Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE CURIEUX DES ARTS

LE CURIEUX DES ARTS

Le Curieux des arts, observateur de l'actualité artistique. Large focus sur l'Italie. Exposition. Musée. Opéra. Théâtre. Livre. Biennale. Salon. Marché de l'art.


L’espoir, le terreau d’un Jardin idéal au 30ème Festival des Jardins de Chaumont-sur-Loire

Publié par Gilles Kraemer sur 2 Mars 2022, 18:51pm

Catégories : #Art des jardins, #Entretien à 210 km-h

Gilles Kraemer

 

Centre culturel de rencontre, Centre d’Arts et de Nature, dans la diaphane lumière de bords de Loire si chère à Olivier Debré Chaumont-sur-Loire est un lieu merveilleux souligne avec passion Chantal Colleu-Dumond, directrice du Domaine de Chaumont depuis septembre 2007.

Bleu 47°. Nicolas Triboulot, Arnaud Mermet-Gerlat. France / Domaine de Chaumont-sur-Loire.

Cette année 2022 est très particulière puisque ce sont les 30 ans du Festival international des jardins et que ce magnifique domaine accueille sa 15ème saison d’art. Une année pour un nouveau départ, en étant toujours en mouvement et en se s’arrêtant jamais.

Thème de ce 30ème festival ? Le jardin idéal. Le jardin serait-il une réponse, dans ce monde difficile où nous nous trouvons, avec ce partage de la beauté ? ajoute-t-elle, interrogation toute spleenétique que contrebalance de suite la répartie d’espoir, de l’aller vers l’avant qui l'anime en permanence. Avec l’anniversaire de ce trentenaire, il faut inventer les 30 prochaines années précise-t-elle. C’est là que réside l’espoir, dans cette concrétisation d’un Jardin idéal, multiplicateur de nombreux questionnements. Doit-il être nourricier ? Potager ? Doit-il être conçu telle une œuvre d’art ? Un enclos philosophique ou littéraire ? Est-il une thérapie ? Autant de domaines qui auraient certainement inspiré Francesco Colonna dans un contemporain Hypnerotomachia Poliphili !

Le Banquet. Camille Chevrier, Florian Dominicy, Pauline Dominicy. France / Domaine de Chaumont-sur-Loire.

Un Jardin idéal! Peut-on le définir ? Poser la question d’un Jardin idéal, c’est savoir qu’il ne pourra pas ou qu’il ne peut y avoir une réponse. L’on pourrait noircir et noircir des pages de suppositions, de propositions, griffonner, raturer, ajouter, ôter, il ne resterait plus que quelques phrases que cette 30ème édition délivre avec 19 propositions pour le concours de ce festival international et pluridisciplinaires ayant suscité plus d’une centaine de candidatures.

D’un jardin recréé par l’art, De la nature [y aurait-il, quelque inclination vers De rerum natura ?], nous renvoyant à la fresque du triclinium de la Villa de Livia, épouse d’Auguste, visible au Palazzo Massimo à Rome au Jardin de Thélème, dans l’utopie humaniste de François Rabelais dans le vouloir de "Fais ce que tu voudras". Sans déflorer d'autres jardins, un début de suggestions. De Bleu 47°, puisque situé à 47° de latitude Nord, hymne à la couleur bleue parmi les clématites et le houblon au lieu contemplatif et du bien-être de Bleu songe. Ou Le Banquet, un jardin sans barrière, intergénérationnel, de partage, dans l’espoir de retrouver le bonheur face au Jardin de la réciprocité, dans son interdépendance, sa connexion entre la nature et l’homme, le miroir d’eau étant un instant de réflexion.

Cinq cartes vertes ont été offertes à Inch Lim, Kathryn Gustafson, Jacqueline Osty, Jean Mus et Patrick Blanc, invités à nous proposer leurs jardins idéals. 

Un centre culturel international, tel un Cerisy-la-Salle sur les bords de Loire ? Le souhait de Chantal Colleu-Dumond lorsqu’elle évoque Les conversations sous l’arbre, un nouveau rendez-vous mensuel permettant au public de rencontrer des philosophes, des artistes, des paysagistes, dans un échange autour du patrimoine, des jardins, de l’art contemporain, autant de liens forts au Domaine. Pour accueillir ces conversations, un nouvel hôtel s'ouvre ce printemps, à cent mètres du domaine : Le bois des chambres. Il est né de la restauration patrimoniale de la ferme sous la conduite subtile de l’architecte Patrick Bouchain auquel l’on doit la métamorphose des usines LU de Nantes.

30 ans / 30 entretiens. Dans la célébration de ce double anniversaire, une mémoire restera, celle d’entretiens que Chantal Colleur-Dumond mena avec des personnalités de la culture, des arts et des sciences, de Coline Serreau à Patrick Blanc, de Pascal Convert à Tania Mouraud, de Fabienne Verdier [qui a spécialement conçu une oeuvre pour la saison d'art 2022 du Domaine]  à Miquel Barcelò ou Jean Le Gac, eux aussi invités à cette saison. Autant de conversations qui se retrouveront sur la chaîne YouTube du Domaine en mai 2022.

Un lieu d’hospitalité, ajoute Chantal Colleu-Dumond, Chaumont un lieu de bonheur, un cocon. Bons anniversaires 2022 au pluriel !

Jérôme Clément vient de prendre la succession de Bernard Faivre d'Arcier à la tête du conseil d'administration du Domaine.

 

30ème Festival International des jardins - Jardin idéal

21 avril - 06 novembre 2022

Domaine de Chaumont-sur-Loire - 41150 Chaumont-sur-Loire

La saison d'art, réunissant 15 artistes et un duo, se déroule du 02 avril au 30 octobre 2022.

 https://domaine-chaumont.fr/fr

Chaque week-end d’avril à octobre, y compris les jours fériés, hors 1er mai, et chaque jour en juillet et août, un service de navettes (aller et retour) dessert le Domaine au départ des gares de Blois-Chambord et Onzain / Chaumont-sur-Loire. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents