Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Paul Destribats (1926-2017). Un nom qui parle pour tous les bibliophiles. Il fut courtier en pierres précieuses en Amérique du Sud, aux États-Unis, en Europe. Également le propriétaire d'une boîte de nuit à Rio, à Copacabana, le Club 36, une référence pour la bossa nova. Étonnant parcours d'une figure du marché du livre rare. Total 8 116 813 €, frais acheteurs compris sur une estimation de 5 à 7 millions d'€ pour 90% en lot et 91% en valeur. Avec de nombreuses adjudications dans la fourchette des prix.

André Breton, Second manifeste du Surréalisme, 1930. Frontispice de Salvador Dali. Reliure photographique signée de Paul Bonet (1934). Estimation 80 000-120 000 € © Christie's Paris. 442 000 €, frais compris, préemption de la Bibliothèque nationale de France

La maison de ventes Christie's Paris commence la dispersion de sa bibliothèque des avant-gardes, " sans doute la plus complète que l'on puisse rassembler "comme le signale Jean-Baptiste de Proyart, l'un des experts de cette vente, 607 numéros, en trois vacations. D'autres ventes suivront, prévues en janvier et juin 2020. Il possédait également une collection unique de revues du XXe siècle. 1019 périodiques qu'acquit le Centre Georges Pompidou, en 2005, grâce au mécénat du groupe Lagardère. Un chèque de 3, 8 millions d'€.

A gauche, René Char, Le Tombeau des secrets, 1930. Reliure de Georges Leroux (1973). Estimation 7 000-10 000 € et adjudication à 11 250 €. A droite Francis Picabia, La Loi d’accommodation chez les Borgnes "sursum corda, 1928. Reliure signée de Georges Leroux (1967) adjugé 9 375 € sur préemption de la BnF (est. 2 000 / 3 000 €).

Cette bibliothèque dispersée aux feux des enchères ouvre le spectre très large dans le temps d'une collection complète. De Le Père Duchêne, n°1à 68, Paris, numéros parus du 16 ventôse an 79 (6 mars 1871) au 3 prairial an 79 (22 mai 1871), 68 fascicules (estimation 300-400 €) aux trois pages du discours que prononça André Breton le 14 décembre 1945 au club Savoy de Port-au-Prince (estimation 2000-3 000 €).

Lise Hirtz (Lise Deharme), Il était une petite pie, 1928. Huit gouaches de Joan Miró reproduites au pochoir © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 2019. Adjudication 23 250 € sur une estimation de 10 000 / 15 000 €

Comme un clin d’œil surréaliste, la dernière page du troisième catalogue s'orne d'une gouache de Miró titrée "Finish", une des huit illustrations accompagnant Il était une petite pie, 1928, premier livre illustré du catalan, texte de Lise Hirtz (Lise Deharme) (est. 10 000-15 000 €).

Benjamin Péret & Louis Aragon, 1929. Quatre photographies érotiques de Man Ray le représentant en action avec Kiki. Reliure érotique de Georges Leroux. Numéro tout trouvé, volontairement ou d'une façon incidente, celui de 269 de la vente pour une estimation de 10 000-15 000 €, adjudication raisonnable dans la fourchette à 12 500 €, frais compris   © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 2019.

Les catalogues, dans un ordre chronologique, sont tous trois placés sous le signe du relieur Paul Bonet, très présent dans cette collection. Une extraordinaire reliure photographique de 1934 figurant une main ouverte, entourée d'étoiles, en parfaite concordance avec l'envoi autographe qu'André Breton écrivit sur ce Second manifeste du Surréalisme publié en 1930 " A Paul Bonet / qui fait lever dans le cuir toutes les étoiles de la voix, /.qui fait battre l'aile du sens dans le métal ".

Le premier catalogue ne pouvait que se placer obligatoirement sous le portrait du "pape", André Breton incisé à l'eau-forte par Pablo Picasso accompagnant Clair de lune par André Breton, 1923. Reliure de Jacques-Anthoine Legrain, un des trois exemplaires sur chine, de la bibliothèque de Paul Éluard. La perfection pour un bibliophile dans une estimation de 50 000-70 000 €. Et adjudication 118 750 € largement méritée

A gauche, Man Ray, Natacha par Man Ray, ca 1935-1937. Reliure signée de Daniel-Henri Mercher. Il fut adjugé 17 500 € sur une estimation 10 000 / 15 000 €. Vue de l'exposition Paul Destribats. Bibliothèque des avant gardes. 1er partie © Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 2019.

