Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Gilles Kraemer (d'après le communiqué de presse). 

 

Membre de la section de photographie de l’Académie des beaux-arts, Bruno Barbey est décédé ce 9 novembre 2020 à l’âge de 79 ans.

 

Bruno Barbey © Académie des beaux-arts / Juliette Agnel.

Né au Maroc, de double nationalité suisse et française, Bruno Barbey a étudié la photographie et les arts graphiques à l’Ecole des Arts et Métiers de Vevey (Suisse). Grâce à un premier reportage en noir et blanc consacré à la société italienne des années 60 et soutenu par Robert Delpire, il rencontre Marc Riboud et Henri Cartier-Bresson. Il est coopté à l’agence Magnum dès l’âge de 25 ans. Au sein de cette agence, il fut vice-président pour l’Europe de 1978 à 1979 et  président de Magnum International de 1992 à 1995. Parallèlement à son travail d’auteur, il a photographié les grands événements historiques de notre époque.

 

Bruno Barbey © Académie des beaux-arts / Juliette Agnel.

Bruno Barbey revenait souvent sur les lieux de ses premiers reportages, parfois dix ou trente ans après, et voyait la photographie comme un travail de mémoire. Il était l’auteur d’une trentaine de livres, et a collaboré avec des auteurs tels que Jean-Marie Le Clézio, Tahar Ben Jelloun, Czeslaw Milosz, Jean Genet, Bernard Guetta, Philippe Tesson et Dom Moraes.

En 1999, le Petit Palais à Paris a organisé une exposition de ses photographies prises au Maroc sur une période de trente ans. En 2016, la Maison Européenne de la Photographie à Paris lui dédiait une rétrospective.

 

Yann Arthus-Bertrand, Bruno Barbey, Sebastião Salgado © Académie des beaux-arts / J. Agnel.

Le 4 avril 2018, Bruno Barbey (né en 1941) - élu membre de l’Académie des beaux-arts le 13 avril 2016 - avait été officiellement installé au sein de l’Académie par son confrère Alain Charles Perrot, membre de la section d’architecture. Je renvoie à mon article paru à cette occasion. 

http://www.lecurieuxdesarts.fr/2018/04/installation-du-photographe-bruno-barbey-a-l-academie-des-beaux-arts-et-futures-installations-de-jean-marc-bustamante-et-astrid-de-l

 

Son épée lui fut remise par Jean-Noël Jeanneney.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article