Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

 

Gilles Kraemer.

Vue de l'exposition Philippe Parreno, Gropius Bau Berlin, 2018. Photos: Andrea Rossetti. Courtesy of the artist, Pilar Corrias, Barbara Gladstone, Esther Schipper. © Philippe Parreno

Pour sa deuxième commission d’acquisitions de l’année 2019, le Musée national d’art moderne / Centre Georges Pompidou s’est enrichi d’œuvres de toutes disciplines, marquant sa volonté d’être à la fois sensible aux œuvres du passé et à la création la plus actuelle.

Une nouvelle fois, l’importance des dons et donations consentis au Musée national d’art moderne témoigne de la générosité des artistes ou de leurs ayants droits, comme de celle des membres des amis du Centre Pompidou, toujours plus impliqués dans la constitution des collections du Musée. Une œuvre majeure de Philippe Parreno a pu être acquise grâce aux fonds réunis lors du dîner annuel des amis du Centre Pompidou, association que préside Léopold Meyer (directeur général de Florac, un fonds d’investissement de private equity).

Parmi les nombreuses œuvres rejoignant le Centre, le Musée a acquis pour la période moderne, des œuvres d’Alvar Aalto, Man Ray, Laszlo Moholy-Nagy, Ettore Sottsass. Pour la période contemporaine, les donations exceptionnelles d’œuvres de Rosemarie Castoro, Christo, Diller Scofidio + Renfro, Michael Heizer, Jean Messagier, Giuseppe Penone ou de Park Seo-Bo constituent des apports essentiels. Les acquisitions d’œuvres d’Andrea Branzi, Bruno Gironcolli, John Waters représentent quant à elles des enrichissements de première importance à la création des années 1970 et 1980.

Les collections contemporaines se sont également enrichies d’œuvres de Georges Abéagbo, Sarah Charlesworth, Hannah Collins, Leiko Ikemura, Joachim Koester, Teresa Margolles, Jean-Luc Moulène, Natacha Nisic, RCR Architectes, Roee Rosen, Alain Séchas, Fiona Tan, témoignant à la fois d’une attention particulière à la scène française mais aussi à la scène internationale dans toute sa diversité.

Agnès Geoffray, Pliures VIII, 2019. 52 × 41 cm.. Issue de la série Pliures. Ensemble de 9 impressions sur soie, dimensions variables. Don du Fonds de dotation Centre Pompidou Accélérations, 2019 © Centre Pompidou. photo © Agnès Geoffray. 

Les œuvres de sept artistes créées à l’occasion des résidences en entreprises organisées par le Fonds de dotation Centre Pompidou Accélérations intègrent également les collections du Musée national d’art moderne

Ce Fonds de dotation est né d’une rencontre entre le Centre Pompidou et des entreprises qui ont décidé de s’engager dans un dialogue avec le monde artistique, les équipes et les publics du Centre Pompidou. Il se traduit par des temps forts rythmant chaque saison d’une durée de 2 ans dont un thème en constitue le fil rouge.

Cette première saison de ce Fonds, présidé par Matthias Leridon, a été consacrée aux " Pouvoirs de l’émotion ". Il a donné lieu à la création d'œuvres par les sept artistes en résidence dans les entreprises membres du Fonds : Hubert Duprat (France) et Teréga, Lionel Estève (France) et Cdiscount, Alexandre Estrela (Portugal )et Orange, Camila Oliveira Fairclough (Brésil) et Tilder, Agnès Geoffray (France) et Neuflize OBC, Jonathan Monk (Royaume-Uni) et AXA, Bruno Serralongue (France) et Ermewa.

Celles-ci sont présentées en dialogue avec les collections du Mnam, au sein de l’exposition Points de rencontres, au Centre Pompidou jusqu’au 27 janvier 2020.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article