Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Gilles Kraemer.     

Depuis ce mardi 3 mars 2020, les visiteurs des Gallerie dell’Accademia peuvent découvrir ou redécouvrir la fresque de Giorgione La Nuda. Elle rejoint trois autres peintures de Giorgio ou Zorzi da Castelfranco detto Giorgione (Castelfranco 1476/1477- Venezia 1510) : La Vieille, La Tempête et Le Concert, dans le nouveau parcours de la peinture du Cinquecento. À côté de Tiziano et de Sebastiano del Piombo Elle était depuis 10 années présentée dans une autre institution vénitienne, le Palazzo Grimani. polomusealeveneto.beniculturali.it/musei/museo-di-palazzo-grimani

La salle des Giorgione, Gallerie dell'Accademia, Venise. Crédit photographique Gallerie dell'Accademia, Venise.

Cette fresque, une des rares traces d’une commande publique à l’artiste de Castelfranco, fut détachée en 1937 de la façade du Fondaco dei Tedeschi édifié sur le Canal Grande, à côté du pont du Rialto, succédant à l’édifice médiéval reconstruit après l’incendie de 1505. Ce bâtiment commercial des marchands allemands fut ensuite la Poste de Venise jusqu’au début des années 2000 avant d’être transformé aujourd’hui en un centre commercial de luxe, fréquenté pour sa terrasse sur le toit.

Giorgio o Zorzi da Castelfranco detto Giorgione (Castelfranco 1476/1477- Venezia 1510) La Nuda. Crédit photographique Gallerie dell'Accademia, Venezia. 

La jeune femme, debout, représentée nue, se trouve dans une niche. Elle faisait l’admiration d’Anton Maria Zanetti, en 1760, pour la " tinta sanguigna e fiammeggiante / teinte sanguine et flamboyante " de sa peau. Il est difficile de lui attribuer une interprétation ; une pourrait être un emblème de la paix politique et de la prospérité commerciale de cette République

"L'opera, che esprime la vocazione al classicismo appartenente alla tarda stagione giorgionesca – comme le signale le directeur Giulio Manieri Elia – potrà dialogare con le altre preziose opere dell'autore presenti nella stessa sala e con le composizioni dei suoi giovani allievi, Tiziano e Sebastiano del Piombo".

Cette œuvre de Giorgione vient de faire l’objet d’une restauration qui a permis le nettoyage de la surface peinte et des altérations de la détrempe, l’enlèvement des colles. D’un coût de 16.800 €, cette opération a été financée par le Patrimoine culturel de la région Friule Venezia Giulia, dans le cadre de l’exposition Il Rinascimento di Pordenone. Roberta Boscherini, Paola Potenza et Lucia Tito sont intervenues sous la responsabilité de Caterina Barnaba et la direction de Roberta Battaglia et Maria Chiara Maida.

Giorgio o Zorzi da Castelfranco detto Giorgione (Castelfranco 1476/1477- Venezia 1510) Il Concerto - Le Concert. Huile sur toile. 86 x 70 cm.. Collection privée.  Crédit Archivio fotografico GAve - “su concessione del Ministero dei beni e delle attività culturali e del turismo, Museo Nazionale Gallerie dell’Accademia di Venezia” Fotografo: Matteo De Fina.

Giorgio o Zorzi da Castelfranco detto Giorgione (Castelfranco 1476/1477- Venezia 1510) La Vecchia - La Vieille. Huile sur toile 68 x 59 cm.. Gallerie dell'Accademia, Venezia. cat.272. Crédit Archivio fotografico GAve - “su concessione del Ministero dei beni e delle attività culturali e del turismo, Museo Nazionale Gallerie dell’Accademia di Venezia”.

Giorgio o Zorzi da Castelfranco detto Giorgione (Castelfranco 1476/1477- Venezia 1510) La Tempesta. - La Tempête. Huile sur toile. 82 x 73 cm.. Gallerie dell'Accademia, Venezia. cat.915. Crédit Archivio fotografico GAve - “su concessione del Ministero dei beni e delle attività culturali e del turismo, Museo Nazionale Gallerie dell'Accademia di Venezia.

 

Giovanni Antonio de’ Sacchis, detto il Pordenone (Pordenone 1483-1539 Ferrara), San Cristoforo, 1527 - 1528 (détail). Venezia, Scuola Grande, Arciconfraternita di San Rocco.

L’exposition Il Rinascimento di Pordenone, qui vient de se tenir à la Galleria d'Arte Moderna de Pordenone, réunissait une quarantaine de dessins et peintures de Pordenone plus des peintures de Giorgione (La Nuda), Tiziano, Lotto, Jacopo Bassano et Tintoretto, Sebastiano del Piombo, Romanino, Correggio, Dosso Dossi, Savoldo, Moretto, Schiavone, Bassano, Amalteo.

Du 25 octobre 2019 au 2 février 2020. Commissariat de Caterina Furlan & Vittorio Sgarbi.

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :