porcelaine ou de la céramique cassée avec de la laque mélangée ou soupoudrée d'or -. Ainsi Ginori 1735, maison de Toscane, fondée en 1735 par le marquis Carlo Andrea Ginori, transforme une pièce abimée en une précieuse œuvre d’art, la porcelaine acquérant une nouvelle vie à travers le soulignement de ses lignes de fractures.

Giuditta Doro pour Alchymia, Eden, petites tables à café. Laque, laiton, hêtre © Le Curieux des arts, Venise, Homo Faber, avril 2022.

Trois petites tables à café, en laque, hommage au monde de la décoration orientale ayant son point d’excellence au Japon.

 

 

 

 

 

Simone Crestani, Bonsaï. Verre © Le Curieux des arts, Venise, Homo Faber, avril 2022.

Simone Crestani présente un bonsaï en verre, sculpture en verre soufflé à la main, hommage à l’art japonais de l'arbre miniature, une œuvre d’art jamais terminée, la nature continuant à se développer

Taly and Japan : Marvellous liaisons ou Les relations merveilleuses entre l’Italie et le Japon dans un dialogue délicat entre l’excellence du grand artisanat italien et la tradition japonaise, dans un dialogue délicat et extraordinaire à travers savoir-faire et créativité.

Grégoire Scalabre, The ultimate metamorphosis de Thétis, porcelaine © Le Curieux des arts, Venise, Homo Faber, avril 2022.

Porcelain virtuosity ou Les virtuoses de la porcelaine, dans la merveilleuse bibliothèque de Longhena, sous les commissariats de David Caméo & de Frédéric Bodet. Lors de la résidence à la manufacture et musées natioaux en 2009 et 2010 de Grégoire Scalabre, naîtrons Astrée - composée de 15 000 vases miniatures et sa série de sculptures Haussman. Créée spécialement pour Homo Faber Thétis développe une sculpture composée de 60 000 vases miniatures assemblés sur un immense vase incliné; chacune de ces porcelaines a été tournée par l'artiste. Cette immense pièce, semblant émerger des profondeurs de la lagune vénitienne, évoque Thétis, la néréide.

Composition florale de Satoshi Kawamoto et vases de Venini © Le Curieux des arts, Venise, Homo Faber, avril 2022.

Le concepteur fleuriste japonais Satoshi Kawamoto et deux vases Anatomy (2022) de la maison Venini, verre soufflé et travaillé à la main avec texture réalisée à chaud.

Plossoming beauty ou La beauté des fleurs, dans le regard de fleuristes disposant de vases, pièces uniques de la maison vénitienne Venini (fondée en 1921 à Murano), sur une idée du designer d’intérieur français Sylvain Roca entouré de 10 compositeurs-fleuristes.

Renate Vos, Loev, 2021. Liège recyclé, pigments naturels, gomme de silicone© Le Curieux des arts, Venise, Homo Faber, avril 2022.

Next of Europe, sur une idée de Jean Blanchaert et un projet de Stefano Boeri président de la Triennale Milano

Attendre dans la tranquillité ombragée selon Robert Wilson © Le Curieux des arts, Venise, Homo Faber, avril 2022.

Waiting with peace and darkness ou Attendre dans la tranquillité ombragée selon une idée de Robert Wilson dans un lieu mythique mais aujourd’hui abandonné, la piscine construite dans les années 1960, la seule piscine publique de Venise. Éventuellement, il y a la piscine du Cipriani… Le fil conducteur est celui de la représentation en 1993, à l’opéra Bastille de Paris, de l’iconique mise en scène de Madame Butterfly de Puccini, hyper No dans la vision de Bob qui créa également les objets hyper-minimalistes, les costumes étant de Frida Parmeggiani.

© Le Curieux des arts, Venise, Homo Faber, avril 2022.

Maison Hermès, sabrage d’une soie duchesse, selon un dessin de Akira Yamaguchi. Rare technique dite du sabrage pour créer un délicat motif de velours sur un tissu. Seuls deux artisans de cette maison du 24, rue du faubourg Saint-Honoré continuent cette rare technique réservée uniquement pour des commandes privées.

© Le Curieux des arts, Venise, Homo Faber, avril 2022.

Maison Lemarié de Chanel’s Métiers d’art. Création selon le Labyrinthe de Borges à la Fondation Giorgio Cini. Une fois cette pièce terminée, elle sera offerte à la Fondation.

© Le Curieux des arts, Venise, Homo Faber, avril 2022.

Van Cleef & Arpels, l’iconique collier Zip pouvant se transformer en bracelet lorsqu’il est "zipé, symbolise l’ingéniosité des artisans-artistes de cette maison fondée en 1906. Si l’idée du Zip naquit dans les années 1930, de sa directrice artistique Renée Puissant, fille d’Estelle Arpels et Alfred Van Cleef, en collaboration avec le dessinateur des bijoux René-Sim Lacaze, le premier Zip fut créé en 1950

Paul Poiret, manteau créée pour Eleonora Duse, 1905, taffetas et coton © Le Curieux des arts, Venise, Homo Faber, avril 2022.

Details : Genealogies of ornement ou Une histoire de l’ornement, commissariat de Judith Clarck et Sam Collins est dédié à quinze maisons, principalement françaises, de luxe, relatives à l’horlogerie, les joyaux, la mode, le parfum et autres. Avec un retour en arrière comme ce manteau créé par Paul Poiret (1879-1944). 

 

Homo Faber 2022 – Craftings a more human culture – 2022: Living treasures of Europe and Japan

Fondazione Giorgio Cini et dans la ville - Venise

10 avril – 1er mai 2022

Commissariat Alberto Cavalli, directeur de la Michelangelo Foundation for Creativity and craftsmanship, société ayant son siège en Suisse, à Genève.

Catalogue acheté, 10 euros.

Les partenaires de cette manifestation sont Fondazione Cologni dei Mestieri d’Arte, la Fondazione Giorgio Cini, la Japan Foundation et la Fondation Bettencourt Schueller.

Les 15 expositions : Les Ateliers des Merveilles par Rinko Kawauchi  //  12 Stone Garden par Naoto Fukasawa et Tokugo Uchida  //  Gestes magistraux par la Fondation Michel-Ange pour la créativité et l’artisanat  //  Italie et Japon : Merveilleuses Liaisons par la Fondazione Cologni dei Mestieri d’Arte  //  Mechanical Marvels par Nicolas Le Moigne, co-organisé par Simon Kidston  // Magnae Chartae par Michele De Lucchi et son studio AMDL CIRCLE  //  Porcelain Virtuosity par David Caméo et Frédéric Bodet  //  Pattern of Crafts par Sebastian Herkner  //  Tracing Venice par De Castelli et Zanellato/Bortotto  //  Blossoming Beauty par la Fondation Michel-Ange pour la créativité et l’artisanat  //  Next of Europe par Jean Blanchaert et Stefano Boeri Interiors  //  The Artisan : un salon de thé artisanal par Tapiwa Matsinde  //  WAITING with peace and darkness par Robert Wilson  //  Détails: Généalogies d’ornement par Judith Clark  //  Eilean par Panerai.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents