Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Gilles Kraemer (d'après le communiqué de presse).     

Dove sono i bei momenti / Di dolcezza, e di piacer ?

 

Initialement prévue du 14 au 17 mai, repoussée dans le cadres des diverses mesures relatives à la lutte contre la propagation du virus Covid-19, la 7e édition de Paris Gallery Weekend est annoncée du 2 au 5 juillet 2020.

Pour la première fois, Paris Gallerey Weekend devait durer 4 jours, du 14 au 17 mai, réunissant une quarantaine de galeries, de Saint-Germain-des-Prés à celles du 8è arrondissement, des nouveaux espaces de Romainville et de Pantin au Marais.

Qu’en sera-t-il en juillet ? Le festif ne sera plus de mise. Ni brunchs ni cocktails chez des collectionneurs, ni dîners. Ni ce moment fort de la soirée au Réfectoire des Cordeliers, permettant aux galeristes participants et à l’organisation d’inviter 700 professionnels de l’art, collectionneurs et partenaires.

 

Mais, si tout change ou devrait enfin changer, rien ne change, le créneau des "vraiment très importants" est toujours de mise. De jeudi à dimanche, horaire VIP de 11h à 12h. Et cocktail VIP en galeries, jeudi, de 19h à 21h. Pour les autres, ceci sera de 12h à 19h.   

 

Réunissant 59 galeries d'art moderne et contemporain (de Air de Paris à David Zwirner, Paris Gallery Weekend concrétise la volonté des participants de relancer ensemble l'activité culturelle et artistique, l’envie de renouer avec le public avant l'été. Après une période marquée par le virtuel durant ce confinement Covid-19, ce week-end des galeries sera l’occasion de se confronter à nouveau et enfin aux œuvres dans leur réalité.

72 expositions soit 47 expositions individuelles et 25 expositions de groupe.  Adapté à ce contexte très particulier, Paris Gallery Weekend 2020 se concentrera principalement sur des parcours d’une galerie à l’autre et la mise en valeur des expositions présentées par les galeries, gratuites et accessibles à tous. Des horaires étendus seront proposés, des rendez-vous seront organisés en nombre très restreint et des solutions en ligne complèteront cette offre. En collaborant à nouveau avec Artsy, PGW déploiera en ligne des outils qui permettront à des collectionneurs, y compris internationaux, de découvrir à distance les expositions présentées par les galeries parisiennes.

 

Le programme est consultable sur www.parisgalleryweekend.com

Quelques pistes ? Galerie La Forest Divonne et Les douze mois de l'année de Vincent Bioulès à travers le motif de l'étang de l'Or. Galerie Jocelyn Wolff pour Notre Sud de Miriam Cahn et Sauvetage Sauvage de Diego Bianchi. Galerie Nathalie Obadia avec une exposition de groupe sur les deux sites parisiens et Etudes pour le portrait de Pierre-François de Jérôme Zonder à l'espace Saint Merri. Galerie Suzanne Tarasieve et The Crossing de Gil Heitor Cortesão.

Galerie Anne-Sarah Bénichou et … et des échelles pour les oiseaux de Chourouk Hriech. Les Filles du Calvaire et Ultima Thulé d’Edouard Wolton.

Perrotin avec Gabriel Rico et Jean-Philippe Delhomme; ce galeriste offre son espace Saint-Claude à un groupe de galeries parisiennes (2)

Galerie Jean Fournier et Ensecrètement de Bernard Moninot autour de deux œuvres spatiales. Galerie Sator avec une exposition de groupe sur son site de Romainville et Nazanin Pouyandeh dans son espace parisien.  David Zwirner avec le photographe Philip Lorca diCorcia.

Éric Mouchet avec Body Language, exposition de groupe Christine Crozat, Pierre Gaignard, Hudinilson Jr., Kubra Khademi, Robert Mapplethorpe, Gwendoline Perrigueux, Isabelle Plat, Louis-Cyprien Rials, Miguel Ángel Rojas, Vincent Voillat. Galerie Zlotowski autour d'un art oublié des artistes, celui de la tapisserie mais en pleine renaissance, enfin rédécouvert; rendez-vous est donc donné Autour d'une tapisserie de Le Corbusier

Galerie RX avec Hermann Nitsch, Xia Fan et surtout Joël Andrianomearisona vu lors de la Biennale de l'art de Venise 2019 puisqu'il représentait Madagascar et visible actuellement au domaine de Chaumont-sur-Loire  (1).

 

Pour Sandrine Djerouet, directrice Galerie Jocelyn Wolff, membre du Conseil de Paris Gallery Weekend " Sans se substituer aux foires ni aux grandes institutions qui ne peuvent encore ouvrir, Paris Gallery Weekend va offrir à un public désireux la possibilité de renouer avec le plaisir de voir une exposition et de la confrontation physiques aux œuvres ".

Selon Nathalie Obadia, fondatrice et directrice, Galerie Nathalie Obadia, Paris/Bruxelles, " Plus que jamais, Paris a tous les atouts pour incarner la capitale du réveil artistique grâce à la diversité et au dynamisme des galeries d'art, des plus historiques aux plus expérimentales. À travers le parcours de Paris Gallery Weekend, les visiteurs sont invités à découvrir un grand nombre d’expositions mettant en valeur la scène française et les créateurs internationaux de plus en plus heureux de venir exposer à Paris. ".

 

Créé en 2014 à l’initiative de Marion Papillon – présidente depuis décembre 2019 du C.P.G.A. (Comité Professionnel des Galeries d’Art réunissant 284 galerie) -, Paris Gallery Weekend est piloté par Marie Delas avec le concours d’un Conseil de galeristes où figurent Anne-Sarah Bénichou (Galerie Anne-Sarah Bénichou, invitée par la galerie Perrotin - espace Saint Claude du 23 mai au 6 juin), Nathalie Berghege (Galerie Lelong & Co), Éric Dereumaux (Galerie RX), Sandrine Djerouet (Galerie Jocelyn Wolff, invitée par la galerie Perrotin - espace Saint Claude du 4 au 18 juillet), Léo Marin (Galerie Éric Mouchet), Jérôme Poggi (Galerie Jérôme Poggi invitée par la galerie Perrotin - espace Saint Claude du 4 au 18 juillet). (2)

 

(1) http://www.lecurieuxdesarts.fr/2020/05/reouverture-du-domaine-de-chaumont-sur-loire.html

 

 

(2) Restons unis. La galerie Perrotin invite 26 galeries parisiennes à présenter une sélection de leurs artistes, du 23 mai au 14 août  http://www.lecurieuxdesarts.fr/2020/05/restons-unis-la-galerie-perrotin-invite-26-galeries-parisiennes-a-presenter-une-selection-de-leurs-artistes-du-23-mai-au-14-aout.htm

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article