Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Gilles Kraemer

 La poésie est au centre des nouveaux clichés de David LaChapelle pour le Calendrier Lavazza 2020. Pour sa troisième collaboration avec Lavazza, sous la direction de l’agence publicitaire Armando Testa, il  raconte une histoire en images à propos de la beauté de la nature. Pour 2020, l’entreprise a choisi de rendre hommage à la nature avec Earth CelebrAction, projet cherchant à célébrer le pouvoir de la beauté au service de l’idée d’action, de la capacité d’agir personnellement pour défendre l’environnement. LaChapelle a exploré ce thème avec une histoire dans laquelle les quatre éléments - feu, eau, terre et air - s’associent en présence de l'Homme dans des scénarios; les photographies étant réalisées à Hawaï, où l'artiste vit dans une ferme éco-responsable. Pour lui, " réaliser le calendrier " Earth CelebrAction " a été l'occasion idéale de poursuivre mon voyage imaginaire dans un paradis idyllique où l'Homme et la nature coexistent en harmonie. "..

Lavazza. Calendar 2020. Photographie David LaChapelle 

Lavazza. Calendar 2020. Photographie David LaChapelle.

David LaChapelle a actuellement d'une exposition Atti Divini à l’Orangerie des écuries de Juvarra, au Palais Royal de Veneria; parmi ses clichés présentées figure la première image du calendrier 2020, Realize - How I Wonder What You Are. Cette photographie est à la fois un appel à la prise de conscience et un message sur l’importance de notre planète, destiné à inspirer et à changer les mentalités.

Lavazza. Calendar 2020. Photographie David LaChapelle

Lavazza. Calendar 2020. Photographie David LaChapelle

Gilles Kraemer

Atti Divini à l’Orangerie des écuries de Juvarra, au Palais Royal de Veneria, à côté de Turin. Du 14 juin 2019 au 6 janvier 2020.

www.lecurieuxdesarts.fr/2018/01/david-lachapelle-face-au-deluge-de-la-chapelle-sixtine-david-lachapelle-di-fronte-al-diluvio-della-capella-sixtina.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article