Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Gilles Kraemer.  

 

Pascal Neveux, directeur du Frac Picardie Hauts-de-France, représentant de l'organisation PLATFORM, Regroupement des Fonds régionaux d’art contemporain, a été réélu à l’unanimité Président du CIPAC ce 11 décembre 2020.

 

Pascal Neveux ©Laurent Lecat / Laurent Lecat.

Fédération des professionnels de l’art contemporain, le CIPAC réunit des organisations professionnelles représentatives des institutions et des personnes qui se consacrent à la diffusion et à la promotion des arts visuels contemporains en France. Il représente la diversité des structures et des métiers qui fondent et animent ce secteur d’activités et il œuvre pour l’intérêt commun de ses adhérents.

Pascal Neveux entame un second mandat dans le contexte inédit de la crise sanitaire qui touche de plein fouet le secteur des arts visuels. Déjà fortement mobilisé pour la défense de l'ensemble de ses professionnels, dont la précarité ne cesse d’augmenter, le CIPAC veillera dans les prochains mois à la prise en compte des arts visuels dans les plans de relance de l’État et des collectivités territoriales. Confronté à de nombreux défis, le CIPAC entend plus que jamais se positionner comme un interlocuteur de référence, et fédérer ses membres pour penser des solutions innovantes susceptibles d’assurer la pérennité de tout un écosystème artistique et culturel, régional et national. [je reprends le communiqué]

Le 7ème congrès du CIPAC, reporté en 2021 à Marseille sera, à ce titre, un temps fort de mobilisation et un des axes majeurs du projet de Pascal Neveux.

 

Ce printemps 2020, Pascal Neveux et le CIPAC lancèrent une enquête pour mesurer les retombées immédiates de cette crise sanitaire du coronavirus. Comme le soulignait son président, " cette mobilisation est la nécessaire condition d’un diagnostic constructif pour faire surgir des idées, des propositions, des pistes pour l’avenir de notre secteur et devenir les acteurs de notre propre changement. Nous ne pouvons qu’être optimistes face à cet élan commun aujourd’hui à l’œuvre et nous saurons en tirer tous les enseignements ".. Le CIPAC, Fédération des professionnels de l’art contemporain, lance une enquête (lecurieuxdesarts.fr)

Les résultats de cette enquête - Les répercussions du COVID-19 sur le secteur des arts visuels -, conduite par le CIPAC entre le 17 mars et le 15 avril, permettaient " de faire ressortir la fragilité accrue d'un secteur dans son entier et de ses professionnels, au premier rang desquels les artistes-auteurs et les autres indépendants sont les plus directement touchés. Aux conséquences très immédiates de cette crise succèderont certainement les effets de moyen et de long termes qui seront visibles dans les mois et les années à venir. S'il y a aujourd'hui une nécessité absolue à un soutien public immédiat de notre secteur, il sera nécessaire qu'aux mesures d'urgence puissent faire suite des mesures structurelles. ". https://cipac.net/actions/mobilisations/les-repercussions-du-covid-19-sur-le-secteur-des-arts-visuels

 

Après un doctorat en Histoire de l’art, Pascal Neveux travaille à Art Public Contemporain puis à la galerie Jean-Gabriel Mitterrand avant de rejoindre en 1992 Madeleine Van Doren au Crédac centre d’art contemporain d’Ivry-sur-Seine. De 1999 à 2006, il dirige le FRAC Alsace à Sélestat puis de 2006 à 2020, le FRAC PACA à Marseille dont il pilota le projet architectural conçu par Kengo Kuma, inauguré en mars 2013 dans le cadre de Marseille Provence, Capitale européenne de la culture. (1)

Élu à la présidence du CIPAC en 2018 - succédant à Catherine Texier qui fut présidente durant deux mandats -, Pascal Neveux représente depuis février 2019 cette fédération au Conseil national des professions des arts visuels (CNPAV) créé en décembre 2018, instance placée auprès du ministre chargé de la culture. Création du Conseil National des Professions des Arts Visuels - (lecurieuxdesarts.fr)

 

Présidé par Pascal Neveux, le Conseil d’Administration du CIPAC, largement féminin, se compose de trois vice-présidents Jérôme Côtinet-Alphaize, représentant de CEA, Association française des commissaires d'exposition, Marion Papillon, représentante du CPGA, Comité professionnel des galeries d'art et Catherine Texier, représentante de ASTRE, Réseau arts plastiques et visuels en Nouvelle-Aquitaine. Odile Le Borgne, représentante de l’ANDEA, Association nationale des écoles supérieures d’art est trésorière et Sophie Kaplan, représentante de DCA, Association française de développement des centres d’art contemporain secrétaire. Les membres du Conseil sont Élisabeth Couturier, représentante de AICA France, Association Internationale des Critiques d’Art, Anne Langlois, représentante de ACB, Art contemporain en Bretagne, Florence Marqueyrol, représentante de BLA!, Association nationale des professionnels de la médiation en art contemporain, Madeleine Mathé, représentante de TRAM, Réseau art contemporain Paris / Île-de-France et Ann Stouvenel, représentante de Arts en résidences -réseau national.

 

Cette fédération réunit 28 membres dont ACB – art contemporain en Bretagne ; AICA-FRANCE – section française de l’Association internationale des critiques d’art ;  BOTOX(S) – réseau d’art contemporain Alpes et Riviera ; CEA – Association française des commissaires d’exposition ; CNEEA – Coordination nationale des enseignants des écoles d’art ; DCA – Association française de développement des centres d’art contemporain ; PAC / MARSEILLE EXPOS ; PLATFORM – Regroupement des Fonds régionaux d’art contemporain ; 50° NORD - Réseau transfrontalier d'art contemporain.

 

(1) Nomination de Muriel Enjalran à la direction du Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur - (lecurieuxdesarts.fr)

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article