Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE CURIEUX DES ARTS

LE CURIEUX DES ARTS

Le Curieux des arts, observateur de l'actualité artistique. Large focus sur l'Italie. Exposition. Musée. Opéra. Théâtre. Livre. Biennale. Salon. Marché de l'art.


Réouverture des Galeries des Offices à Florence. Riaprono a Firenze le Gallerie degli Uffizi: si parte con il Giardino di Boboli il 27 aprile, Palazzo Pitti e Uffizi il 4 maggio 2021

Publié par Gilles Kraemer sur 28 Avril 2021, 14:24pm

Catégories : #Art des jardins, #Covid-19, #Entretien à 210 km-h, #Expositions à l'étranger, #Florence, #Italie, #Musées, #Patrimoine, #Opéra et Musique

Gilles Kraemer (d'après le communiqué de presse)

 

La culture redémarre en Italie. Vérité en deçà des Alpes, erreurs toujours en France. 

Il faudra attendre mercredi 19 mai 2021 pour la réouverture des musées en France. 

Les Uffizi © Ufficio stampa Gallerie degli Uffizi / Opera Laboratori Fiorentini – Civita.

Réouverture progressive de l’ensemble des Gallerie degli Uffizi à Florence fermé depuis le 15 février. Après le 27 avril 2021 et la réouverture du jardin de Boboli même si la Grande Grotte et le musée des porcelaines restent fermés, la journée du 4 mai est la plus attendue avec les réouvertures du Palais Pitti et des Offices. Un signal fort en Italie.

 

Boboli vu depuis le Palazzo Pitti © Ufficio stampa Gallerie degli Uffizi / Opera Laboratori Fiorentini – Civita.

Naturellement, le très médiatique directeur des Gallerie, Eike Schmidt défendant avec passion son institution, sera présent, ce mardi, pour ouvrir solennellement les portes des Offices, comme il le fit précédemment jeudi 21 janvier. J’aime cette mise en scène digne d’un opéra dans une mise en scène si Pizzi, cette lente ouverture des portes, non dictée par quelques intérêts, mais par les sentiments et le cœur, comme un acte de libérer la culture emprisonnée pendant de longues semaines. http://www.lecurieuxdesarts.fr/2021/02/firenze-roma-galleria-degli-uffizi-giardino-di-boboli-palazzo-pitti-villa-medici-la-riapertura-janvier-fevrier-2021-reouverture-du.h

Comment agiront les institutions françaises closes depuis 182 jours ce mercredi 28 avril 2021, si l’on suit l’éphéméride de La tribune de l’art, lorsqu'il faudra libérer la Culture ? La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot sera-t-elle présente et si oui, quelle institution visitera-t-elle en premier ? Rien n’est innocent dans le message instillé par une visite ministérielle. Le geste fort serait celui du déplacement du président de la République, à l’égard de la Culture inexorablement considérée " non essentielle " par nos économistes et politiciens. L’image d’Emmanuel Macron s’adressant au monde de la culture, le 6 mai 2020, en bras de chemise, alors que son ministre de la Culture Franck Riester avait gardé sa veste et prenait frénétiquement des notes comme un collégien attentif, est restée dans les mémoires.   

 

Santi Raffaello dit Raffaello Sanzio, Portrait de Léon X avec les cardinaux Luigi de' Rossi et Giulio de' Medici, circa 1518, peinture sur bois. Galleria degli Uffizi © Ufficio stampa Gallerie degli Uffizi / Opera Laboratori Fiorentini – Civita.

 

 

 

 

 

 

Exposition Leone X ritorno a Firenze, Palazz Pitti © Ufficio stampa Gallerie degli Uffizi / Opera Laboratori Fiorentini – Civita.

Au Palazzo Pitti, les espaces de la Galleria Palatina, de la Galleria di Arte Moderna et du Tesoro dei Granduchi seront rouverts ainsi que l’exposition Leone X torna a Firenze / Léon X revient à Florence, autour du chef-d’œuvre de Raphaël, visible jusqu’au 27 juin.

 

Exposition Imperatrici, matrone, liberte © Ufficio stampa Gallerie degli Uffizi / Opera Laboratori Fiorentini – Civita.

14 nouvelles salles consacrées au Cinquecento ouvrent aux Uffizi, avec des peintures florentines, romaines et émiliennes du XVIe siècle.

Devant se terminer le 9 mai, Imperatrici, matrone, liberte. Volti e segreti delle donne romane se prolonge jusqu’au 13 juin. Visible pendant le confinement sous le lien https://www.uffizi.it/mostre-virtuali/imperatrici-matrone-liberte, cette exposition archéologique aborde la figure et le rôle de la femme dans la Rome antique – du début du Ier siècle à la seconde moitié du IIème siècle -. Autour de statues des Uffizi, de dessins du Cabinet des dessins et des estampes des Uffizi, d’objets du Musée archéologique de Florence – des pièces de monnaies – et des ouvrages de la Bibliothèque de Florence, c’est la position de ces femmes puissantes, déterminées, indépendantes, rebelles, mettant en avant leurs émancipations civile, politique et économique qui est étudiée.  

Pour la commissaire Novella Lapini, il s’agit de l’histoire des femmes romaines aux deux premiers siècles de l’Empire, analysée tant du point de vue du modèle féminin vue officiellement, soit en relation avec les nouvelles possibilités d’action qui se créent dans un système dynastique. A l’instar des prérogatives accordées aux épouses des Augustes, élues prêtresses de leurs conjoints divinisés, les matrones de l’élite s’insèrent en effet plus directement dans la vie publique, comme flaminiques des nouvelles divinités ou de bienfaitrices.

L’exposition d’art contemporain, In-Versi, dans le cadre de l’année Dante, avec des œuvres de Giuseppe Penone, n’ouvrira que le 29 juin.  http://www.lecurieuxdesarts.fr/2021/03/giuseppe-penone-en-hommage-a-dante-plante-un-arbre-a-florence.dantedi-in-piazza-signoria-sorge-un-albero-del-paradiso-di-giuseppe-pe

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents