Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

 Gilles Kraemer (d’après information presse).

 

 

L'arte è vita e la vita è, anche, arte   #laculturanonsiferma   #iorestoacasa

 

A l’occasion du premier DanteDì - journée nationale en Italie célébrant, le 25 mars, le poète florentin Dante Alighieri (1265 - 1321), dont l’on commémorera le 700ème anniversaire de la mort en 2021 - les Gallerie degli Uffizi annoncent l’acquisition d’une peinture sur le thème de la Divine Comédie / Divina Commedia.

Nicola Monti (Pistoia 1780 – Cortona 1864), Francesca da Rimini nell'Inferno dantesco, 1810. Huile sur toile. 168 x 121 cm..

Entrant dans les collections de l’institution de Florence, il s’agit d’une œuvre du toscan Nicola Monti, peinte en 1810 : Francesca da Rimini nell'Inferno dantesco.

Première œuvre documentée de cet artiste, figure de la peinture pro-romantique, grand admirateur de Michel- Ange, cette toile fut peinte pour son principal mécène, Luigi Fauquet négociant de Livourne. Peintre, mais aussi intellectuel et auteur, Nicola Monti rédigea le Trattatello sul nudo, un manuel de la pratique enseignée à l'Accademia fiorentina et la Poliantea, journal de son voyage en Pologne et en Russie, entre 1818 et 1821. 

Francesca da Rimini nell’Inferno dantesco s’inspire d’un épisode du Vème chant, première journée de la Divina Commedia. Dante rencontre deux esprits volants, Francesca da Rimini, épouse de Gianciotto Malatesta, et son beau-frère Paolo. Elle lui raconte comment son époux la surprenant avec Paolo les tua tous les deux. Nicola Monti a saisi cet instant précis où Dante, perdant ses sens à l'écoute de ce récit, tombe à terre, aux pieds de Virgile. 

Le musée du Louvre conserve, sur le même sujet, une toile d’Ary Scheffer représentant les ombres de Francesca da Rimini et de Paolo Malatesta apparaissant à Dante et à Virgile.

Ary Scheffer (Dordrecht, Pays-Bas, 1795 – 1858 Argenteuil, Val-d'Oise), Les ombres de Francesca da Rimini et de Paolo Malatesta apparaissent à Dante et à Virgile, 1855. Huile sur toile. 171 x 239 cm.. Legs Mme Marjolin-Scheffer, fille de l'artiste, 1900. Louvre, Département des Peintures © 1996 RMN / Jean-Gilles Berizzi..

http://cartelfr.louvre.fr/cartelfr/visite?srv=rs_display_res&langue=fr&critere=dante+scheffer+&operator=AND&nbToDisplay=5&x=45&y=11

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article