Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LE CURIEUX DES ARTS

LE CURIEUX DES ARTS

Le Curieux des arts, observateur de l'actualité artistique. Large focus sur l'Italie. Exposition. Musée. Opéra. Théâtre. Livre. Biennale. Salon. Marché de l'art.


En un coup de dés, c'est fini

Publié par Gilles Kraemer sur 9 Mars 2021, 23:40pm

Catégories : #Brèves, #Marché de l'art, #Salons et foires d'art

Gilles Kraemer.      

 

Communiqué très laconique daté du 8 mars 2021 - reçu ce 9 - pour rayer, en onze lignes, une manifestation fondée en 1956 sous le titre de Foire des Antiquaires de France par le président du Syndicat National des Antiquaires nouvellement élu, Pierre Vandermeersch. Cette foire annuelle qui se tient jusqu’en 1961 à la Porte de Versailles devient biennale en s’installant au Grand Palais en 1962 sous l’appellation Les Antiquaires et les Décorateurs au Grand Palais.

La verrière du Grand Palais. Photographie François Benedetti.

Exit La Biennale Paris, ex-Biennale des antiquaires. En mai 2020, la 32ème édition de La Biennale Paris jetait l’éponge en décidant son report de septembre 2020 à septembre 2021 au Grand Palais Éphémère. Opportunité de créneau vacant saisi de suite avec brio par Guillaume Piens, directeur général d'ArtParis.

La démission de Georges de Jonckheere de son poste de président de la Biennale en février 2021 - Anisabelle Berès-Montanari est l'actuelle présidente du Syndicat National des Antiquaires - ouvrait les interrogations analysées d’un Aïe! La Biennale des Antiquaires de Paris perd encore une fois un président par Étienne Dumont dans Bilan le 14 février 2021.

Le Syndicat National des Antiquaires (SNA) a souhaité devenir partenaire d’un nouvel événement qui célébrera l’excellence des arts et de la haute facture, tournant ainsi la page de la Biennale Paris.

Cette initiative est portée par la Arts and Fine Crafts Foundation et une société d’organisation d’événements [Manufactura], toutes deux initiées par Alexis Cassin, qui soucieux de mener à bien ce projet ambitieux, s’est entouré d’une équipe d’experts chevronnés, composée des commissaires d’événements Fabienne Lupo et Henri Jobbé Duval, de l’architecte-scénographe Patrick Bazanan et de Mathias Ary Jan, vice-président du SNA [président du SNA de novembre 2016 à 2019].

Cette manifestation d’un nouveau genre se tiendra à la fin novembre 2021 dans le cadre du Grand Palais éphémère. Une communication spécifique à son organisation sera diffusée dans les prochains jours.

Onze lignes, rien de plus.

Après 31 éditions, la Biennale a rendu l’âme. Finis les caprices d’une ministre voulant être du grand dîner de gala initié en 1996 et très bling-bling. Fini le catalogue pesant 3 kilogrammes à la couverture de velours bleu foncé et lettres d’or et qui de biennales en biennales maigrissait. Finis les fastes de cette manifestation mise en espace par Pier Luigi Pizzi ou François-Joseph Graf ou Karl Lagerfeld, attendue avec impatience en septembre. Finie cette manifestation qui fut exceptionnelle dans un temps où TEFAF, qui allait lui apporter le coup de grâce, n’existait pas encore puis grandissait à Maastricht, loin des luttes feutrées et intestines des parisiens.  

Je reprends les dernières lignes d’Etienne Dumont du 10 octobre 2020 dans son article La Biennale des antiquaires en ligne s'est terminée à Paris sur un désastre financier. Prémonitoires. La Biennale représente un monde périmé. Je me souviens encore des éditions que tout le monde attendait dans les années 1970 et 1980. Je crois les avoir alors toutes vues. Elles étaient à chaque fois magnifiques. J’ai mis le verbe à l’imparfait. Je me vois mal le conjuguant au futur.

Le Grand Palais Éphémère, à Paris. Courtesy Wilmotte & Associés Architectes.

Rendez-vous fin novembre 2021 au sein du Grand Palais Éphémère conçu par l’architecte Jean-Michel Wilmotte. Sous quel nom ? Communication spécifique à décrypter attentivement dans quelques jours !

Et ne pas oublier Fine Arts Paris dont la 5ème édition est programmée du 17 au 21 novembre 2021.

Télescopage en vue !

 

Stand de la galerie Jacques Lacoste, Paris,  dédié aux arts décoratifs entre 1930 et 1950. Œuvres de Fontana et de Arp, table de salle à manger de Marc du Plantier, vers 1940, paire de fauteuils "œuf" de Jean Royère © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 15 septembre 2018, La Biennale Paris, Grand Palais, Paris.

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents