Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

Les Stanze del vetro, lieu magique vénitien, consacre son exposition à Maurice Marinot (1882 - 1960) qui a posé les bases du verre contemporain. Elle explore, à travers 220 verres et de nombreux dessins, le parcours de cet créateur qui dessinait et soufflait lui-même ses pièces. "Rapidement, j'ai voulu apprendre le métier et souffler moi-même mes pièces. C'est un effort très long, pénible mais passionnant. C'est la seule chose qui permette de penser en verre".

 

Maurice Marinot. Flacon méplat, 1925. Verre transparent avec des bulles, inclusions de bleu à chaud. 19, 5 cm.. Paris, MAD, don Louis et Alice Barthou, 1937 © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 2019.

Le voici de retour à Venise, comme l'écrit Olivier Gabet, directeur du Musée des Arts Décoratifs dans la préface du remarquable catalogue "Marinot a Venezia, finalmente" puisqu'il participa à la XVIII Biennale en 1932 et à la XIX Biennale en 1934 où le Museo del vetro de Murano lui achètera une coupe carrée à socle . 

 

A gauche Flacon méplat, rose et tulipe, 1922. Email sur verre transparent. 23,5 cm.. The Corning Museum of Glass. Donation Florence Marinot 1969. A droite Coupe cheval, 1922. Email sur verre lakfub et opalescent. 29 cm. de diamètre. Paris, MAD, don Jacques Zoubaloff, 1922 © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 2019.

Né à Troyes, peintre de formation, il s'initiera au travail du verre dès 1910 dans la verrerie de Bar-sur-Seine, propriété des frères Viard, ses amis d'enfance, "enthousiasmé et violent, je décidai de me lancer dans ce nouveau jeu ". En 1927, maîtrisant le modelage à chaud, il initie la création. Il travaillera le verre jusqu'en 1934, date de la fermeture de Bar-sur-Seine.

 

Au premier plan Flacon cascade, 1928. Verre transparent avec inclusions turquoise à chaud. 16 cm..The Corning Museum of Glass, don Evangeline B. Bruce, 1991 © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 2019.

"Les deux qualités du verre sont la transparence et l'éclat".

En un parcours chronologique en huit étapes, cette rétrospective, la première que lui consacre l'Italie, se clôt sur une réflexion générale sur le flacon incisé, corrodé, entaillé, avec des bulles, la recherche d'effets chromatiques. Parcours entre les premiers verres des années 1911-1922, l'attaque à l'acide à partir de 1913, l'incision, la matière en mouvement dès 1922, le verre modelé, la maturité, la fluidité et le contrôle, les projets et la recherche.

 

A gauche Flacon méplat, 1925. Verre transparent avec des inclusions de craquelé blanc sur rouge. H 21 CM.. Lyon, Musée des Beaux-Arts. Au milieu, Flacon méplat, 1928. Verre transparent avec des bulles, inclusions de gris. 16 cm.. Bruxelles, Musées royaux d'Art et d'Histoire, don Florence Marinot 1972. A droite Flacon, 1921. Verre transparent avec des inclusions craquelé grises sur noir. 16,6 cm.. Lyon, Mussée des Beaux-Arts, don Florence Marinot 1963.  © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 2019.

"Provoquer en pleine incandescence les réactions souples et charnues pour retrouver ensuite, après refroidissement, des pièces nées du feu et qui viendraient, avec noblesse de poids, exprimer l'eau dormante et ruisselante, la glace qui craque ou qui fond". Marinot, dans le cour du verre. La main dans le cœur du verre, il mano nel cuore del vetro.

 

Exposition Maurice Marinot. Il vetro, 1911 - 1934, Le Stanze de vetro, isola di San Giorgio, Venise © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 2019.

Flacon méplat (détail), 1933. H 17 cm.. Paris, MAMVdeParis © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, 2019.

 

Gilles Kraemer

séjour et déplacement à Venise à titre personnel

 

Maurice Marinot. Le verre, 1911-1934

25 mars - 28 juillet 2019

Le Stanze del vetro - Isola di San Giorgio - Venise

Commissariat de Jean-Luc Olivié, conservateur en chef au Musée des Arts Décoratifs Paris & Cristina Beltrami

Mise en espace d'Éric Benqué

Catalogue. 272 pages. Éditions Skira. 29 €.

Projection du film Un grand verrier : Maurice Marinot de Jean-Benoît Lévy et Edmond Floury, 1934. 

lestanzedelvetro.org/

Cette exposition est la 22ème dans ce lieu ouvert en 2012 avec Carlo Scarpa. Venini 1932-1947Prochaine exposition: Thomas Stearns et la vetraria Venini dans les années 1960, commissariat de Marino Barovier, Du 9 septembre 2019 au 5 janvier 2020.

Son ouverture coïncide avec la 3ème édition de The Venice Glass Week, du 7 au 15 septembre www.theveniceglassweek.com/it/ 

Venise, navire, canal de la Giudecca © photo Le Curieux des arts Gilles Kraemer, mai 2019.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article