La couverture du second catalogue se place sous le signe de la reliure, un des points exceptionnels de cette bibliothèque réunissant tous les grands maîtres dont Georges Leroux présent à travers 600 reliures. Ici, la " boîte verte " de l'emboîtage de l'éditeur pour La Mariée mise à nu par ses célibataires même de Marcel Duchamp, 1934, exemplaire de Mary Reynol, la femme de l'écrivain (est. 60 000 - 80 000 €). Non vendu.

Un ouvrage, c'est un auteur, un relieur mais aussi un accompagnateur par l'image. La couverture du troisième catalogue se place sous un dessin original de Hans Bellmer truffant Œillades ciselées en branche de Georges Hugnet, 1939, ouvrage provenant de la bibliothèque d'un autre grand Henri Filipacchi (est. 20 000-30 000 €). Le propre d'un ouvrage est de passer d'un rayonnage vers un autre. Qui sera le futur bibliophile de ce chef d'œuvre de délicatesse ? 22 500 € fut son prix pour passer dans d'autres mains.

Gilles Kraemer

Paul Destribats. Bibliothèque des avant-gardes

Christie's Paris

exposition publique du samedi 29 juin au mercredi 3 juillet 2019. Ce jour exposition de 10h à 14h

ventes les 3, 4 & 5 juillet 2019

www.christies.com/

 

Préemptions. 

Centre Georges Pompidou 

Lot 60 : Pierre Albert-Birot, Larountala, Paris, Éditions Sic, 1919, vendu à 125 €. Lot 103 : Paul-Gustave Van Hecke, et Géo Navez, Miousic. Sept poèmes à la louange de la musique baroque. Bruxelles, Éditions « Sélection », 1921, vendu à 625 €. Lot 185 : Jaroslav Seifert, Na vlnách TSF, Prague, Petr, 1925, vendu à 625 €. Lot 186 : [AVANT-GARDE ROUMAINE] PILLAT, Ion et PERPECISSIUS, Antologia poetilor de azi. S.l., Cartea romaneasca, 1925 et 1928, vendu à 250 €. Lot 398 : Man Ray, L’Écriture automatique, Tirage argentique d’époque, circa 1935-1937, vendu à 15,000 €.

Bibliothèque Kandinsky, Centre Georges Pompidou,

Lot 481 : André Breton, L’Art de Kandinsky. Manuscrit autographe signé, daté du 2 février 1938, vendu à 2,625 €. Bibliothèque nationale de France

Lot 211 : NADJA, [Dossier : dessins originaux et fragments autographes], 1926, vendu à 50,000 €. Lot 212 : NADJA (Léona-Camille-Ghislaine Delcourt, dite), Portrait d’André Breton, fin 1926 - début 1927, vendu à 27,500 €. Lot 213 : NADJA (Léona-Camille-Ghislaine Delcourt, dite), La symbolique trace, fin 1926 - début 1927, vendu à 27,500 €. Lot 250 : Francis Picabia, La Loi d’accommodation chez les Borgnes "sursum corda", Paris, Briant, [1928], vendu à  9,375 €. Lot 284 : Second Manifeste du Surréalisme. Frontispice De Salvador Dali, Breton, André, Paris, Editions Kra, 1930, vendu à 442,000 €. Lot 556 : Gilbert Lely, et Max Ernst, Ma Civilisation (1938-1939), Paris [Marseille], [1942], vendu à 11,250 €.

Bibliothèque nationale de Nantes

Lot 479 : Benjamin Péret, Lettre autographe signée, à René Magritte, 11 mai [1938], vendu à 500 €. Lot 602 : Benjamin Péret, Le Déshonneur des poètes, Mexico (Paris), Poésie et révolution (K éditeur), 1945, vendu à 6,875 €.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article