Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Gilles Kraemer.

Frédéric Mitterrand, Jean-Michel Wilmotte, Adrien Goetz © photo service presse Académie des beaux-arts, 5 février 2020.

17 mois que l'immense bureau du directeur de l’Académie de France – Villa Médicis à Rome, dont les fenêtres s’ouvrent sur la coupole de Saint-Pierre, est libre. 17 mois. Depuis le 16 septembre 2018 Stéphane Gaillard, secrétaire général de l’institution, est directeur par intérim de la Villa, s’attachant " à assurer, avec le soutien du personnel de l’institution, la continuité des missions historiques de la Villa Médicis en vue de soutenir la création artistique et la recherche en matière d’histoire de l’art. ".

La liberté de ton règle sous la Coupole. L'on y dit haut ce que nombre pense. Hugues R. Gall, ce mercredi 15 mai 2019, à l’occasion de l’installation de Muriel Mayette-Holtz à l’Académie des beaux-arts, disait en parlant de celle qui fut directrice de la Villa Médicis de septembre 2015 à septembre 2018, première femme d'ailleurs à diriger cette institution : Non, la Villa Médicis n’est pas ce château-hôtel pour brillants boursiers, artistes ou historiens, si souvent décrié et si mal compris ici, à Paris […] votre mission accomplie vous espérez la poursuivre comme tant d’autres avant vous ! Certains pourtant renâclent, ils trouvent à Paris des relais puissants, tapis dans l'ombre ! / " Vous n'êtes pas une femme si vous n'avez pas envie de vous venger !" C'est de Claudel dans l'Échange, une réplique qui ne vous concerne pas, car vous n'êtes pas médiocre, d'autres le sont pour vous ! Celle-ci par exemple qui vous annonce mi-août, d'un coup de téléphone furtif, que l'on a sifflé là-bas, pour vous, la fin de la partie ! Elle est navrée dit-elle, navrante surtout ! Mauvais théâtre ! Piètre interprète !". Françoise Nyssen, ministre de la Culture, quittera le 16 octobre 2018 la rue de Valois, suite aux publications de l'hebdomadaire-palmipède-déchaîné du mercredi matin, remplacée par Franck Riester.

Ce 15 mai 2019, sous la Coupole, le ministre n'était pas là, pour entendre ces phrases.

Séance d'installation de Frédéric Mitterrand © photo service presse Académie des beaux-arts, 5 février 2020.

Mercredi 5 février 2020, installation de Frédéric Mitterrand à l’Académie des beaux-arts, succédant au fauteuil précédemment occupé par Jeanne Moreau. Le cinéphile. Le producteur, réalisateur et animateur d’émissions de télévision. Le réalisateur de longs métrages. L’écrivain. Le directeur de la Villa de juin 2008 à juin 2009 puis ministre de la Culture, fonction qu’il exercera jusqu’à mai 2012.

Une Coupole des grands jours. Tous étaient présents. Tous eussent voulu y être. 300 invités S.M.I. Farah Pahlavi qui lui remettra à l’issue de la séance son épée d’académicien " symbole pacifique de la création et de la beauté qui nous rassemble. ". La famille du nouvel académicien. Jean-Gabriel et Olivier Mitterrand. S.A. Karim Aga Khan IV. Chantal de France et François-Xavier de Samburcy de Sorgue. Xavier Darcos, chancelier de l’Institut. Hélène Carrère d’Encausse, secrétaire perpétuel de l’Académie française. Gabriel de Broglie. La Grande duchesse du Luxembourg. Clotilde de Savoie. Emmanuel-Philibert de Savoie. Prince et princesse Michel de Grèce. Josée Dayan. Jean Guéguinou, ancien ambassadeur de France auprès du Vatican.

Roselyne Bachelot. Gabriel Attal. Jacques Toubon. Monique Raimond. Monique Lang. Stéphane Bern. Geneviève Page. Jean-Claude Casadesus. Daniel Marchesseau. Christophe Léribault. Philippe Bélaval. Alain Lombard, directeur de la Collection Lambert, qui fut secrétaire général de la Villa. Laure Martin. 

Catherine Meurisse, nouvellement élue, première femme dans la section peinture, faisant entrer la BD sous la Coupole, permettant au 9e art de s’installer quai de Conti, en cette année décrétée celle de la BD, comme le souligna le Secrétaire perpétuel Laurent Petitgirard en s'adressant à Franck Riester, ministre de la Culture, assis au premier rang.

Installant Frédéric Mitterrand, Adrien Goetz de l’Académie des beaux-arts. Magnifique discours enflammant l’auditoire pendant une heure, 60 minutes qui n'en parurent que 30, ces trente minutes d’habitude imparties. Cette après-midi, le temps était oublié. Le discours de Frédéric Mitterrand en hommage à Jeanne Moreau, une heure lui aussi, fut éblouissant. Jeanne revivait, immortelle, dans une longue lettre de l’ami à l’amie. « Vous me téléphoniez souvent pour me dire que vous aviez apprécié telle ou telle émission que j’avais faite […] Où que vous soyez aujourd’hui, je vous en prie, appelez-moi ce soir. ».

Séance d'installation de Frédéric Mitterrand © photo service presse Académie des beaux-arts, 5 février 2020.

La liberté de ton règne sous la Coupole. L'on y dit haut ce que nombre pense. " Ceux qui vous ont connu à la Villa Médicis [prononça Adrien Goetz] vous décrivent, errant dans le salon des Tapisseries, comme Philippe II au dernier acte de Don Carlo, avec en fond sonore le plus beau solo de contrebasse écrit par Verdi. […] Vous y avez rassemblé, dans un élégant pavillon au fond des jardins, et disposés sur un fond bleu inspiré par le musée de Copenhague, les moulages d’après l’antique collectés déjà au temps de l’Académie royale de peinture et de sculpture, ancêtre de la nôtre. […] J’observe en revanche que, depuis des mois, la Villa n’a pas de directeur et que vous n’y avez au fond résidé qu’un an, puisque vous avez été nommé ministre. Peut-être cela ne serait-il pas une si mauvaise idée, maintenant que vous êtes membre de l’Académie des beaux-arts, comme Ingres et comme Horace Vernet, comme Guillon-Lethière, peintre métis que vous admirez qui fut à la tête de la Villa quelques années avant eux, sous l’Empire et la Restauration, de vous y renvoyer pour achever glorieusement votre directorat. ".

Atelier d'Ingres, Académie de France - Villa Médicis, Rome © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, février 2019.

 

Gypsothèque, Académie de France - Villa Médicis, Rome © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, février 2019.

Sur les murailles d'Hadrien, des ateliers furent aménagés en 2009 en Gypsothèque pour y présenter les moulages des sculptures de la collection de l'Académie. Les donateurs de la gypsothèque de l'Académie de France sont Amundi, la Fondation Simone et Cino del Duca de l'Institut de France, l'Académie des beaux-arts et la Fondation Bettencourt Schueller. 

Académie de France - Villa Médicis, Rome © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, février 2019.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article