Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

 

 

              Pschitt ! & Chic ! TAKASHMURAKAMI  offre un nouveau  Pschitt !  à  PERRIER®, l'eau minérale avec adjonction de gaz carbonique. Un nouveau Pschitt ! du côté de Vergèze qui devient Chic !

 

 

Takashi Murakami © Takashi Murakami / Kaikai Kiki

PERRIER® et l’art, une longue histoire d’amour. Dès 1936, cette marque d’eau gazeuse faisait appel à Jean-Gabriel Domergue pour sa campagne d’affiche publicitaire. Raymond Savignac en 1950. En 1956 Carlu, auquel succèderont Raymond Peynet, Hervé Morvan, Kiraz, Dali en 1969, Villemot en 1981. Et, en 1983 Andy, Andy Warhol portraiturant la bouteille verte emplie de bulles.

 

Takashi Murakami © TM/KK

PERRIER® annonce une nouvelle collaboration avec un artiste. Aujourd’hui, le japonais Takashi Murakami. Le mélange de l’univers pop et coloré de l’artiste et de PERRIER® devient PERRIER® x MURAKAMI.

Deux bouteilles PERRIER® sérigraphiées en édition limitée premium, décorées d’illustrations originales de Takashi Murakami sont disponibles cet automne dans le monde entier. En 2021, se sera toute la gamme PERRIER® Original qui se déclinera aux couleurs et aux motifs de Murakami.

Takashi Murakami © TM/KK

Le motif de fleurs souriantes emblématique de Takashi Murakami apporte une touche de couleur et de joie à l’iconique bouteille verte de la marque, en versions sérigraphiées en 33 et 75 centilitres. La bouteille de 33cl met en scène les deux personnages fétiches de l’artiste, Kaikai et Kiki, qui font par ailleurs avec PERRIER® l’objet d’un film d’animation de 30 secondes, produit avec Takashi Murakami. Les bouteilles classiques en verre de PERRIER® sont également aux couleurs de Murakami.

 

PERRIER® x MURAKAMI © Louis Teran

Sur un site d’enchères en ligne ce samedi 7 novembre 2020 la 33 se propose à 13 € et la grande à 100 € ! Il n’est pas précisé pour la grande si la boite est incluse.

 

Murakami (Tokyo, 1962) est titulaire d’une licence, d’un master et d’un doctorat en beaux-arts de l’Université des arts de Tokyo, où il a étudié le nihonga (peinture traditionnelle japonaise). Il commence à se faire connaître à partir des années 1990, avec des illustrations qui puisent dans la culture populaire japonaise, notamment celle des mangas, les dessins animés et l’univers très riche des otaku (généralement traduit approximativement par l’anglicisme "geeks").

Par à ses œuvres impertinentes et provocantes, Murakami pose un regard contemplateur, interrogateur et parfois satyrique sur la société japonaise contemporaine.

C’est en1995 que Murakami crée un de ses motifs les plus connus aujourd’hui, ses fleurs souriantes, chacune ornée de douze pétales ronds, de deux petits yeux brillants et d’une bouche démesurée. Ces fleurs se répètent et se déclinent à l’infini pour créer un kaléidoscope coloré.

 

Takashi Murakami © TM/KK

Ses deux personnages emblématiques, Kaikai et Kiki, mis en scène dans cette édition limitée PERRIER®,  tirent leur nom d’un adjectif japonais forgé pour qualifier un peintre du XVIe siècle, Kanō Eitoku (1543-1590) de la période Azuchi-Momoyama.

L’expression " kaikai kiki " signifie à la fois « splendide, sauvage et vénérable », ou en termes plus contemporains, pour reprendre les mots de Murakami, " bravo " ou " wahou ". Chacun portant sur ses oreilles son nom, Kaikai ou Kiki, inscrit en caractères japonais. Ces personnages incarnent à eux deux l’idée d’une surprise agréable et totalement inattendue. Avec son visage doux et souriant, Kaikai, le personnage blanc aux oreilles de lapin, évoque ouvertement la bonne humeur. Au contraire, sa complice Kiki, avec son corps rose, ses oreilles courtes et ses trois yeux, est dotée d’un air malicieux souligné par ses canines pointues.

Entre PERRIER® MURAKAMI c’est comme une Love Affair qui remonte à l'adolescence, sans être cependant la madeleine proustienne. Première rencontre amoureuse avec fille, il avait 18 ans. Elle, deux de plus. " Nous sommes allés dans le quartier de Ginza et j’ai commandé une bouteille de PERRIER®, pensant qu’il s’agissait d’alcool. Je revois encore parfaitement la scène et notamment mon désarroi de ne ressentir aucun effet lié à l’alcool après le nombre de verres que j’avais bu ! ".

 

#ConfinementSaison2 #confinement2 Event postponed due to #Covid situation

Depuis 27 ans, depuis qu’ils se sont rencontrés en 1993 à la Foire d’art de Yokohama, au Japon, le galeriste Emmanuel Perrotin représente Murakami. En 1995, Perrotin Paris organisait sa première exposition monographique hors du Japon, en son espace de Beaubourg. En 2019, Baka (12ème personnelle de l’artiste à la galerie Perrotin Paris) & Superflat Doraemon (13ème personnelle de l’artiste et la première à la galerie Perrotin Tokyo), toutes deux à l’automne 2019.

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article