Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

 

                                                                             Gilles Kraemer.

André Gide. 1869-1951. Prix Nobel de littérature en 1947. L'année suivant son décès, son œuvre est inscrite à l'Index librorum prohibitorum par le Vatican.

1895, il se marie avec sa cousine Madeleine Rondeaux, union qui s'inscrira dans la blancheur. Face à ses incartades affichées, son épouse se retirera dans son château de Cuverville, en pays de Caux, où elle décède en 1938. Depuis longtemps, dès ses 24 ans, il sait ses inclinaisons le porter plus vers les messieurs que vers les dames. Il aura cependant une fille, Catherine, née en 1923 de sa fugitive union avec Élisabeth, fille du peintre Théo van Rysselberghe et de Marie dite "la petite Dame".

À l'abri de toute obligation matérielle - comme Marcel Proust -, homme engagé dans son époque, ayant fait de la culture du paradoxe un art de vivre, nomade perpétuellement en voyage, curieux des littératures des autres pays, de musique, d'opéra, de théâtre, ami de Maurice Denis - il possédait Hommage à Cézanne qu'il offrira au musée du Luxembourg en 1928 -, tout ceci surgit dans son univers mis en mouvement par Jean-Claude Perrier. Toute la constellation gidienne brille dans ce pertinent ouvrage, servi par une stupéfiante documentation en grande partie inédite, grâce à Catherine Gide.

En refermant cette "exploration" de L'Univers d'André Gide, c'est bien plus qu'un cheminement dans l'univers gidien que vous aurez eu. Une parfaite connaissance de ce que fut l'écrivain, l'homme, l'amant, le père. Un parcours entre Voyage au Congo, le Retour de l'U.R.S.S. ou Les Caves du Vatican. 

Jean-Claude Perrier, L'Univers d'André Gide. 224 pages. 150 illustrations. Éditions Flammarion. Novembre 2019.

Prix 35 €.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article