Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE CURIEUX DES ARTS

LE CURIEUX DES ARTS

Le Curieux des arts, observateur de l'actualité artistique. Large focus sur l'Italie. Exposition. Musée. Opéra. Théâtre. Livre. Biennale. Salon. Marché de l'art.


Le Montmartre parisien de Van Gogh vendu à Paris. Avec adjudication

Publié par Gilles Kraemer sur 16 Mars 2021, 17:03pm

Catégories : #Entretien à 210 km-h, #Marché de l'art

Gilles Kraemer

 

Un Van Gogh vendu à Paris ! Un Van Gogh de sa période parisienne !

13 091 250 euros, frais inclus.

Une grande première à Drouot pour cette vente souligne Alexandre Giquello, président de Drouot Patrimoine, en présentant cette œuvre de Vincent van Gogh qui sera vendue dans quelques jours dans les locaux de la galerie Charpentier par Sotheby’s et Mirabaud - Mercier, puisqu’il s’agit de la première vente en duplex entre Drouot et Sotheby’s. N’oublions pas cependant que Les Noces de Pierrette de Pablo Picasso s’étaient vendues en duplex, à l’automne 1989, entre Drouot-Montaigne et Tokyo, par l’intermédiaire de l’étude Binoche-Godeau. Nous nous inscrivons dans l’avenir avec cette vente en duplex.

Vincent van Gogh (1853 – 1890), Scène de rue à Montmartre (Impasse des Deux Frères et le Moulin à Poivre), février - mars1887. Huile sur toile. 46,1 x 61,3 cm.. Collection particulière, France, acquise vers 1915-1920. Puis par descendance au propriétaire actuel. Estimation : 5 00 000 – 8 000 000 €. Présentation à la maison de ventes Sotheby's à Paris le 24 février 2021. Stéphane de Sakutin / AFP.

Pour Claudia Mercier, de l’étude Mirabaud – Mercier, ce tableau émouvant et intime reflète un temps heureux pour Vincent, cette attirance de la vie parisienne, la découverte de la lumière. Dans cette composition si photographique, l’on ressent une instantanéité dans ce couple, sur la gauche qui s’avance. Tableau jamais vu, jamais exposé, connu seulement en reproduction, nous sommes heureux que celui-ci se vende à Paris où cette œuvre a été créée. Tout un symbole.

© photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, mars 2021.

 

Vincent van Gogh (1853 – 1890), Scène de rue à Montmartre (Impasse des Deux Frères et le Moulin à Poivre), détail © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, mars 2021.

Au printemps 1887 à Paris - il a alors 34 ans -, Vincent van Gogh vit 54, rue Lepic à Montmartre avec son frère Theo depuis juin 1886 après avoir habité, avec ce dernier, 25, rue de Laval. Arrivé à Paris au début du mois de mars 1886, il s’installera à Arles le 20 février 1888.

Œuvre charnière dans le parcours du peintre, cette vue de Montmartre témoigne de son contact avec Paris qu’il découvre, la capitale de la fin du XIXe siècle, ville de l’impressionnisme et de l'avant-garde. La couleur apparaît pour la première fois, dans tout son éclat.

Vincent van Gogh (1853 – 1890), Scène de rue à Montmartre (Impasse des Deux Frères et le Moulin à Poivre), février - mars1887. Crédit: Sotheby’s/ArtDigital Studio.

Dans cette scène de rue, Van Gogh représente un endroit célèbre de la butte Montmartre : le Moulin à Poivre [sa fonction a constitué à moudre des pigments de couleurs et des ingrédients pour produits de beauté], dit aussi "Moulin Debray" du nom de son propriétaire Pierre-Auguste Debray. Situé dans l'enceinte du Moulin de la Galette, construit vers 1865, il fut détruit lors du percement de l'avenue Junot en 1911. Le moulin est ici dépeint depuis l'impasse des Deux Frères, avec l'entrée de l'enceinte du Moulin de la Galette surmontée de lanternes décoratives, et un carrousel visible derrière les palissades de bois. Je renvoie vers le catalogue de l’exposition Van Gogh à Paris, musée d’Orsay, 2 février – 15 mai 1988 où, une toile identique à celle-ci était présentée sous le n°23, prêt du Van Gogh Museum d’Amsterdam, reproduite d’ailleurs sur le carton d'invitation.

derniers réglage avant l'ouverture de l'exposition à Drouot © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, mars 2021.

 

 

 

 

 

 

 

© photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, mars 2021.

Sotheby’s et Mirabaud Mercier

Art impressionniste et moderne

Paris, Sotheby’s Paris, 25 mars 2021

Exposition : Mardi 16 - jeudi 18 mars | Drouot, 9 rue Drouot. Puis chez Sotheby’s Paris, 76 rue du Faubourg Saint-Honoré, du vendredi 19 au 24 mars

 

Au cours de cette même vente, Sotheby’s met en vente un exceptionnel pastel de Degas provenant de la collection de la comtesse Jean de Polignac [Marie Blanche était la fille de la couturière Jeanne Lanvin]: Danseuse au tutu vert daté de 1887 et acquis en 1954 (estimation 2 - 3 millions €, adjudication 2 674 500 €).

Seront présentés un autre pastel de Degas avec les trois portraits de Mademoiselle Salle, 1886 (estimation 250.000-350.000 €, adjudication 544 900 €), un pastel de Pissarro, Deux jeunes filles dans un jardin (estimation 120.000-180.000 € et 201 600 € adjudication), et deux peintures de Pierre-Auguste Renoir, La belle saison, 1872 (estimation 400.000-600.000 € pour 920 000 €), et Jean-François Raffaëlli, Les courses à Jersey, vers 1900 (estimation 50.000-80.000 € et 302 400 €).

Total de la vente 36 987 850 euros.

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents