Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Gilles Kraemer (d’après le communiqué) 

 

Dove sono i bei momenti / Di dolcezza, e di piacer ?

Claude Monet (1840-1926), Les Promeneurs [Bazille et Camille], 1865. Huile sur toile, 93 x 68,9 cm.. Washington, National Gallery of Art, Alisa Mellon Bruce © Washington, National Gallery of Art.

 

Pas d’exposition cause Covid-19 à Giverny ? Si tu ne viens pas à Giverny, Giverny ira à toi ! Rien d’[im]possible, tout est possible. L’exposition Plein air. De Corot à Monet qui devait se tenir du 27 mars au 28 juin 2020 au musée des impressionnismes n’aura pas lieu. Inscrite dans le parcours de la 4e édition du Festival Normandie Impressionniste, elle réunissait plus de 110 œuvres - Boudin, Corot, Degas, Turner, Manet, Monet, Signorini, De Nittis, Abbati, Valenciennes… -. Dans un parcours chrono-thématique, elle retraçait l’histoire de la peinture sur le motif, des esquisses en plein air en Italie et en Angleterre à la fin du XVIIIe siècle, à Corot et l’École de Barbizon, du mouvement italien des Macchiaioli [mouvement pictural principalement florentin] jusqu’à la naissance de l’impressionnisme en France. 

Cyrille Sciama, directeur général de l’institution givernoise et ses équipes se sont mobilisés pour que l’exposition [commissariat Marina Ferretti] viennent vers nous. Un partenariat avec Google Arts & Culture, mené depuis mars 2019, permettra au musée, dès le début du mois de mai, de présenter l’exposition virtuellement avec une mise en avant de nombreuses œuvres prévues, accompagnées d’explications pédagogiques. L’ensemble des notices d’audioguides sera mis en ligne gratuitement sur le site Internet du musée https://www.mdig.fr/. Les réseaux sociaux du musée (Facebook, Twitter, Instagram) seront également utilisés pour garder le lien avec le public.

Le catalogue co-édité avec les Éditions Gallimard, déjà sorti des presses, sera en vente dès la réouverture des librairies ainsi que par correspondance. 

 

John Leslie Breck (1859-1899), Études d’un jour d’automne, nº 7, 1891. Huile sur toile, 33,5 x 41,1 cm.. Chicago, Terra Foundation for American Art, Collection Daniel J. Terra, inv. 1989.4.7.

L’exposition L’Atelier de la nature, 1860-1910. Invitation à la collection Terra, prévue du 10 juillet au 1er novembre 2020, [commissariat de Katherine Bourguignon] est décalée actuellement en septembre pour permettre l’arrivée des œuvres et leur accrochage. L’exposition doit son titre à un texte écrit en 1855 par le paysagiste américain Asher B. Durand qui estimait qu’un jeune artiste devait s’instruire directement dans la nature avant même de recevoir une formation dans l’atelier d’un peintre célèbre. 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article