Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Gilles Kraemer.       

Dove sono i bei momenti / Di dolcezza, e di piacer ? Sono di ritorno a Venezia, alle Gallerie dell’Accademia

 

Jacopo Robusti detto Jacopo Tintoretto (Venise 1519 – 1594), Saint Marc libérant un esclave, 1547-1548. Huile sur toile. 416 x 544 cm.. Venise, Scuola Grande di San Marco puis Paris Musée Napoléon (1797-1815) puis restitution à Venise en 1816 © Alessandra Chemollo, réouverture des Gallerie dell’Accademia, Venise, 26 mai 2020.

 

La salle des Giorgione, Gallerie dell'Accademia, Venise. Crédit photographique Gallerie dell'Accademia, Venise, 2020.

 

La très-chère était nue, et, connaissant mon cœur, / Elle n’avait gardé que ses bijoux sonores, … La fresque de Giorgione La Nuda est de nouveau visible à l’Accademia, après une timide apparition le 3 mars. Avant de s’éclipser, victime de la Covid-19, l’obligeant à un confinement lié à cette pandémie (1).

 

Giulio Manieri Elia © Alessandra Chemollo, mai 2020.

 

Depuis mardi 26 mai, les Gallerie dell’Accademia de Venise sont parmi les premiers musées italiens à rouvrir après une fermeture de deux mois rendue obligatoire par le coronavirus. Signal important pour la ville de Venise. " Cette institution présente la plus importante collection de peinture vénitienne au monde " souligne Giulio Manieri Elia, le directeur de ce musée national. La décision de rouvrir les Galleries et l’accueil dans les meilleures conditions du public a été possible grâce à l’implication de tous ceux qui travaillent dans ce musée, ajoute-t-il. Il est apparu que cette institution ne devait pas manquer ce rendez-vous, un message de confiance sur le futur de Venise. L’art et la culture sont la vocation et le destin de cette ville, un lien indissoluble pour les vénitiens qui se reconnaissent dans leur patrimoine ". 

 

Jacopo da Ponte, detto Jacopo Bassano (Bassano del Grappa 1510 - 1592), Sainte Anne avec la Vierge enfant et saints Jérôme et François ou Pala di Sainte Anne, 1541. Huile sur toile. 147 x 103 cm.. © Musei Civici Bassano del Grappa, “Su gentile concessione dei Musei Civici di Bassano del Grappa”. Fotografo: Luigi Baldin Fotografo d’arte - Treviso, Anno 2011.

 

Cette réouverture est l’occasion de présenter, dans le parcours, l’extraordinaire peinture d’autel Sainte Anne avec la Vierge enfant et saints Jérôme et Francois ou Pala di Sant'Anna, de Jacopo da Ponte, dit Jacopo Bassano Peinte pour l’église des Réformés d’Asolo (province de Trévise, région de la Vénétie), cette toile figurait, en 1812 dans les collections des Gallerie. Elle fut ensuite déposée à l’église de Sossano à la fin du XIXe siècle puis, en 1956, au musée municipal de Bassano del Grappa (province de Vicence). Elle revient aujourd’hui à Venise, intégrant pour quelques temps la salle XXIII (ex-église de Santa Maria della Carità) avant d’être présentée dans une salle entièrement consacrée à l’œuvre de Bassano et dont l’ouverture est prévue cet automne 2020. Cette peinture de jeunesse se ressent de l’influence de Pordenone, des premières expérimentations du manièrisme dans les années 1540 et du naturalisme de l’École lombarde.

 

Ceci sera l’occasion de revoir le cycle de sainte Ursule / Le storie di Sant’Orsola, dont la restauration est terminée depuis juin 209. Il fut réalisé, par Vittore Carpaccio, entre 1490 et 1495, pour la Scuola homonyme située près de la basilica dei Santi Giovanni e Paolo. Ainsi que le nouveau parcours. Pacours que j’avais trouvé triste, fade par le choix d’une seule couleur des murs pour l’ensemble des salles, un gris trop neutre nuisant aux peintres vénitiens.

 

Réouverture des Gallerie dell’Accademia - Venise

Mardi à dimanche, de 8h 15 à 19h 15

www.gallerieaccademia.it/ 

(1) La Nuda di Giorgione di ritorno alle Gallerie dell’Accademia di Venezia. La Nuda de Giorgione de nouveau exposée dans les Galeries de l’Accademia à Venise   http://www.lecurieuxdesarts.fr/2020/03/la-nuda-di-giorgione-di-ritorno-alle-gallerie-dell-accademia-di-venezia-la-nuda-de-giorgione-de-nouveau-exposee-dans-les-galeries-de

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article