Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Gilles Kraemer (d’après le dossier de presse).   

 

Oltre 70 scatti dei fotografi dell’Associazione della Stampa Estera in Italia e delle più importanti agenzie di stampa raccontano le fasi fondamentali della pandemia: dalla chiusura di marzo ai primi segnali di ripartenza.

 

Esma Cakir / Agenzia DHA, Roma, samedi 18 avril 2020. Place Navona déserte, la Fontaine des quatre fleuves, une des trois ce cette place, Le Bernin, l'église de Borromini, l’herbe pousse entre les pavés, une petite fille sur sa trottinette, l’autorisation du gouvernement de Giuseppe Conte de sortir brièvement pour quelques exercices physiques.

Elle s’est insinuée parmi nous alors que nous regardions ailleurs, nos pensées étaient tournées vers Wuhan lorsqu’elle nous a frappés. La Covid-19 était au milieu de nous " écrit  Trisha Thomas, présidente de l’Association de la presse étrangère en Italie, en évoquant cette exposition. " Elle s’est avancée rapidement, apportant implacablement mort et chaos parmi ce que nous pensions sûrs et familiers les écoles, les bars, les lieux de travail, les églises, les trains, les magasins, nos propres habitations.".   

 

Pablo Esparza / Heraldo de México, Città del Vaticano, vendredi 27 mars 2020.  Le Pape François sous la pluie, lors des cérémonies pascales, dans une place Saint Pierre inaccessible et vide.

10 mars 2020, confinement total de l’Italie. 4 mai 2020, le pays sort de son confinement.

Un voyage photographique qui révèle non seulement la saturation dramatique dans les hôpitaux et les "zones rouges" mais aussi la résilience, les villes désertes, la solidarité, la vie sur les balcons, la lente reprise vers ce qui devenu maintenant une nouvelle normalité. Soixante-dix photographies de 30 photographes de onze pays pour rendre compte de cette situation, de cette période entre mars et juin, des premières fermetures dramatiques à l’état de souffrance croissant du pays, de la résistance de la population à la lente reprise de l’activité. Voici ce que propose l'exposition des musées capitolins de Rome, un voyage rendant hommage au courage et à la résilience des Italiens dans les jours les plus difficiles de la pandémie du Covid-19 mais aussi aux professionnels de l’information. 

L’exposition [non vue, je consulte le dossier de presse] commence dans la force de la dramaturgie de ce temps historique avec les images de l’intérieur des églises, de la souffrance du personnel hospitalier en première ligne. Succèdent le silence des rues et des places italiennes, la souffrance des intubés, la famille des malades. La seconde partie évoque "la lumière" de la renaissance d'une population réagissant. D’abord les chants sur les balcons et les terrasses puis la réouverture de quelques magasins autorisés, le retour à la vie, peu à peu, dans une normalité conditionnée par de nouvelles règles -  distanciation physique, port du masque et de prise de température - que nous avons apprises à connaître et à respecter.

 

Grzegorz Galazka / SIPA Press, Città del Vaticano,  dimanche 24 mai 2020. Les Gardes Suisses pontificaux, portail Petriano.

Chris Warde-Jones / The Daily Telegraph, Amalfi, mercredi 6 mai 2020. Trois habitants dans des distances physiques, place du Duomo.

L’exposition se clôt par le travail des reporters dans ce temps pandémique, comment les photographes durent s’adapter à leurs nouvelles conditions de travail imposées par le confinement, les conférences de presse et les entretiens à distance, l’activité par Internet.  

 

Eric Vandeville / Abaca Press,  Rome,  mercredi 18 mars 2020. Trois mannequins, Via Condotti, une présence surréaliste dans cette rue du luxe et de la mode, d’habitude fréquentée par les fashions. Les escaliers et la place d’Espagne… vides,  la Trinité-des-monts, le Pincio. Personne.

Eric Vandeville / Abaca Press, Città del Vaticano,  mercredi 3 juin 2020. Touristes masqués visitant la Sala di Costantino le jour de la réouverture des Musei Vaticani. Le retour.

 

CONFINEMENT ITALIE vu par la Presse Étrangère / LOCKDOWN ITALIA visto dalla Stampa Estera

Musei Capitolini - Palazzo dei Conservatori, Sale terrene,

8 octobre  - 1er novembre 2020 – prolongation jusqu’au 10 janvier 2021

Commissariat de Chris Warde-Jones et Victor Sokolowicz

 

En France, #confinement2 pour une période allant du vendredi 30 octobre à mardi 1er décembre 2020… La culture s'arrête une seconde fois. Fermeture temporaire des musées, expositions, opéras, théâtres, cinémas. Les librairies aussi #confinement2jour1.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article