Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

 

 

Gilles Kraemer (déplacement et séjour à Biarritz à titre personnel)

 

Belli momenti di piacer e di dolcezza pour happy few.

 

Marie-Ange Nguci © Caroline Doutre

En 2011, âgée de 13 ans, Marie-Ange Nguci entre au Conservatoire National Supérieur de Paris dans la classe du pianiste Nicholas Angelich. Aucun territoire ne lui échappe, ne lui est inconnu; elle a étudié le violoncelle et l’orgue, complété son parcours par une formation à la direction d’orchestre. C’est la pianiste entendue ce mercredi 5 août au Biarritz Piano Festival. La jeunesse, c’est la marque de ce festival estival de piano, sous la direction artistique de Thomas Valverde.

Cette étrange année 2020 a rebattu les cartes, il fallait s’adapter aux contraintes imposées par la Covid-19. Faire l’impasse et annuler ce festival ou le maintenir ? Cette 11e édition a été revue et ajustée proclame l’affiche, avec une programmation jeune et ambitieuse comme les années précédentes. Une programmation renouvelée puisqu’il fallait s’adapter aux contraintes. Comme le souligne Thomas Valverde, les artistes ont joué le jeu d’une soirée doublée – le même concert est donné à 18h 30 et 21 h – avec une jauge réduite – 200 personnes au lieu de 600 -. L’essentiel était sauvé

 

Biarritz, Espace Bellevue © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 5 août 2020

Un seul lieu, l’immense rotonde de l’Espace Bellevue, 7 mètres sous plafond, qui fut un temps l’un des deux casinos de la ville balnéaire basque. Chaises deux par deux, grande distance respectée, masque obligatoire pendant le concert, dans une ville où le port du masque est obligatoire dans les rues du centre ville depuis l’arrêté municipal du lundi 3 août. En réalité, sauf aux Halles et dans les magasins, … l’esprit vacances est parfois encore présent  

Fin d’après-midi extraordinaire, avec une programmation pertinente, offrant toutes les subtilités et les difficultés pour une maîtrise phénoménale du Steinway par Marie-Ange Nguci. Chaleureux applaudissements mais, difficile de crier brava masqué.

 

Marie-Ange Nguci © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 5 août 2020

Scriabine et la sonate n°5 toute en retenue après un départ comme un coup de tonnerre. Dans la précipitation de la partition, toutes les notes se détachent dans l’effleurement, presque des caresses du clavier. Arrêt final, les mains en suspens, le corps rejeté en arrière, comme si les notes frissonnaient encore du piano.

Ravel, le magicien du pays basque. Ravel et la Barque sur l’océan jamais si bien nommée, interprétée, d’un rythme souple comme l’indique la partition, dans cette rotonde ouverte sur la Grande plage, la Roche plate et l’Atlantique. La pièce raconte la mer, en des notes impressionnistes, se terminant tout en douceur.  

Beethoven, normal, pour son bicentenaire, avec la Fantaisie, opus 77.

Prokovief dans l’éblouissement de la Sonate n°6, en quatre instants. Tout est appropriation comme si Marie-Ange allait chercher les tripes du piano, en en remontant toutes les forces intérieures dans le premier mouvement. Tout en volupté et connivence pour le second. Puis en réconciliation comme pour remercier le Steinway de l’avoir suivie pour lui faire dire tout ce qu’elle voulait dans le vivace final. Vivace qui n'a jamais aussi bien porté cette appellation.

Belli momenti di piacer e di dolcezza pour quelques happy few.

 

Biarritz, Espace Bellevue au lointain © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, août 2020

 

11e Biarritz Piano Festival

3 – 11 août 2020

Espace Bellevue - Biarritz

https://www.biarritzpianofestival.com/

Marie-Ange Nguci, piano - mercredi 5 août | 18h30 & 21h

Alexandre Scriabine : sonate n°5 en fa dièse majeur, opus 57

Maurice Ravel : Une barque sur l’océan (pièce III, extrait de Miroirs

Ludwig van Beethoven : Fantaisie en sol mineur, opus 77

Sergueï Prokofiev : Sonate n°6 op. 82

https://www.francemusique.fr/emissions/l-invite-du-jour/marie-ange-nguci-est-l-invitee-de-saskia-de-ville-38651

https://www.francemusique.fr/evenements/11e-edition-du-biarritz-piano-festival-du-3-au-9-aout-2020

https://www.lefigaro.fr/culture/suivez-en-direct-le-concert-de-marie-ange-nguci-au-biarritz-piano-festival-20200805

Ce concert entre dans le cadre de #RestonsConnectésAuClassique. Les Arts Florissants de William Christie et Reinoud van Mechelen en direct du festival de Menton, le 8 août à 21h30. Le Festival de Prades, dont Jean Castex, le Premier ministre, est familier donc extrêmement suivi cette année puisqu'il... faudra y être et s'y faire voir, un vrai casse-tête pour le service du protocole (le 12 août à 19 heures, à l’abbaye Saint Michel de Cuxa) pour F. Schubert Quintette à cordes à deux violoncelles en do majeur op. 163 D. 956 avec le Quatuor Danel | François Salque et K. Penderecki Sextuor pour clarinette, cor, piano, violon et alto, violoncelle et piano (2000) – Hommage à K. Penderecki avec Michel Lethiec | André Cazalet | Oliver Triendl | Christian Altenburger | Hartmut Rohde | Arto Noras. Festival de Sablé avec Marie Perbost accompagnée par l'ensemble Il Caravaggio le 29 août, à 20h30.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article