Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Le musée du Louvre consacre une exposition à Léonard de Vinci (24 octobre 2019 au 24 février 2020), commissariat de Vincent Delieuvin et Louis Frank. À l’occasion de cette exposition célébrant les cinq cents ans de la mort de l'artiste, le musée Bonnat-Helleu fut sollicité par le service des musées de France pour le prêt d'œuvres de Léonard de Vinci (Vinci, 1452 - Amboise, 1519) qu'il conserve.

Cette demande a fait l'objet d'une délibération lors de la séance du conseil municipal de Bayonne du 11 avril 2019 (délibération n°14). Elle fut adoptée à l'unanimité.

 

 

Léonard de Vinci, Étude de Saint Sébastien. Vers 1478-1482. Pierre noire, 14,8 x 5,4 cm. Ce dessin provient de la collection de Jean-Paul Richter. Il fut acheté 2 000 francs, en 1894, par Léon Bonnat  © Bayonne, musée Bonnat-Helleu / cliché : A. Vaquero. Le Codex Atlanticus mentionne Huit saint Sébastien. Il s'agit probablement de dessins préparatoires à un tableau sur ce sujet. Quatre feuilles sur ce thème sont actuellement recensées. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Léonard de Vinci, Étude pour une saint Sébastien. Vers 1478-1482. Pointe métallique, plume et encre brune. Hambourg,  Hamburger Kusthalle  © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, visite presse, 21 octobre 2019, Léonard de Vinci, musée du Louvre.

 

 

Les dessins sont les suivants :

Léonard de Vinci, Allégorie en l'honneur du duc Ludovic le More ?  Vers 1490-1495. Sanguine reprise à la plume et à l'encre brune. Bayonne, musée Bonnat-Helleu  © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, visite presse, 21 octobre 2019, Léonard de Vinci, musée du Louvre.

Allégorie, plume et encre brune sur traits à la sanguine, sur papier crème. Dimensions : 9,8 x 9,2 cm.. Inv. 656.

Au centre, assisté d'une personne derrière lui, un homme tenant des lunettes désigne un personnage qui s'enfuit en tendant une étoffe sur laquelle figure un oiseau percé d'une flèche. En bas, l'inscription est fragmentaire : ... fuyante car l'envieux ayant prêché la calomnie menteuse ne peut soutenir la confrontation... Certains écrits de Léonard invitent à y reconnaître Ludovic le More, secondé par la Justice et chassant l'Envie.

 

Saint Sébastien, pierre noire sur papier crème. Dimensions : 14,8 x 5,4 cm.. Inv. 1211.

 

Bernado di Bandino Baroncelli pendu, plume et encre brune sur papier crème. Dimensions : 19,2 x 7,3 cm.. Inv. 659.

 

Léonard de Vinci, Étude pour une Madone au chat. Vers 1478-1480. Pointe de plomb reprise à la plume et à l'encre brune. Bayonne, musée Bonnat-Helleu  © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, visite presse, 21 octobre 2019, Léonard de Vinci, musée du Louvre.

Étude pour une Vierge à l’Enfant jouant avec un chat, vers 1478-1480. Pointe de plomb reprise à la plume et à l'encre brune sur papier. Dimensions : 23,4 x 17,6 cm.. Inv. 152.

 

Léonard de Vinci, Étude pour une Adoration des bergers. Vers 1478-1482. Pointe de plomb reprise à la plume et à l'encre brune. Bayonne, musée Bonnat-Helleu  © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, visite presse, 21 octobre 2019, Léonard de Vinci, musée du Louvre.

Étude pour une Adoration des bergers, vers 1478-1480. Pointe de plomb reprise à la plume et à l'encre brune, sur papier préparé rose pâle. Dimensions : 22,2 x 15,2 cm.. Inv. 658 6.

