Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Gilles Kraemer (à partir du communiqué de presse).   

Dove sono i bei momenti / Di dolcezza, e di piacer ?

 

Lors du Conseil d’administration qui s’est tenu le 6 mai 2020, sous la présidence de Bernard de Montferrand, il a été décidé de consacrer une partie des ressources générées par la billetterie, soit 20 000 €, au budget d’acquisitions 2020 du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA. Celui-ci est ainsi porté à 153 000 €, les 20 000 € s’additionnant aux 133 000 € financées par la Région Nouvelle-Aquitaine et l’État.

 

Le Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA, à l’initiative de son président Bernard de Montferrand et de Claire Jacquet, sa directrice, lancèrent début avril 2020 un programme de soutien aux artistes face à la crise liée à la pandémie du Covid-19, sous la forme d’un appel à projets, auquel 412 artistes répondirent en 10 jours. De 20 initialement prévus, le nombre de projets sélectionnés est passé à 25 artistes, grâce à la générosité de plusieurs mécènes. (1)

Dans ce contexte d’une " situation d’urgence " inédite, les artistes du champ des arts visuels étaient invités à réfléchir et à concevoir un projet, en écho à cette épidémie aux conséquences brutales, sur les plans humain et social, économique et politique.

Pour inventer une nouvelle relation au monde et de " nouveaux gestes barrières " susceptibles de modifier à terme nos habitudes, les créateurs ont donné leur propre lecture de la crise, au moyen d’une multitude de médiums (peinture, dessin, photographie, performance, création sonore, sculpture, film...). L’ensemble des points de vue, sur ce présent menacé, témoigne, documente, interroge la période de confinement, synonyme d'enfermement et paradoxalement d’hyper-conscience, d’introspection et inversement d’ouverture vers des confins plus larges ou inconnus, prenant des accents tantôt dramatiques, tantôt grinçants, radicaux, provoquants, délicats, merveilleux ou désinvoltes. Au-delà de la stupeur et de la sidération, et dans la perspective du déconfinement, ils ont tracé des lignes de sens à ce présent et cet " après ". 

Le jury [exclusivement féminin], composé de quatre membres de l'équipe du Frac - Vanessa Desclaux, responsable du Pôle des attentions, Claire Jacquet, directrice, Karen Tanguy, responsable du Pôle collection & diffusion, Émeline Vincent, chargée de production Extra pôle - et de l’artiste Suzanne Husky, a privilégié les projets répondant aux critères suivants : la lecture de la crise traversée, l’originalité du projet et son lien avec la région Nouvelle-Aquitaine. (2). 

Les 25 lauréats désignés à l'issue de cet appel à projets lancé par le FRAC Nouvelle-Aquitaine MÉCA sont Benjamin Artola vivant et travaillant à Bidart, Ludovic Beillard, Johann Bernard, Carol Bîmes, Julie Chaffort,  Jean-Luc Chapin, Laurie Charles vivant et travaillant à Bruxelles, Christophe Clottes et Lúcia Leistner, Mona Convert vivant et travaillant à Lisbonne, Bastien Cosson,  Dalila Dalléas Bouzar, Bertrand Dezoteux, Céline Domengie, Maitetxu Etcheverria, Laurent-David Garnier, Coline Gaulot, Nino Laisné, Mélanie Lecointe, Isabelle Loubère, David Malek, Marion Mounic, le collectif multimédia Nani$ôka Groupe, Barbara Schrœder, Laure Subreville, Corenthin Thilloy vivant et travaillant à Limoges.

Une enveloppe de 2 000 € est attribuée à chacun d’eux. Une restitution de l’ensemble des 25 projets, sous une forme restant à définir, aura lieu en 2021.

 

(1) La maison de l'économie créative et de la culture en Nouvelle-Aquitaine ou MÉCA réunit les équipes d’ALCA-site de Bordeaux, de l’OARA et du Frac Nouvelle-Aquitaine MÉCA

(2) l'on retrouvera Suzanne Husky à la 8e édition de la Biennale internationale art contemporain Anglet - Côte Basque, prévue du 20 août au 31 octobre 2020. lalittorale.anglet.fr/presentation/

 
 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article