Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

 

Gilles Kraemer (d'après le communiqué de presse)

Étrange année 2020 à Venise. Pas de Biennale de l’Architecture, repoussée à 2021. Biennale de l’art en 2022, ce qui lui permettra, avec une année de plus, espérons-le, d’être plus convaincante que celle de 2019 totalement inexistante aux Giardini et à l’Arsenale comme si les artistes ne savaient plus quoi montrer et dire, dans une complaisance du nombrilisme. (1)

 

Padiglione Centrale aux Giardini © Jacopo Salvi.

La Biennale di Venezia, à l’occasion de l’exposition Le muse inquiete. La Biennale di Venezia di fronte alla storia qui se tiendra au Pavillon Central des Giardini - 29 août – 8 décembre 2020 – a décidé de décerner un Lion d’Or Spécial à quatre directeurs artistiques du secteur des arts visuels de la Biennale : Maurizio Calvesi, Germano Celant, Okwui Enwezor et Vittorio Gregotti. Des Lions d’Or "Spéciaux"  pour quatre personnes qui ne seront pas présentes pour les recevoir puisque récemment disparus. L’étrangeté de l’année 2020 n’a pas fini de perturber  !

Cette reconnaissance concerne uniquement quatre directeurs décédés – le conseil d’administration de la Biennale Luigi Brugnaro maire de Venise, Claudia Ferrazzi et Luca Zaia ayant joué subtilement l’atout de la diplomatie, il n'y aura aucune jalousie –, ayant laissé chacun une empreinte significative dans le domaine de l’art.

Pour le Président de la Biennale, Roberto Cicutto, la reconnaissance internationale de la Biennale est due aussi au travail et à l’originalité de ces directeurs artistiques qui ont su percevoir les changements les plus significatifs de la culture contemporaine. La Biennale est ainsi le laboratoire où Calvesi, Celant, Enwezor et Gregotti ont exprimé une pensée critique et visionnaire, sachant regarder vers le futur et souvent l’anticipant.

Ces prix seront décernés le 1er septembre dans l’enceinte des Giardini, trois jours après l’inauguration de l’exposition Le muse inquiete dont le commissariat est assuré, pour la première fois par les directeurs des six secteurs artistiques (2).

 

Maurizio Calvesi, 1986 © La Biennale di Venezia.

Maurizio Calvesi (Rome, 1927 –2020) de 1980 à 1982, fit parti du conseil de la Biennale puis, sera en 1984 et 1986 commissaire de la 41e et 42e Biennale. Historien de l’art, professeur, les Carache, Caravage, Piero della Francesca, Dürer, Piranèse mais aussi le Futurisme, de Chirico ou le Pop art furent ses centres d'intérêt.

 

Germano Celant devant Senza titolo (Giallo), 1965. Collection privée © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, Venise, 8 mai 2019, visite presse de la rétrospective Kounellis à la Fondation Prada. 

Germano Celant (Gênes 1940 – 29 avril 2020 Milan, décédé des suites du Covid-19). Il fut en 1997 commissaire de la 47e Biennale.

 

Okwui Enwezor © La Biennale di Venezia

Okwui Enwezor (Calabar, Nigeria 1963 – 2019 Munich), fut commissaire de la 56e Biennale, All the World’s Futures, en 2015.

 

Harald Szeemann et Vittorio Gregotti (à droite), 1975 © La Biennale di Venezia.

Vittorio Gregotti (Novara, 1927 – 15 mars 2020 Milan, décédé des suites du Covid-19), architecte et théoricien de l’architecture. De 1975 à 1977, il fut directeur des arts visuels et de la section architecture.

 

(1) http://www.lecurieuxdesarts.fr/2019/05/la-biennale-de-l-art-de-venise-a-un-tournant-que-vuol-dire-ancora-la-biennale-di-venezia-58eme-exposition-internationale-d-art.html

(2) http://www.lecurieuxdesarts.fr/2020/07/venise-et-la-biennale-une-exposition-encyclopedique-des-arts-dans-des-temps-inquiets-la-biennale-di-fronte-alla-storia-una-mostra-al-padig.html

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article