 

Léonard de Vinci, Études de personnages et d'éléments décoratifs. Vers 1480-1481. Pointe de plomb reprise à la plume et à l'encre brune. Bayonne, musée Bonnat-Helleu  © Le Curieux des arts Antoine Prodhomme, visite presse, 21 octobre 2019, Léonard de Vinci, musée du Louvre. 

Étude pour une Adoration des mages. Etudes de personnages et d'éléments décoratifs, vers 1480-1481. Pointe de plomb reprise à la plume et à l'encre brune sur papier. Dimensions : 9,8 x 9,2 cm.. Inv. 660).

Les personnages en pleine discussion et l'homme qui plante un clou ont été mis en rapport avec certains des figurants de l'Adoration des Mages. La finalité des autres études demeure inconnue.

 

Ces œuvres font du musée Bonnat-Helleu l’un des seuls établissements de province qui dispose d’une collection aussi exceptionnelle.

 

Léonard de Vinci, Bernardo di Bandino Baroncelli pendu par le cou, décembre 1479. Pointe de plomb reprise à la plume et à l'encre brune. Inv. 659. Bayonne, musée Bonnat-Helleu.

Cet important dessin est une étude pour le corps pendu de Bernardo di Bandino Baroncelli. L’homme avait assassiné Giuliano de' Medici le 26 avril 1478 dans la cathédrale de Florence, pendant la messe du dimanche de Pâques. Ce meurtre fut l’un des épisodes les plus sanglants du conflit qui opposait la maison des Medici et la famille Pazzi. Le meurtrier réussit à s'enfuir et à gagner Constantinople, où il fut reconnu et fait prisonnier. Ramené à Florence, il fut pendu aux fenêtres du Palazzo del Capitano le 29 décembre 1479. Photographie de la fiche du Musée Bonnat-Helleu. webmuseo.com/ws/musee-bonnat-helleu/app/collection/record/268?expo=17&index

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Baptiste Greuze, Académie d’homme appuyé sur ses mains, le buste reposant sur un bloc de pierre, vers 1767. Sanguine et estompe sur traits de pierre noire. 46,8 x 34,3 cm.. Collection Jacques Petithory; legs en 1992; dation en paiement de droits de succession; dépôt au musée Bonnat, Bayonne. Photographie de la fiche du Musée Bonnat-Helleu, Bayonne webmuseo.com/ws/musee-bonnat-helleu/app/collection/record

Rappelons l'importance du cabinet d'art graphique du musée Bonnat-Helleu et la richesse de cette institution. Les œuvres de la collection Léon Bonnat (Goya, Rubens, Ingres, Degas...), les tableaux de la collection Antonin Personnaz, les terres cuites du XVIIIe siècle de la collection Paul Cailleux, la donation Jacques Petithory (dont les bronzes de la Couronne, Le jeu de Saccomazzone d'Orazio Mochi), voici quelques exemples de ce que possède ce musée. Sans oublier que le cabinet des arts graphiques constitué par Léon Bonnat recèle, excusez du peu, Léonard de Vinci, Michel-Ange et Raphaël! Des feuilles des écoles hollandaise (Rembrandt), italienne (Titien, Parmigianino, Bellini...) ou française (Watteau, Greuze...). Et 186 dessins de la collection Petithory (dont Saint Maurice de Francesco Salviati ou l'Académie d'homme appuyé sur ses mains de Jean-Baptiste Greuze).

 

Gilles Kraemer (texte) & Antoine Prodhomme (photographies)

 

www.lecurieuxdesarts.fr/2017/01/leonard-de-vinci-et-saint-sebastien-la-merveilleuse-decouverte-d-un-dessin-du-maitre-leonardo-da-vinci-e-san-sebastiano-meravigliosa

Exposition Léonard de Vinci - musée du Louve - 24 octobre 2019 - 24 février 2019. Pour des raisons de conservation, certains dessins et peintures ne seront pas présentés pendant toute la durée de l'exposition. https://www.louvre.fr/

 

Le rédacteur de cet article est également membre du conseil d’administration de la SAMBH depuis sa création en novembre 2011.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article