Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Gilles Kraemer.  

Dove sono i bei momenti / Di dolcezza, e di piacer ? Sono di ritorno a Venezia

 

La Collezione Peggy Guggenheim, Palazzo Venier dei Leoni, Venezia. © Collezione Peggy Guggenheim, Venezia. Photo Matteo De Fina.

 

© Collezione Peggy Guggenheim, Venezia. Photo Matteo De Fina

Mardi 2 juin, fête de la République italienne. Symboliquement, jour de réouverture pour de nombreuses institutions en Italie, après la longue période de confinement. À Venise, la Collectio Peggy Guggenheim fermée depuis le 8 mars, 86 jours, rouvre. Réouverture gratuite le 2 juin, sur réservation. Pour les jours de visite, pour l'instant les samedi et dimanche, il faudra impérativement réserver.

 

La Collezione Peggy Guggenheim, Palazzo Venier dei Leoni, Venezia. Jackson Pollock, Alchimia (Alchemy), 1947. Huile sur toile. 114,6 x 221,3 cm... © Collezione Peggy Guggenheim, Venezia. Photo Matteo De Fina. Je renvoie à l'exposition http://Charles et Jackson Pollock se retrouvent chez Peggy Guggenheim à Venise 

 

Plaisir de retrouver, enfin, l’atmosphère unique de ce palais qui fut la demeure de Peggy pendant 30 années, sa collection, ses chefs-d’œuvre, son jardin et ses statues. Alberto Giacometti, Ernst, Brancusi, Pollock, la tête de lit de Peggy par Calder, Léger, Picasso.. .

Pour l’instant, uniquement les samedis et dimanches et seulement la collection permanente. En n’oubliant pas de dire bonjour à L’Ange de la ville de Marino Marini qui nous accueille chez Peggy. Car, de l’ange il n'a vraiment que le nom… .

 

Migrating Objects. Arte dall’Africa, dall'Oceania e dalle Americhe nella Collezione Peggy Guggenheim. A cura di Christa Clarke, R. Tripp Evans, Ellen McBreen, Fanny Wonu Veys, con Vivien Greene. Collezione Peggy Guggenheim, 15 février–14 juin 2020. Photo Matteo De Fina © Collezione Peggy Guggenheim, Venise.

 

Au premier plan, Masque d’épaules, probablement première moitié du XXe siècle. Artiste non connu, Baga, Guinée. Bois et laiton. 142 x 40 x 75 cm.. Pablo Picasso, Buste d'homme en tricot rayé, 14 septembre 1939. Gouache sur carton. 63,1 x 45,6 cm..

 

 

 

 

 

 

Migrating Objects. Arte dall’Africa, dall'Oceania e dalle Americhe nella Collezione Peggy Guggenheim. A cura di Christa Clarke, R. Tripp Evans, Ellen McBreen, Fanny Wonu Veys, con Vivien Greene. Collezione Peggy Guggenheim, 15 février–14 juin 2020. Photo Matteo De Fina © Collezione Peggy Guggenheim, Venise.

 

Au premier plan, Casque (Ago Egungun), probablement première moitié du XXe siècle. Atelier de Oniyide Adugbologe (1875–1949 c.; artiste Yoruba), Abeokuta, Nigeria. Bois, pigments et colorants naturels. 70 x 33 x 35 cm..

 

Migrating Objects. Arte dall’Africa, dall'Oceania e dalle Americhe nella Collezione Peggy Guggenheim. A cura di Christa Clarke, R. Tripp Evans, Ellen McBreen, Fanny Wonu Veys, con Vivien Greene. Collezione Peggy Guggenheim, 15 février–14 juin 2020. Photo Matteo De Fina © Collezione Peggy Guggenheim, Venise.

 

Au premier plan, Figure d’ancêtre, 1900 - 1960. Artiste non connu Sawos, Village Yamok, Province Sepik Orientale, Papouasie-Nouvelle-Guinée. Bois et pigments naturels. 140 x 30 x 17 cm.. Max Ernst, La Toilette de la mariée, 1940. Huile sur toile. 129,6 x 96,3 cm.. 

Ouverte depuis le 14 février 2020, l’exposition Migrating Objects. Arte dall’Africa, dall'Oceania e dalle Americhe nella Collezione Peggy Guggenheim, est actuellement fermée, dans l’attente d’une possible réouverture. Aspect moins connu, sinon méconnu de Peggy, elle présente 35 œuvres d’art non occidental, Afrique, Nouvelle-Guinée, Mexique… de sa collection.

 

L’exposition de cet été (27 juin - 28 septembre 2020), consacrée à Lygia Clark. Pittura come sperimentazione, 1948 - 1958 / Lygia Clark. La peinture comme champ d’expérimentation, 1948 - 1958 est annulée. Elle devait venir du  Guggenheim Bilbao où elle sera présentée du 1er juin au 25 octobre 2020 (elle aurait dû y ouvrir le 6 mars) (1).

 

"Pendant ce temps suspendu, l’art et la culture ont eu un aspect apaisant fondamental. Aujourd’hui nous avons le devoir de mettre en avant notre mission, celle d’éduquer en rouvrant les portes de ce musée, même si les conditions sont celles d’une grande incertitude souligne Karole P. B. Vail directrice de cette institution vénitienne depuis juin 2017 - petite-fille de Peggy, elle succède à Philip Rylands qui fut 37 années durant, en poste à Venise -. Ajoutant " depuis toujours, nous croyons au pouvoir de transformation et thérapeutique de l’art, qui aide et procure force, même dans les périodes difficiles. Durant ces 86 jours de fermeture, nous n’avons cessé de communiquer avec notre public, réduisant cette distanciation physique par notre support Internet et les réseaux sociaux. Aujourd’hui et encore plus, le musée est lieu d’une communauté qui s’y retrouve et, la Collection Peggy Guggenheim revit grâce aux regards des visiteurs et cet échange avec les œuvres ".

 

Peggy Guggenheim Collection - Palazzo Venier dei Leoni - Venise

Réservation obligatoire https://guggenheim-venice.vivaticket.it/

Pour l’instant, uniquement le samedi et dimanche.

Marino Marini, L'Ange de la ville, 1948 ( fonte 1950 ?). Bronze. Collection Peggy Guggenheim, Venise © photographie Le Curieux des arts Gilles Kraemer, juin 2016, Collezione Peggy Guggenheim, Venise.

 

Lygia Clark, Le violoncelliste ( O Violoncelista ), 1951. Huile sur toile. 105,5 x 81 x 2,7 cm.. Collection particulière © Courtoisie Association culturelle “The World of Lygia Clark” X.2017.23.

(1) Pionnière de l’abstraction, Lygia Clark (Belo Horizonte, Brésil, 1920 - 1988 Río de Janeiro, Brésil) est une artiste fondamentale de la seconde moitié du XXe siècle. L’exposition au Guggenheim de Bilbao, propose une nouvelle analyse des années de formation - 1948-1958 - de cette artiste, années d’expérimentations entre figuration et abstraction débouchant sur le puissant langage visuel qui définira les créations de la maturité.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article