Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE CURIEUX DES ARTS

LE CURIEUX DES ARTS

Le Curieux des arts, observateur de l'actualité artistique. Large focus sur l'Italie. Exposition. Musée. Opéra. Théâtre. Livre. Biennale. Salon. Marché de l'art.


Les sanguines du peintre des yeux ronds : Pontormo – Disegni di Jacopo Carucci detto Pontormo

Publié par Gilles Kraemer sur 10 Mars 2022, 19:09pm

Catégories : #Expositions à l'étranger, #Florence, #Italie, #Musées, #Rome

Gilles Kraemer (déplacement et séjour personnel à Rome)

Jacopo Carucci (Pontorme, Empoli 1494-1557 Florence) dit Pontormo, Studio per Madonna con il Bambino e san Giovannino, ante 1515. sanguigna (pietra rossa), pietra nera e tracce di gesso su carta preparata a sanguigna lavis. 219 x 155 mm. ICG FC124232 - FN2943r

Visible à l’Institut des arts graphiques de Rome, institution nullement connue des touristes plus enclins à l’instagrammé de la très populaire Fontaine de Trevi juste à dix mètres, l’exposition  Disegni di Jacopo Pontormo nelle collezioni dell’Istituto centrale per la grafica est capitale pour tous les amateurs de la belle feuille, du Cinquecento, de la Renaissance, de l’Italie.

Pour la première fois, son fonds de dessins de Jacopo Carucci (Pontorme, Empoli 1494-1557 Florence), plus connu sous le nom de Pontormo, son lieu de sa naissance, est présenté dans son intégralité. Elève de Léonard, d’Albertinelli, de Piero di Cosimo, d’Andrea del Sarto.

Jacopo Carucci (Pontorme, Empoli 1494-1557 Florence) dit Pontormo, San Cristoforo, ca 1520. Sanguigna (pietra rossa) e tracce di gesso su carta vergata avorio. 410 x 261 mm. ICG FC124254

A l’exception d’un dessin acquis par le Gabinetto Nazionale delle stampe en 1913, ils proviennent tous de la prestigieuse collection Corsini un temps conservée au Palazzo Corsini alla Lungara (aujourd’hui la Galleria Corsini). Ils appartinrent à la collection du neveu du pape Clemente XII, Neri Maria Corsini (1685-1770), enrichie ensuite par les descendants de cette famille. Nombreux de ces dessins passèrent précédemment entre les mains du frère du grand-duc Cosimo III, Francesco Maria de’Medici (1660-1711), dont l'importante collection est à l’origine du Cabinet des dessins et des estampes des Uffizi à Florence.

En 1883 le Prince Tommaso Corsini offrit la collection familiale d’œuvres graphiques à l’Accademia dei Lincei. En 1895 grâce à l’intervention de l’historien de l’art Adolfo Venturi, une partie des volumes de dessins et d’estampes de la collection constituèrent le noyau du Gabinetto Nazionale delle Stampe. Ce n’est qu’en 1975 que naquit, de la réunion du Gabinetto Nazionale delle Stampe et de la Calcografia Nazionale - d’origine papale puisque créée en 1738 par Clemente XII Corsini -, l'Istituto Nazionale per la Grafica, devenu en 2014 "centrale"  après la réforme du ministre de la Culture Dario Franceschini.

Jacopo Carucci (Pontorme, Empoli 1494-1557 Florence) dit Pontormo, Madonna col Bambino e santi, studio composito par la Pala Pucci,  1516-ante 1518. Sanguigna (pietra rossa), pietra nera e tracce di gesso su carta preparata a sanguigna lavis. 219 x 155 mm. ICG FC124229r

Sous le commissariat de Mario Scalini de l’Institut, d’Alessandro Cecchi, directeur de la Casa Buonarroti à Florence et de Giorgio Marini, du Cabinet des Dessins et Estampes de l’Institut l’exposition montre les 29 dessins de Pontormo que l’Institut conserve – fonds important de Pontormo après celui des Uffizi -, dessins presque tous sur du papier préparé à la sanguine, la technique usitée étant la sanguine – pierre d’origine naturelle, argile contenant des oxydes de fer dans des proportions différentes et en déterminant ainsi la couleur - avec quelques ajouts de pierre noire et de la craie soulignant les effets de lumière.

Tenant compte de l’extrême fragilité de ces dessins, presque tous double face, il s’agit d’un moment exceptionnel dont la scénographie a tenu compte. Dix-huit fac-similés sont exposés sur le mur au-dessus des vitrines présentant les originaux ne pouvant tolérer une présentation verticale.

Jacopo Carucci (Pontorme, Empoli 1494-1557 Florence) dit Pontormo, Studio per il ritratto di Piero de' Medici, ca 1519. Sanguigna (pietra rossa) su carta vergata avorio. 280 x 195 mm. ICG FC124162r

Pour notre émerveillement et notre découverte, 47 œuvres de Pontormo sont présentées dont 23 provenant du Taccuino Corsini, principalement des études de figures sur le vif, la pratique essentielle du dessin anatomique avec des corps athlétiques, des intentions, schizzo, abbozzo, le disegno di figura, dessins presque tous de dimensions identiques (ca 219 x 150 mm). D’autres pièces sont des compositions jamais réalisées comme le modello mis au carreau de l’Étude pour la lunette avec Sainte Cécile, servant de point de départ du transfert du dessin sur la surface à peindre, Pontormo reconnaissable tout de suite aux yeux ronds de la sainte entourée d’études d’anges; l’admirable Saint Christophe portant l’enfant en couverture du remarquable catalogue ; l’Étude pour le portrait assis de Piero de’Medici dans laquelle se perçoivent les différents placements du profil alors que les mains et le costume sont déjà en place. Famille des Medici dont Pontormo sera le peintre comme le fut son élève Agnolo di Cosimo (1503-1572) plus connu sous le nom de Bronzino.  

Jacopo Carucci (Pontorme, Empoli 1494-1557 Florence) dit Pontormo, Studio preparatorio per la lunetta con Santa Cecilia, 1516-18/1519. Sanguigna (pietra rossa) e lumeggiature a gesso su carta vergata avorio. 230 x 400 mm. ICG FC124161r © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, mars 2022, Rome.

 

Dessins de Pontormo dans les collections de l’Institut central graphique © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, mars 2022, Rome

Dessinateur fécond, il répondait en 1548 à Benedetto Varchi, le questionnant sur le Paragone, la comparaison des mérites respectifs de la peinture et de la sculpture, tellement difficile que l’on ne peut en discuter, ni en apporter une solution parce que  la seule chose noble, fondamentale, est le dessin. Une pratique essentielle du Cinquecento.

Disegni di Jacopo Pontormo nelle collezioni dell’Istituto centrale per la grafica

14 décembre 2021 - 20 mars 2022

Istituto centrale per la grafica, via della Stamperia 6, Roma

Commissariat de Mario Scalini, directeur de l’Institut, Alessandro Cecchi, directeur de la Casa Buonarroti à Firenze et Giorgio Marini, responsable du Gabinetto Disegni e Stampe de l’Institut

Catalogue sous la direction de Mario Scalini avec des textes de ce dernier, d’Alessandro Cecchi, de Giorgio Marini, de Gabriella Pace, d’Isabella Rossi. 120 pages. 30 €. Allemandi Editore. Les dessins sont magnifiquement reproduits.

Remerciements à Giovanna Scaloni, directrice de l'exposition & au service de presse de l’Istituto centrale per la grafica, Rome.

Exposition Dessins de Pontormo dans les collections de l’Institut central graphique © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, mars 2022, Rome

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents