Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE CURIEUX DES ARTS

LE CURIEUX DES ARTS

Le Curieux des arts, observateur de l'actualité artistique. Large focus sur l'Italie. Exposition. Musée. Opéra. Théâtre. Livre. Biennale. Salon. Marché de l'art.


Le Salon de Montrouge 2021 (mise à jour puisque reporté à l'automne)

Publié par Gilles Kraemer sur 23 Mars 2021, 19:47pm

Catégories : #Covid-19, #Expositions Paris, #Mécénat

Gilles Kraemer. 

 

Dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de la COVID-19, la ville de Montrouge ouvre son centre de vaccination dès ce lundi 19 avril 2021 au Beffroi, unique lieu de la ville pouvant accueillir un tel dispositif sanitaire et capable de répondre aux besoins de vaccination. Face à cette ouverture, le Salon de Montrouge, qui devait se tenir au printemps, est reporté à l’automne 2021, du 22 au 31 octobre.  

Heureuse nouvelle dans une France où la culture semble mise à l’index avec théâtres, cinémas, opéras, salles de concert, musées et expositions interdits depuis des mois et des mois. La culture doit rester invisible.

Montrouge vient d’annoncer ce mardi 23 mars 2021 le maintien de son Salon, du 24 avril au 18 mai 2021, rendez-vous incontournable, avec un grand I, de l’art contemporain.

Le Salon 2020 avait été repoussé à cette année 2021 pour cause de pandémie du Covid-19 et du premier confinement national. http://www.lecurieuxdesarts.fr/2020/04/la-65e-edition-du-salon-de-montrouge-reportee-au-printemps-2021-gilles-kraemer-a-partir-du-communique-l-arte-e-vita-e-la-vita-e-anch

© photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 2019.

Qualifié de tremplin pour les artistes émergents, offrant une plateforme d’exposition, de rencontre et de visibilité, l’on y croise de nombreux galeristes très très attentifs venus "y faire leur marché"  car certains d’entrer en relation avec un artiste qu’ils ne tarderont pas à exposer vite, très vite.

Cette année, ce sont les 65 ans du Salon. Créé en 1955, intitulé beaux-arts jusqu’en 1965 puis art contemporain à partir de 1966, avec un hommage à un artiste – Louis Valtat en 1987 sera le dernier après des hommages à Utrillo, Marquet, Lurçat, Léger, Braque ou Gustave Moreau - le Salon de Montrouge révèle, encourage et accompagne la scène artistique contemporaine émergente, toutes disciplines confondues.

Une contrainte cependant comme le souligne l’annonce qu'il ne faut pas perdre de vue pour 2021 : Physique, digital ou hybride, le Salon de Montrouge adaptera son format au contexte sanitaire.

Sous la direction d’Ami Barak et Marie Gautier, cette 65e édition-anniversaire présentera 50 jeunes artistes émergents de 10 pays différents dont 3 collectifs, 30 femmes et 20 hommes, d’Adrien Menu à Yuyan Wang, ceux qui avaient été retenus pour l’édition 2020 reportée à cette année.

© photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 2016.

Organisé et financé par Montrouge, nombre d’artistes ont exposé au Salon, tels Felice Varini, Hans Bouman, Valérie Favre, Georges Rousse, Hervé Di Rosa, et plus récemment, Théo Mercier, Pauline Bastard, Marion Bataillard, Clément Cogitore ou Julien Salaud.

En 2019, les prix du Salon furent les suivants : Grand Prix du 63e Salon de Montrouge - Palais de Tokyo : Aïda Bruyère ; Prix des Beaux-arts de Paris : Oussama Tabti ; Prix du Conseil départemental des Hauts-de-Seine : Zohreh Zavareh ; Prix ADAGP « Révélation Arts Plastiques » : Arthur Hoffner ; Prix Kristal : Alexandra Riss. Des opportunités furent offertes à des artistes : Résidence à Moly-Sabata : François Dufeil & Marine Wallon ; Première édition Tribew : Ioanna Neophytou ; Sélection artiste et chercheur associé aux ateliers Médicis : Camille Juthier ; Production Orange rouge : Pauline Lecerf ; Résidence Parc Saint Léger : Flora Bouteille, François Dufeil, Pauline Lecerf, Maxime Testu.

 

retour en arrière avec l'affiche qui fut prévue pour le Salon de Montrouge 2020.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents