Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE CURIEUX DES ARTS

LE CURIEUX DES ARTS

Le Curieux des arts, observateur de l'actualité artistique. Large focus sur l'Italie. Exposition. Musée. Opéra. Théâtre. Livre. Biennale. Salon. Marché de l'art.


Concert du Nouvel An 2022 à La Fenice / Concerto di Capodanno Teatro La Fenice

Publié par Gilles Kraemer sur 29 Décembre 2021, 00:04am

Catégories : #Italie, #Opéra et Musique, #Venise

Gilles Kraemer.

 

 

Teatro La Fenice © DR

Rendez-vous de tous les amateurs de musique et d’opéra, le concert du Nouvel An à la Fenice.

Cette année, sur scène, le maestro Fabio Luisi, directeur musical de l’Orchestre symphonique de Dallas retrouve l’orchestre et le chœur de cette maison musicale – il y dirigea le concert du Nouvel An 2017 -. À son côté, la soprano Pretty Yende – elle fut une Violetta éblouissante à Garnier en septembre 2019 et une Amina sauvant littéralement la représentation de La Somnambule en juin 2021 au TCE (1) - et le ténor Brian Jagde – entendu dans Alvaro de La Forza del destino à Bastille en juin 2019  -.

Fabio Luisi © DR

Comme de tradition, cette 19ème édition propose un programme musical en deux parties. La première, exclusivement orchestrale, est celle de la Symphonie n° 9 en mi mineur dite du Nouveau Monde op.95 d’Anton Dvořák.

La seconde, dédiée à des airs, duos et pièces chorales, est interprétée par les deux solistes et le Chœur du Teatro La Fenice. Après le chœur « Feste! Pain! Feste! » de La Gioconda d’Amilcare Ponchielli, Emanuele Pedrini interprétant Barnaba, voilà la Barcarolle des Contes d’Hoffmann de Jacques Offenbach suivie de « Je veux vivre / dans le rêve qui m’enivre / longtemps encor! » de Roméo et Juliette de Charles Gounod.

Pretty Yende © Vincent Pontet, juin 2021, TCEhttp://La Somnambule sur les glaciers d’Heidi au Théâtre des Champs-Elysées

Brian Jagde © Simon Pauly https://brianjagde.com/

Après cette incise dans le répertoire français, ce sera « Vesti la giubba e la faccia infarina.  La gente paga e rider vuole qua. » de Pagliacci de Ruggero Leoncavallo. Puis, de Giuseppe Verdi le « Coro delle incudini » d’Il Trovatore, La Traviata avec le prélude de l’acte I puis le chœur de l’acte II « Di Madride noi siamo mattadori, / siamo i prodi del circo de’ tori  ».

Dans cette continuité de grands classiques, l’aria poignant et émouvant de Calaf « Nessun dorma!... Tu pure, o Principessa, / nella tua fredda stanza / guardi le stelle / che tremano d’amore e di speranza... » de Turandot de Giacomo Puccini puis la cavatina de Rosina « Una voce poco fa » d’Il barbiere di Siviglia de Gioachino Rossini.

Incursion chez Richard Wagner avec le prélude de l’acte III de Lohengrin [premier opéra de Wagner représenté en Italie; il fut donné ici même, en 1990, dans une mise en scène, décors et costumes de Pier Luigi Pizzi] puis ce magnifique concert se terminera naturellement par deux pages célébrissimes de Giuseppe Verdi, chères à tous les Italiens : le chœur « Va' pensiero sull’ali dorate » de Nabucco créé en 1842 à La Scala et « Libiam ne' lieti calici » de La Traviata créée ici même en 1853, entrecoupées de l’émouvant « Padre augusto… Ora conosco il nome / dello straniero / Il suo nome è… Amore! » de Turandot lorsqu'elle avoue finalement son amour pour Calaf qui a résolu les trois énigmes.

(1) http://La Somnambule sur les glaciers d’Heidi au Théâtre des Champs-Elysées

 

Orchestre et chœur du Teatro La Fenice, direction Fabio Luisi

Chef du chœur Alfonso Caiani

soprano Pretty Yende - ténor Brian Jagde

jeudi 30 décembre – vendredi 31 décembre – samedi 1er janvier 2022 avec une retransmission en direct sur la RAI 1 puis en fin d'après-midi sur la RAI 5

https://www.teatrolafenice.it/

En France, le concert sera diffusé par Arte à partir de 18h40 samedi 1er  janvier https://www.arte.tv/fr/videos/105621-001-A/concert-du-nouvel-an-2022-a-la-fenice-de-venise/

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents