Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Gilles Kraemer.   

Dove sono i bei momenti / Di dolcezza, e di piacer ?

#ConfinementJour38, ce jeudi 23 avril 2020, si vous avez bien annoté, tous les matins, votre agenda. Vernissage virtuel du Salon International du Livre Rare, à Paris, dans quelques instants, à 17h. Votre carton d'invitation est https://www.salondulivrerare.paris/

Même si les libraires souhaitent garder le suspense jusqu’au vernissage… virtuel, les portes s’ouvrant pour une fois pour tous à la même heure, que pourrons-nous y découvrir ?  

Victor Hugo, Gustave Flaubert, Racine, Maupassant, Corneille, Molière n’en doutons pas. Comment ne songerait-on pas à Xavier de Maistre voyageant autour de sa chambre ? À Montaigne ? Ou à Michel Houllebecq ? À L’Utopie de Thomas Moore ou à Voyage dans la lune de Cyrano de Bergerac ? Autant de romans pour nous évader de #Covid-19. Camus très lu actuellement, pourrait être dans la liste idéale. Sans oublier Marcel Proust que l’on s’était promis de lire, enfin, dans sa totalité, en ces temps de confinement dans sa chambre tapissée de plaques de liège. Ou l’intégralité de La Comédie humaine de Balzac, plus spécialement Études de mœurs.

© photographie François Benedetti.

Un livre illustré du XVIIIe siècle donnant une méthode pour gagner à la loterie nationale [naturellement infaillible depuis 300 ans et que l’on va s’empresser de tester de suite ! Pour le résultat, je ne m’avance pas.

Un livre sur l'architecture des jardins saisi dans la bibliothèque d'Adolf Hitler au Berghof.

Une photographie d’Étienne Carjat, portrait dit « carte de visite », représentant Charles Baudelaire dont seulement 9 autres exemplaires sont à ce jour recensés. Que sait-on de la photographie et de l’écrivain ? Qu’il a existé une quinzaine de photographies de celui-ci, réalisées durant une période assez brève, onze années, entre le moment où il devint très connu et son décès en 1867. Elles sont de Nadar et Carjat, sauf deux réalisés à Bruxelles, par Neyt.

Un manuscrit autographe inédit, 7 carnets in-12 broché, conçu sous forme de journal de bord, dans lequel Eugène Marin Labiche (1815- 1888) retrace son voyage en Belgique et en Allemagne entrepris entre le 25 juillet et le 12 septembre 1835. Il est accompagné dans son périple par son père et un ami de ce dernier.

Jean-Paul Sartre, La Nausée, 1938, in-12, édition originale du premier roman de Jean-Paul Sartre, 1 des 23 exemplaires de tête sur vélin pur fil Lafuma Navarre.

De Claude Simon, un bel ensemble de 8 ouvrages, tous aux Éditions de Minuit, 7 dédicacés à Robert Altmann, et 1 sur grand papier.

Un bel ouvrage Art Nouveau, La Porte des Rêves de Marcel Schwob, décoré par Georges de Feure et publié pour les Bibliophiles indépendants par Octave Uzanne en 1899. Il s'agit de l'un des 20 exemplaires de collaborateurs sur Japon avec 12 dessins originaux, relié à l'époque par le Bindary Club pour son président, qui fut aussi le fondateur du Grolier Club à New York, le grand bibliophile américain Robert Hoe.

Boris Vian, Cantilènes en gelée, s.d. [1949], in-4, couverture et 5 illustrations hors-texte en noir de Christiane Alanore, édition originale tirée à 200 exemplaires, 1 des 10 de luxe comportant une suite sur Auvergne des illustrations hors-texte, à laquelle ont été jointes 2 illustrations inédites.

 

http://www.lecurieuxdesarts.fr/2020/04/un-vernissage-virtuel-pour-le-salon-international-du-livre-rare-2020-paris-i.html

http://www.lecurieuxdesarts.fr/2020/04/un-vernissage-virtuel-pour-le-salon-international-du-livre-rare-2020-qui-s-annonce-dynamique-ii.html

 

Le rédacteur de cet article est membre du Comité d’honneur du Salon international du Livre Rare.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article