Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Gilles Kraemer.   

Dove sono i bei momenti / Di dolcezza, e di piacer ? Dobbiamo ancora aspettare

© Photographie La Biennale di Venezia.

 

Biennale de Lyon 2021 repoussée en 2022. Et, aujourd'hui, l'annonce des deux biennales les plus emblématiques. Celles de Venise.

En raison de la pandémie du Covid-19, l’ouverture de la Biennale d’Architecture de Venise fut d’abord repoussée du 23 mai au 29 août 2020, raccourcie à 3 mois, se terminant le 29 novembre 2020. Ses organisateurs ont annoncé, ce lundi 18 mai, que cette manifestation est finalement reportée en 2021, du 22 mai au 21 novembre.

Rappelons que jusqu’en 2012, la Biennale se déroulait sur un trimestre. Les dates changèrent lorsque la Biennale 2014 s’ouvrit le 7 juin puis celle de 2016 avançant la date au 28 mai. Intérêt sous-jacent d'attirer plus de visiteurs mais aussi et surtout montée en puissance de cette Biennale face à une Biennale de l'art se cherchant de plus en plus.

 

Hashim Sarkis © Photographie de Bryce Vickmark.

 

Comme le souligne Hashim Sarkis commissaire de cette 17e Exposition Internationale d'Architecture How will we live together ?, " Dans un contexte marqué par des divergences politiques de plus en plus importantes et des inégalités économiques de plus en plus grandes, nous demandons aux architectes d’imaginer des espaces dans lesquels nous pouvons vivre généreusement ensemble : ensemble comme des êtres humains qui, malgré l’individualisme croissant, souhaitent se connecter entre eux et avec les autres espèces dans l’espace numérique et dans l’espace réel ; ensemble comme de nouvelles familles à la recherche d’espaces de vie plus diversifiés et plus dignes; ensemble comme des communautés émergentes qui exigent l’équité, l’inclusion ; ensemble nous dépasserons les frontières politiques pour imaginer de nouvelles géographies associatives; et ensemble nous pourrons affronter des crises qui demandent une action globale pour que nous puissions continuer à vivre ".

 

Cecilia Alemani © Ministero per i Beni e le attività culturali per il Turismo.

.

La 59e Biennale de l’art qui aurait dû se tenir de mai à fin novembre 2021, est reportée de facto du 23 avril au 27 novembre 2022. Avec l’ajout de deux semaines. Habituellement, la Biennale commençait mi-mai. Dans un temps encore proche, jusqu’en 2013, elle débutait en juin. C’est en 2015 qu’elle fut avancée d’un mois. Toujours cet intérêt sous-jacent de plus en plus de visiteurs.

Ce temps de report permettra-t-il à la Biennale de l’Art de se remettre, enfin, en cause ? La 58e fut ennuyeuse, très ennuyeuse, entre Giardini et l’Arsenale, à l’exception des Pavillons de Madagascar et du Brésil. La Biennale fut plutôt le sacre des morts avec la réussite des événements collatéraux Venise et le sacre des morts. Hans Arp et Arshile Gorky - 58ème Exposition International d'Art - Biennale de Venise - Biennale di Venezia 2019 (II)

Faisons confiance à Cecilia Alemani, commissaire de la Biennnale 2020. Je lui reconnais la parfaite réussite du Pavillon Italie de la Biennale de 2017 dont elle fut la commissaire Cecilia Alemani direttore del Settore Arti Visive e curatrice della 59e Esposizione Internazionale d’Arte 2021 - Venezia

 

© Le Curieux des arts Gilles Kraemer, mai 2019, semaine presse Biennale de Venise.

 

Je renvoie à ce que j’écrivais, il y a juste un an. " Désillusion de cette Biennale 2019 face à cette présentation d'un état général cru et impitoyable de ce que l'art contemporain est devenu. De très nombreux pavillons effectuent un retour sur une réflexion intérieure très prononcée, comme un enfermement sur son identité. Ce qui est symptomatique et très troublant, c'est cette conjonction entre une désillusion à l'égard de l’exposition May You Live In Interesting Times, thème souhaité par le directeur artistique Ralph Rugoff et une désillusion à l'égard des propositions des Pavillons. Un reflet d'une expression actuelle de l'art de notre temps avec une force acquise par la vidéo. Que ces deux avis concordent, situation incroyable, n'est pas une heureuse constatation. Elle mérite réflexion. Remise en cause. La Biennale est en souffrance.". La Biennale de l'art de Venise à un tournant ? Que vuol' dire ancora la Biennale di Venezia ? 58ème Exposition Internationale d'Art (I)

 

Entrée des Giardini © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, semaine presse de la Biennale de l'art de Venise, mai 2019. 

Cette Biennale 2019 fut la manifeste démonstration de l’abysse de l’art contemporain arrivé à l’acmé de ne plus savoir quoi proposer à force d’errer dans les " rémanences de la temporalité, les mises en abyme…. " selon la logorrhée de curateurs ne sachant plus comment le présenter, le défendre et le justifier.

Ce temps inespéré, un an de plus de réflexion, permettra-t-il, enfin aux artistes, de nous retenir ? Et de le montrer dans une ville en souffrance depuis l’acqua alta de novembre 2019 (187 centimètres le 12 novembre), maintenant la pandémie du coronavirus, deux messages d’autant plus fort de détresse et de crise de notre siècle que les artistes devront interpréter. A eux de dessiller nos yeux et de pressentir, de révéler  ce qui attend notre Planète. Les lendemains ne s’annoncent pas enchantés.     

 

La 77e édition de la Mostra, du 2 au12 septembre, est toujours d'actualité, également le 48e Festival International du Théâtre du 14 au 24 septembre et le 64e Festival International de Musique Contemporaine du 25 septembre au 4 octobre. Pour se clore par le 14e Festival International de Danse Contemporaine du13 au 25 octobre 2020. Venise ville qui souhaite toujours  être porteuse d'espoir !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article